Culture de Thulé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thulé.

Les membres de la culture de Thulé étaient les ancêtres de tous les Inuits canadiens actuels.

Ils sont arrivés en Alaska autour de l'an 500, au Nunavut en l'an mille et un groupe émigra ensuite vers le Groenland au XIIIe siècle. Ils doivent le nom de Thulé à la localité du même nom au nord-ouest du Groenland, où des restes archéologiques ont été trouvés pour la première fois. Les liens entre la culture de Thulé et les Inuits sont à la fois biologiques, culturels et linguistiques.

En dehors des éventuels contacts avec les Vikings, ils sont entrés en contact de manière plus importante avec les Européens au XVIIIe siècle.

La culture de Thulé au Groenland[modifier | modifier le code]

Ils vivaient à la fois des animaux terrestres et marins et ont remplacé la culture de Dorset au XVe siècle. Les campements d'hiver étaient en général composés d'une à quatre maisons comptant environ dix habitants. Certains établissement comptant plus d'une douzaine de maisons ont également été retrouvés, mêmes si elles n'étaient pas toutes habitées en même temps. Elles étaient bâties avec les os des baleines pêchées pendant l'été.

Des membres de la culture de Thulé ont migré au sud du Groenland, durant la « seconde expansion ». Il y a de bonnes raisons de croire qu'ils ont alors été en contact avec les Vikings avant que ces derniers ne disparaissent complètement du Groenland.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]