Terneuzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Terneuzen
Blason de Terneuzen
Héraldique.
Drapeau de Terneuzen
Drapeau.
Terneuzen
La maison communale de Terneuzen
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Zélande Zélande
Bourgmestre
Mandat
Jan Lonink (PvdA)
2003-
Code postal 4520-4523,
4530-4559,
4570-4579
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Gentilé Terneusien(ne)[1]
Population 54 713 hab. (2013)
Densité 172 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 20′ 00″ nord, 3° 50′ 00″ est
Superficie 31 804 ha = 318,04 km2
Localisation
Localisation de Terneuzen
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Terneuzen
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Terneuzen
Géolocalisation sur la carte : Zélande
Voir sur la carte administrative de Zélande
City locator 14.svg
Terneuzen
Liens
Site web (nl) www.terneuzen.nl

Terneuzen, ou Terneuse en français, est une commune et une ville portuaire des Pays-Bas, dans la province de Zélande (Flandre zélandaise). Elle est à l'embouchure du canal Gand-Terneuzen. La ville organise un festival de jazz annuel.

Le , la commune de Terneuzen comptait 54 713 habitants.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La ville se nommait à l'origine Neuzen « Nez ». En 1877, elle devient Ter Neuzen « Aux Nez », puis Terneuzen en 1940.

Le nom français de la ville est « Terneuse », une francisation de Ter-Neuzen[2] et est encore utilisé aujourd'hui[3],[4],[5],[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités[modifier | modifier le code]

Outre la ville de Terneuzen, la commune comprend les villages et hameaux suivants :

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

En italique, les communes belges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un néologisme créé d'après le gentilé du département de la Meuse. Sa forme en néerlandais est Terneuzenaar, Terneuzenaren
  2. Claude Mazauric, Jean-Paul Rothiot, « Frontières et espaces frontaliers du Léman à la Meuse: Recompositions et échanges de 1789 à 1814 », Presses universitaires de Nancy, 2007 (consulté le ) : « ...Axel, Terneuse, Ysendick, Philippine, Damme, Termonde... »
  3. « Une péniche chavire sur l’Escaut aux Pays-Bas: la marine belge impliquée dans les recherches », sur Le Soir Plus (consulté le )
  4. R. T. L. Newmedia, « Collision entre deux bateaux sur l'Escaut: fuite de styrène sans danger pour la santé », sur RTL Info (consulté le )
  5. « Zdenek Stybar a le doublé arc-en-cieldans un coin de la tête », sur Le Soir Plus (consulté le )
  6. R. T. L. Newmedia, « La marine belge recherche 2 hommes dans l’Escaut occidental: leur péniche s’est retournée », sur RTL Info (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pages connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]