Transport aux Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Réseau ferroviaire des Pays-Bas

Cet article présente les différents réseaux de transport aux Pays-Bas.

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

Le réseau ferré néerlandais comprend 2 809 km de lignes, dont 931 km à voie unique, pour une longueur totale de voies égale à 6 505 km.

Toutes les voies sont à écartement normal (1,435 m) ; mais de 1839 jusque vers 1850, le réseau était à voie large de 1,945 m, écartement qui fut abandonné car les pays voisins, Allemagne et Belgique avaient opté pour l'écartement normal.

La gestion du réseau ferré est assurée par ProRail. Cet organisme public a pour mission de gérer, entretenir et développer le réseau principal, et assure l'exploitation (sécurité des circulations) et l'attribution des droits de trafic.

Trains internationaux[modifier | modifier le code]

Service de nuit[modifier | modifier le code]

Il existe un service de nuit, appelé Nachtnet (réseau de nuit, bien qu'il ne s'agisse en fait que d'une seule ligne en U) à cadence horaire reliant Rotterdam-Central, Delft, La Haye-Central, Leyde-Central, Aéroport de Schiphol, Amsterdam-Central et Utrecht-Central. À cause du tracé en U, le temps de trajet depuis les quatre premières gares jusqu'à Utrecht est beaucoup plus long que le jour. Ce service a été prolongé vers le Brabant et les gares de Bois-le-Duc, Eindhoven, Tilburg et Bréda sont désormais desservies

Transport public[modifier | modifier le code]

Tous les services de métro, tramway, et autobus (sauf certains services particuliers) sont soumis au même système de tarification national (Nationale Strippen Kaart). Métros et tramways n'assurent pas de service nocturne. Il existe des bus de nuit dans nombre de villes, généralement les vendredis, samedis et dimanches, parfois seulement pendant la première partie de la nuit.

Une carte passe-partout valable un an dans les trains (2e classe), les bus, les métros et les trams coûte 3 099,50 euros (2004). Elle est également valable sur les ferries Flessingue-Breskens, Amsterdam-IJmuiden et Rotterdam-Dordrecht. Elle n'est pas valable sur la plupart des autres ferrys, ni sur les trains Thalys. Les services de nuit par train sont inclus, mais pas ceux des bus.

Villes dotées d'un réseau de métro[modifier | modifier le code]

(tous à écartement normal, 1,435 m)

Villes dotées d'un réseau de tramway ou assimilé[modifier | modifier le code]

(tous à écartement normal, 1,435 m)

Ligne du RandstadRail et autres projets de trains légers[modifier | modifier le code]

« RandstadRail » est une ligne qui permet de :

  • relier la ligne « Érasme » du métro de Rotterdam à la ligne de chemin de fer existante « Hofplein Line » qui pourrait être reconvertie au train léger, pour permettre aux rames du métro de Rotterdam de rejoindre la gare centrale de La Haye ; au terminus nord de la ligne de Hofplein, un nouveau raccordement jusqu'à la gare centrale de La Haye pourrait permettre de séparer les flux de trains lourds et trains légers ;
  • relier les lignes de tramway 3 et 6 de La Haye à la ligne de chemin de fer existante de Zoetermeer qui pourrait aussi être convertie au train léger et serait rallongée par une nouvelle ligne de Oosterheem, qui serait intégrée dans la ligne 6 ; les voies de tramway existantes seraient adaptées pour recevoir des véhicules plus longs et plus larges.

Il existe un projet de construction d'une ligne de train léger entre Maastricht et Kerkrade.

Autobus[modifier | modifier le code]

Une ligne de bus spéciale, la Zuidtangent, circule essentiellement sur voie dédiée, avec priorité aux carrefours [1].

Itinéraire : Haarlem - Hoofddorp - Aéroport de Schiphol - Amstelveen - Amsterdam Sud-Est.

La ville d'Arnhem est dotée d'un réseau de trolleybus électrique.

Principales sociétés d'autobus : Arriva, Connex (groupe Veolia Transport), Connexxion, Hermes, NoordNed, Syntus.

Hermes exploite des services dans le Sud-Est des Pays-Bas Hermes, site officiel.

Autres transports[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

  • Total : 125 575 km
  • Revêtues : 113 018 km (dont 2 235 km d'autoroutes)
  • Non revêtues : 12 557 km (1998)

Principales autoroutes (liste incomplète) :

  • A1 Amsterdam - Oldenzaal (De Lutte) - Allemagne (A30) ;
  • A2/E35/E25 Amsterdam - Maastricht- Liège (Belgique) ;
  • A4/E19 Amsterdam - La Haye / Intersection Markiezaat - Frontière belge (Anvers) ;
  • A6 Muiderberg (A1) - Joure (A7) ;
  • A7 Zaandam - Afsluitdijk - Groningue - Nieuweschans - Allemagne (A280) ;
  • A8 Coentunnel - Assendelft ;
  • A9 Alkmaar - Diemen (A1) ;
  • A10 Périphérique d'Amsterdam ;
  • A12/E30/E25/E35 Scheveningen - Bergh (Frontière allemande A3) ;
  • A13/E19 La Haye (A4)- Rotterdam (A20) ;
  • A16/E19 Rotterdam - Dordrecht - Breda - Belgique ;
  • A20/E25 Maasdijk - Rotterdam - Gouda.
  • A58/E312 Eindhoven - Flessingue

Cyclisme[modifier | modifier le code]

En campagne, le vélo est l'un des moyens de transport les plus utilisés. Ici, une piste cyclable à Diepenbeek.

Aux Pays-Bas, 31 % des habitants utilisent le vélo comme moyen de transport principal[1]. Un Néerlandais pédale par ailleurs en moyenne 900 kilomètres par an.

Voies navigables[modifier | modifier le code]

Le pays est parcouru par 5 046 km de voies naviguables, dont 47 % sont accessibles aux navires de 1 000 tonnes ou plus de port en lourd.

Les Pays-Bas sont le pays des canaux par excellence. Ils sont au débouché de deux grands fleuves navigables, le Rhin et la Meuse.

Article détaillé : Liste des canaux des Pays-Bas.

Conduites[modifier | modifier le code]

Oléoducs : brut 418 km; produits raffinés 965 km ; gazoducs (méthane) 10 230 km

Ports[modifier | modifier le code]

Amsterdam, Delfzijl, Den Helder, Dordrecht, Eemshaven, Groningue, Haarlem, IJmuiden, Maastricht, Rotterdam, Terneuzen, Utrecht, Flessingue.

Rotterdam, qui s'étend sur l'estuaire du Rhin jusqu'à la mer du Nord et son avant-port Europoort sur 40 km de long, est le 1er port d'Europe.

Marine marchande :

Aéroports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des aéroports aux Pays-Bas.
Avions de la KLM en stationnement à Schiphol.

28 (1999 est.)

Aéroports - avec pistes en dur :

  • total: 19 aéroports;
  • de plus de 3 000 m : 2;
  • de 2500 à 3 000 m : 7;
  • de 1500 à 2 500 m : 6;
  • de 1000 à 1 500 m : 3;
  • de moins de 1 000 m : 1.

Le plus grand aéroport est, de loin, celui de Schiphol près d'Amsterdam, l'un des plus grands d'Europe. Les aéroports secondaires ayant des lignes régulières, sont ceux de Zestienhoven près de Rotterdam, d'Eelde près de Groningue, de Twente près d'Enschede, d'Eindhoven et l'aéroport de Maastricht-Aix-la-Chapelle.

Aéroports - avec pistes en herbe :

  • total : 9 ;
  • de 1000 à 1 500 m : 3 ;
  • de moins de 1 000 m : 6.

Héliports : 1

Références[modifier | modifier le code]