Okumura Toshinobu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Okumura Toshinobu est un artiste japonais ukiyo-e, actif entre 1716 et 1751[1].

Contemporain de Okumura Masanobu, il s'inscrit dans sa lignée, et produit des estampes colorées à la main, en faisant appel aux techniques de l’urushi-e (« estampe de laque ») et du beni-e.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Aubert, Les Maîtres de l'Estampe japonaise - Image de ce monde éphémère, Paris, Librairie Armand Colin,‎ 1930
  • Richard Lane, L'estampe japonaise, Paris, Éditions Aimery Somogy,‎ 1962
  • Nelly Delay, L'estampe japonaise, Éditions Hazan,‎ 2004 (ISBN 2-85025-807-5)
  • Hélène Bayou, Images du Monde Flottant - Peintures et estampes japonaises XVIIe - XVIIIe siècles,‎ 2004 (ISBN 2-7118-4821-3)
  • Sous la direction de Gisèle Lambert et Jocelyn Bouquillard, Estampes japonaises, Images d'un monde éphémère, BnF,‎ 2008 (ISBN 978-2-7177-2407-3)
  • Edwin O. Reischauer, Histoire du Japon et des Japonais (tome I), Éditions du Seuil,‎ 1973 (ISBN 2-02-000675-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]