Arrondissement administratif de Neufchâteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Neufchâteau
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Démographie
Population 59 861 hab. (01/01/2006)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 55′ 12″ N 5° 18′ 36″ E / 49.92, 5.31 ()49° 55′ 12″ Nord 5° 18′ 36″ Est / 49.92, 5.31 ()  
Superficie 1 354,57 km2
Autres informations
Communes 12
Sections 72
Code INS 84000

L'arrondissement administratif de Neufchâteau est un des cinq arrondissements administratifs de la province de Luxembourg en Région wallonne (Belgique). Sa superficie est de 1 354,57 km2 et sa population au 1er janvier 2010 s’élevait à 59 861 habitants.

Il existe également un arrondissement judiciaire de Neufchâteau qui, en plus des communes de l’arrondissement administratif, est composé des communes de Bastogne, Bertogne, Fauvillers, Sainte-Ode et Vaux-sur-Sûre de l'arrondissement administratif de Bastogne.

Géographie[modifier | modifier le code]

L’arrondissement se situe dans le centre-ouest de la province de Luxembourg. Il est délimité au sud-ouest par la frontière française qui le sépare du département des Ardennes (Champagne-Ardenne). À l’ouest et au nord-ouest, il est limitrophe de l’arrondissement de Dinant en province de Namur.

Arrondissements limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Dinant Marche Rose des vents
N Bastogne
O    Neufchâteau    E
S
Sedan (F) Virton Arlon

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Neufchâteau a été créé en 1800 comme le premier des quatre arrondissements d'alors du département français des Forêts. Il se constituait originellement des cantons de Neufchâteau, Bastogne, Étalle, Fauvillers, Florenville, Houffalize, Paliseul, Sibret et Virton.

En 1815, la partie non-française de l'ancien duché de Bouillon qui selon le congrès de Wenen revenait au Royaume-Uni des Pays-Bas fut pris aux arrondissements français de Mézières et Sedan. Cette partie forma le nouveau canton de Bouillon.

En 1823, les cantons de Nassogne et Saint-Hubert furent pris à l'arrondissement de Marche-en-Famenne. Les cantons d'Étalle, Florenville et Virton furent cédés au nouvel arrondissement de Virton. Les cantons de Bastogne, Fauvillers, Houffalize et Sibret furent cédés au nouvel arrondissement de Bastogne. Pour finir, d'autres communes furent cédées au nouvel arrondissement d'Arlon. Il en résultat la perte pour l'arrondissement de la moitié de sa population.

En 1977, l'ancienne commune de Sugny fut cédée à l'arrondissement de Dinant en contrepartie des communes de Bure et Resteigne et d'une partie de Vresse-sur-Semois. Les communes d'Anlier et Suxy furent cédées à l'arrondissement de Virton en contrepartie d'une partie de Habay. Grupont fut pris à l'arrondissement de Marche-en-Famenne, Juseret et Lavacherie furent cédés à l'arrondissement de Bastogne.

Communes et leurs sections[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Sections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]