Yokohama-e

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Yokohama-e (littéralement « images de Yokohama ») sont des estampes japonaises ukiyo-e représentant des étrangers et des scènes de Yokohama. Le port de Yokohama est ouvert aux étrangers en 1859 et les peintres de ukiyo-e, essentiellement de l'école Utagawa, produisent plus de 800 planches d'impression en bois en réponse à la curiosité générale que suscitent ces étrangers. La production des Yokohama-e cesse dans les années 1880.

Les artistes les plus prolifiques du genre sont genre Utagawa Yoshitora, Utagawa Yoshikazu, Utagawa Sadahide, Utagawa Yoshiiku, Utagawa Yoshimori, Utagawa Hiroshige II, Utagawa Hiroshige III, Utagawa Yoshitoyo et Utagawa Yoshitomi.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Douglas Lane. (1978). Images from the Floating World, The Japanese Print, Oxford, Oxford University Press. (ISBN 0-19-211447-6 et 978-0-19-211447-1); OCLC 5246796
  • Newland, Amy Reigle. (2005). Hotei Encyclopedia of Japanese Woodblock Prints, Amsterdam, Hotei. (ISBN 90-74822-65-7 et 978-90-74822-65-7); OCLC 61666175
  • Philadelphia Museum of Art, Foreigners in Japan, Yokohama and Related Woodcuts in the Philadelphia Museum of Art, Philadelphia, Philadelphia Museum of Art, 1972.
  • Rijksmuseum, The Age of Yoshitoshi, Japanese Prints from the Meiji and Taishō periods, Nagasaki, Yokohama, and Kamigata prints, Amsterdam, Rijksmuseum, 1990.
  • Yonemura, Ann, Yokohama, Prints from Nineteenth-century Japan, Washington, D.C., Arthur M. Sackler Gallery, 1990.

Lien externe[modifier | modifier le code]