Eisui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Eisui, ou Ichirakutei Eisui de son nom complet, est un peintre ukiyo-e actif entre les années 1790 et 1823.

C'est un des élèves les plus talentueux de Eishi, avec Eisho et Eiri, sur la trentaine d'élèves ou presque que forma Eishi[1].

Comme Eisho, avec lequel il est assez facile de le confondre, Eisui réalisa de nombreux portraits de type okubi-e, c'est-à-dire des portraits en gros plan, où la chevelure noire des femmes forme une masse sombre d'un fort impact graphique. En ce sens, on peut le considérer comme un des héritiers d'Utamaro.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Albert Michener, The Floating World, University of Hawaii Press, (lire en ligne), p. 362

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Aubert, Les Maîtres de l'Estampe japonaise - Image de ce monde éphémère, Paris, Librairie Armand Colin,
  • Richard Lane, L'estampe japonaise, Paris, Éditions Aimery Somogy,
  • Nelly Delay, L'estampe japonaise, Éditions Hazan, (ISBN 2-85025-807-5)
  • Hélène Bayou, Images du Monde Flottant - Peintures et estampes japonaises XVIIe - XVIIIe siècles, (ISBN 2-7118-4821-3)
  • Sous la direction de Gisèle Lambert et Jocelyn Bouquillard, Estampes japonaises, Images d'un monde éphémère, BnF, (ISBN 978-2-7177-2407-3)
  • Edwin O. Reischauer, Histoire du Japon et des Japonais (tome I), Éditions du Seuil, (ISBN 2-02-000675-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]