Akuma (Street Fighter)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Akuma.
Akuma
Akuma - Gouki SFXT

Origine Japon
Sexe Masculin

Voix SF IV :
Drapeau du Japon Taketora
Drapeau des États-Unis Dave Mallow
Série(s) Street Fighter
Première apparition Super Street Fighter II Turbo

Akuma (un nom d'esprit maléfique), connu au Japon sous le nom de Gouki (豪鬼, Gōki?) signifiant précisément « puissance démoniaque », est un personnage de fiction issu de la série Street Fighter éditée par Capcom. Il s'agit du combattant le plus fort du monde et fait sa première apparition dans Super Street Fighter II Turbo en 1994 en tant que boss secret.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut élève de Goutetsu, avec son frère Gouken. C'est lui-même qui fut à l'origine du meurtre du maître commun de Ken et Ryu et cherche désormais à combattre ce dernier.

Il est le frère du maître de Ryu et de Ken, Gouken. Il tua ce dernier pour tester les limites de sa puissance, grâce à la technique du « Shun Goku Satsu » (prison de la mort instantanée ; cette technique consiste à attraper son adversaire en lui infligeant 15 coups à différents points vitaux lui retirant entre 50 à 75 % de sa vie). Il trahit l'enseignement de son maître dans sa jeunesse en apprenant les techniques interdites du Karaté Hadō Ansatsuken. Mais étant devenu le guerrier le plus fort du monde, il s'ennuie et attend l'avènement d'un nouvel adversaire suffisamment puissant pour le battre. Cet adversaire sera peut-être Ryu.

Dans l'OAV Street Fighter Alpha: Generations, réalisé en 2005, il est ouvertement sous-entendu qu'Akuma est le père de Ryu.

Gouken aurait amené Ryu enfant à un vieillard maître d'arts martiaux afin de s'assurer qu'il ne suive pas le même chemin que son père. C'est-à-dire l'empêcher d'être à son tour submergé par le côté obscur du Hadō (une des techniques interdites les plus dangereuses, le Hado ayant été créé par un peuple d'assassins).

Apparitions[modifier | modifier le code]

Dans la série originale :

Dans les Crossovers :

Autres Versions du personnage[modifier | modifier le code]

Akuma possède plusieurs états ou métamorphose dans certains jeux où il apparait. Il y a :

  • Shin Akuma (peut être traduit par « Véritable Démon ») : Métamorphose la plus étendue, son physique change légèrement (la plus notable est que ses cheveux deviennent blanc au lieu de rouge et son kimono mauve au lieu de bleu foncé), sa puissance augmente terriblement et elle est beaucoup plus dévastatrice que sous sa forme habituelle.
  • God Akuma : Il apparait pour la première fois dans Capcom vs. SNK 2: Mark of the Millennium 2001, se retrouvant dans cet état à cause de Rugal Bernstein (boss de The King of Fighters, capable de copier les pouvoirs d'autres combattants) qui déversa de l'énergie Orochi sur lui le rendant fou. Il acquiert alors un nouveau niveau de pouvoir sous sa forme Shin.
    • Anecdote : Lors de Capcom vs. SNK 2: Mark of the Millennium 2001, où Rugal Bernstein affronta pour la première fois Akuma, on peut soit affronter God Akuma soit Rugal par rapport à la manière dont on fini le jeu, cette anecdote est valable pour Rugal Bernstein: il put battre le guerrier démoniaque (sa scène d'introduction le prouve puisqu'il tient Akuma au-dessus de lui et le rejette violemment) et copia donc ses pouvoirs. Il devient alors le Boss final du jeu et il est appelé God Rugal, car il combine son pouvoir Orochi avec le Satsui no Hadou d'Akuma.
  • Cyber Akuma (Mecha Gouki au Japon) : c'est une version mécanisée voire robotisée de Akuma. Il apparait pour la première fois dans Marvel Super Heroes vs. Street Fighter, où Apocalypse le renforce mécaniquement pour le servir (pas très impressionnant vu le passé du Mutant immortel qui a déjà manipulé et modifié Angel et Wolverine).
  • Oni (plus récente version) présente Akuma sous une forme démoniaque comme un Oni (démon japonais). Il est un Boss secret jouable dans Super Street Fighter IV, il se retrouve dans cet état en laissant le Satsui no Hadou l'immerger et le consumer totalement à un point où il perd toute humanité et même son code de guerrier, tuant n'importe quel autre adversaire pendant un combat. Transformation qui ne doit pas être confondue avec Shin Akuma qui partage beaucoup de similitudes avec lui.

Coups Spéciaux[modifier | modifier le code]

Venant de la même école, les techniques d'Akuma sont assez similaires à celle de Ken et Ryu, sauf qu'elles en sont des versions « perverties » par le mauvais ki d'Akuma.

  • Gō hadoken
  • Gō shoryuken
  • Zenku hadoken
  • Tatsu maki zanku kyaku
  • Hyakkishu

Furies[modifier | modifier le code]

  • Messatsu gō hado [SF Zero Series / SF III Series 2&3 / SF EX Series / Cross Over]
  • Tenma gō zanku [SF Zero Series / SF III Series 2&3 / SF EX Series / Cross Over]
  • Messatsu gō shoryu [SF Zero Series / SF III Series 2&3 / SF EX Series / Cross Over]
  • Messatsu gō rasen [SF III Series 2&3]
  • Shun goku satsu (level max) [SF Zero Series / SF III Series 2&3 / SF EX Series / Cross Over]
  • Kon gō koku retsu zan (level max) [SF III 3rd]
  • Misogi (level max) [Capcom vs Snk / Capcom vs Snk 2 E0 Mark of the millenium ]
  • Demon Armageddon
  • Wrath Of The Raging Demon

Inspiration de la création du personnage[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Gouken a le kanji « Mu » sur son dos, ce qui signifie « rien ». Akuma a lui le kanji « Ten », ce qui signifie « ciel ». Beaucoup y voient plus un message du sens « transcendant l’être humain », ce qui semble être plus approprié connaissant le personnage. D’après certaines légendes Japonaises, le porteur de ce sceau est voué à l’immortalité.

Le kanji « Ki » du nom « Gouki » ne signifie ni « fantôme » ni « démon » dans ce cas là, il signifie « Oni ». « Oni » en Japonais désigne un monstre imaginaire ressemblant à un humain avec des cornes, ce qui explique le design de Akuma. Il est une légende qui dit que l’esprit d’un humain devient un « Oni » lorsqu’il est obsédé par la haine, la vengeance et la rage.

Capcom a créé le personnage d'après l'histoire du poisson d'Avril d'un magazine américain. En effet, dans Street Fighter II, quand Ryu remportait le combat, il disait à son adversaire: "Tu dois battre Sheng Long pour avoir la moindre chance." En réalité, Sheng Long signifie Sho Ryu en chinois (soit le Sho Ryu Ken qui sera corrigé par Dragon Punch) et beaucoup de joueurs ont pensé qu'il s'agissait du maître de Ryu. Le magazine américain avait déclaré avec une certaine astuce que Sheng Long intervenait et projetait M.Bison hors du terrain puis s'ensuit un combat avec ce fameux Sheng Long. Le magazine avait déclaré que c'était une blague après que de nombreux joueurs ont voulu défier ce personnage inexistant et Capcom pour rendre un petit hommage à la légende de Sheng Long crée le personnage d'Akuma qui intervient lors du combat contre Bison.

Différence avec la version américaine et japonaise[modifier | modifier le code]

Akuma est un humain et n’est pas possédé par un démon comme beaucoup pourraient le croire. Encore une fois c’est une erreur de la filiale US de « Capcom », qui changea d’ailleurs beaucoup de choses concernant le personnage de Akuma. Le changement du nom « Gouki » en « Akuma » en fait partie, pour coller davantage à leur version de son histoire qui insiste sur le fait qu’il est possédé par un démon. Estimant que cela convenait mieux à son apparence physique et en total désaccord avec les vœux de la filiale japonaise de « Capcom », ils changèrent alors son nom pour celui-ci qui signifie littéralement « démon » en japonais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]