Arts précolombiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Les principales aires culturelles d'Amérique du Nord

Période archaïque[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Pétroglyphe, Pictogramme et Art rupestre.

En Amérique du Nord, la période située entre -9000 et -800 est appelée période archaïque. Elle est plus courte en Amérique du Sud où se termine vers -3000. Les principaux vestiges laissés par les Paléoaméricains sont des outils lithiques ainsi que des images peintes ou sculptées sur des rochers ou dans des cavernes. Des régions comme le Sud-Ouest des États-Unis ou les Andes sont particulièrement riches en pictogrammes et en pétroglyphes de cette époque reculée. Ces productions forment ce que l'on appelle l'art rupestre.

Aire subarctique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Art inuit.

Les Yupiks d'Alaska possèdent une longue tradition de fabrication de masques. Ces derniers étaient utilisés pour les rituels chamaniques. Les peuples autochtones du Canada ont produit des objets artistiques depuis l'époque de la culture de Dorset. La culture de Thulé, plus tardive, élabore des œuvres plus décorées. L'apogée de l'art inuit se trouve à la fin du XIXe siècle. Au XXe siècle, sous l'impulsion du gouvernement canadien, les Inuits développent leur artisanat qui est vendu plus au sud.

Côte nord-ouest[modifier | modifier le code]

La côte nord-ouest désigne la région littorale du Pacifique, entre le nord de la Californie et l'Alaska. L'art des tribus Haida, Tlingit, Tsimshian utilise des symboles et un style très élaborés. Les objets produits sont généralement en bois (cèdre de l'ouest, séquoia). Les œuvres les plus connues sont les Totem, les masques et les canoës.

Forêts du Nord-Est[modifier | modifier le code]

Les Amérindiens du Nord-Est vivaient dans les régions forestières situées à l'est du Mississippi, dans la région des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Ces tribus étaient diverses mais étaient en contact les unes avec les autres à travers les échanges commerciaux. La culture des Mound Builders édifiait des tertres en terre pour enterrer leurs morts ou marquer une limite. Les céramiques de la (-2500/+100) sont les plus anciennes dans cette région. La culture Adena qui prit le relais a produit des sculptures sur pierre avec des signes zoomorphes. Puis la tradition Hopewell (200/500) est connue pour ses bijoux, ses sculptures sur différents supports, y compris des ossements humains.

D'autres peuples comme les Iroquois, ont produit des ceintures de perles et de coquillages appelées wampum. Ces objets servaient de monnaie mais aussi à transmettre les légendes tribales.

Sud-est des États-Unis[modifier | modifier le code]

Dès l'époque archaïque, les Amérindiens occupent la Louisiane et développent ce que les archéologues appellent la Poverty Point culture (vers -2000/ vers -1000)[1]. Beaucoup d'objets retrouvés à Poverty Point ont été réalisés à partir de matériaux venus de régions éloignées : par exemple, la vaisselle en stéatite des Appalaches[2]. De nombreux objets en terre cuite ont été retrouvés.

La Civilisation du Mississippi qui s'est développée entre le IXe et le XVIIe siècle[3], à l'est du Mississippi, peut être rattachée à la culture des Mound Builders. Elle a laissé de beaux témoignages de son artisanat : les poteries et les céramiques utilisaient des coquillages. Les Amérindiens ne connaissaient pas les techniques de la métallurgie mais ils savaient travailler des métaux tels que le cuivre et l'or.

En Floride, les Calusa représentaient des animaux, alors que les Seminoles sont connus pour leur production textile.

Sud-ouest[modifier | modifier le code]

La civilisation des Anasazis, dont l'apogée se situe entre 1000 et 1300, a marqué la région du Sud-Ouest des États-Unis avant de disparaître mytérieusement. Elle se développa grâce à une agriculture irriguée (maïs, coton). Elle laissa des vestiges imposants de cités comme à Mesa Verde et Chaco Canyon. Les artisans anasazis utilisaient divers matériaux comme la turquoise, les plumes, les coquillages.

Vers 200 se développe la culture Hohokam, dont les descendants sont les Tohono O'odham, les Akimel O'odham et les Pima. Un autre peuple aujourd'hui disparu, les Mogollons sont réputés pour leurs peintures narratives sur céramique.

Au cours du dernier millénaire, les peuples athapascans venus du nord du Canada se sont installés dans le Sud-ouest : il s'agit des Navajos, qui se distinguent par leur tradition de peinture sur sable et de tapis ou couvertures.

Mésoamérique[modifier | modifier le code]

Amérique du Sud[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Art des Andes centrales et Art inca.

Les Collections Publiques Françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Poverty Point-2000 to 1000 BCE » (consulté le 02-03-2009)
  2. (en) « CRT-Louisiana State Parks Fees, Facilities and Activities » (consulté le 02-03-2009)
  3. Adam King, « Mississippian Period: Overview » dans New Georgia Encyclopedia, publié le 10 mars 2002. Lire en ligne