Pourriture grise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pourriture grise
Image illustrative de l’article Pourriture grise
Orange envahie par la pourriture grise.

Type Maladie fongique
Noms communs Pourriture grise,
moisissure grise,
moisissure commune,
botrytis,
botrytis de l'œil,
cinérite,
grillure des feuilles,
maladie de la toile des semis
Agents Botrytis cinerea (anamorphe)
Botryotinia fuckeliana (téléomorphe)
Hôtes Gamme d'hôte très vaste
Code OEPP BOTRCI
Répartition Cosmopolite

La pourriture grise est une maladie cryptogamique due au champignon Botrytis cinerea (=Botryotinia fuckeliana). Ce champignon, responsable aussi de la pourriture noble, est très souvent saprophyte (c'est-à-dire qu'il se développe sur de la matière organique morte ou en décomposition) mais qui a aussi la caractéristique de pouvoir se développer sur de la matière vivante et en particulier des fleurs (ex : rosier) ou des fruits charnus (ex : raisin).

Elle se développe essentiellement en situation humide. En situation chaude l'attaque s'aggrave avec le risque de pourriture acide. Dans ce cas, la pourriture détruis la pectine des pellicules des fruits, la rendant perméable à l'exterieur. C'est l'attaque des bactéries acétiques, ayant accès à l'interieur du fruit qui transformeront le sucre en vinaigre, on parle de piqure acétique.

Symptômes du Botritys[modifier | modifier le code]

  • Les fruits tels que les fraises ou les légumes se recouvrent d'un feutrage brunâtre puis gris caractéristique.
  • Les fleurs atteintes se flétrissent et les feuilles se couvrent de taches de couleurs crème à brunes puis pourrissent ou sèchent.
  • En général, les tiges atteintes de taches sèchent et le rameau les portant meurt.
  • Quant aux racines elles pourrissent.
  • L'importance des dégâts est variable et peut se limiter à quelques fleurs ou feuilles, mais parfois elle peut aller jusqu'à compromettre une récolte.

On retrouve des traces de l'existence de cette maladie depuis l'Antiquité, celle-ci pouvant effectuer des ravages dans les cultures mais restait cependant maitrisée par les agriculteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]