Fauvillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fauvillers
L'église du Sacré-Cœur
L'église du Sacré-Cœur
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Bastogne
Bourgmestre Nicolas Stilmant
Section Code postal
Fauvillers
Hollange
Tintange
6637
6637
6637
Code INS 82009
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Fauvillersois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
2 215 (1er janvier 2014)
48,89 %
51,11 %
30 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
25,95 %
60,49 %
13,56 %
Étrangers 4,02 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 9,30 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 12 926 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 49° 51′ 04″ N 5° 39′ 56″ E / 49.85107, 5.66564 ()49° 51′ 04″ Nord 5° 39′ 56″ Est / 49.85107, 5.66564 ()  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
74,11 km2 (2005)
46,45 %
43,94 %
4,69 %
4,93 %
Localisation
Situation de la commune dans l’arrondissement de Bastogne et la province de Luxembourg
Situation de la commune dans l’arrondissement de Bastogne et la province de Luxembourg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Fauvillers

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Fauvillers
Liens
Site officiel fauvillers.be

Fauvillers [fovile][1] (en wallon Faiviè, en luxembourgeois Fäteler[2]/Fauschteler, en allemand Feitweiler) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg, ainsi qu’une localité où siège son administration.

Géographie[modifier | modifier le code]

La partie orientale de la commune, bien que située en Ardenne comme le reste de la commune, fait également partie du Pays d'Arlon, région où la langue vernaculaire traditionnelle est le luxembourgeois.

Localités[modifier | modifier le code]

La commune de Fauvillers compte trois sections et plusieurs hameaux :

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est délimitée à l’est par la frontière luxembourgeoise qui la sépare du district de Diekirch.

Communes limitrophes de Fauvillers
Vaux-sur-Sûre Bastogne
Fauvillers Boulaide
Rambrouch
Léglise Martelange

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous les formes anciennes Flitvilar VIIe siècle, Fauiler 1184[3].

Du gallo-roman VILLARE « dépendance du domaine rural »[4] qui a donné selon les dialectes romans et les régions -viller(s), -villier(s), -villar, -willer et en allemand -weiler.

Le premier élément est, comme dans la plupart des cas, un anthroponyme germanique. La forme allemande postule Feido ou Feito.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le 10 mai 1940, jour du déclenchement de l'offensive de l'Allemagne à l'ouest, Fauvillers est prise par les Allemands du III./Infanterie-Regiment Grossdeutschland[5], troupes aéroportées qui avaient pour objectif (opération Niwi) de faciliter la progression de la 1re Panzerdivision lors du passage de la frontière belgo-luxembourgeoise, ce à quoi elles échouent du fait du temps passé à atteindre ses objectifs.

Démographie[modifier | modifier le code]

Le graphique suivant reprend la population résidente au 1er janvier de chaque année[6] pour la commune.

Bourgmestres[modifier | modifier le code]

  • Bernadette Moinet (-2012)
  • Nicolas Stilmant (depuis 2012)

Économie[modifier | modifier le code]

Transports en commun: La commune est notamment desservie le long de la N4 par le bus 1011 Liège - Bastogne - Arlon - Athus.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Sécurité et secours[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la zone de police Centre Ardenne pour les services de police, ainsi que de la de la Zone de secours Luxembourg pour les services de pompiers. Le numéro d'appel unique pour ces services est le 112.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1994, p. 105.
  2. Zesummegestallt vum Henri Leyder-Lëtzebuerger Marienkalender 1997-iwwerschaft 3/2011.
  3. Jean-Jacques Jespers, Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles, éditions Racine. p. 249.
  4. J-J Jespers, Op. cité.
  5. Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal,‎ 2009, p. 102.
  6. « Chiffres de la population résidente au 1er janvier, par année 1990‑2011 », sur le site de l’INS (consulté le 16 décembre 2012).
  7. Fauvillers sur le site des Combles et Clochers