Le Helder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Helder
Héraldique.
Héraldique.
Drapeau.
Drapeau.
La digue protégeant Le Helder
La digue protégeant Le Helder
Noms
Nom néerlandais Den Helder
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Hollande-Septentrionale
Bourgmestre Koen Schuiling
Code postal 1780-1788
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Gentilé Heldrois
Population 56 582 hab. (2013)
Densité 316 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 57′ 30″ nord, 4° 45′ 32″ est
Superficie 17 883 ha = 178,83 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Le Helder

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir sur la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Le Helder

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

Voir la carte administrative de la zone Hollande-Septentrionale
City locator 14.svg
Le Helder

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

Voir la carte topographique de la zone Hollande-Septentrionale
City locator 14.svg
Le Helder
Liens
Site web www.denhelder.nl

Le Helder (en néerlandais Ltspkr.png Den Helder) est une ville et une commune située à l'extrémité septentrionale de la province de Hollande-Septentrionale (hors île du Texel). Au , on y recensait 58 618 habitants, dont approximativement 44 000 (en 2004) vivent dans la ville du Helder, le reste à Huisduinen (1 000 habitants) (en 2004) et Julianadorp (15 000 habitants) (en 2004).

Les principaux quartiers du Helder sont le vieux Helder, le nouveau Helder, et De Schoten. Le nouveau Helder fut bâti dans les années 1950, après la Seconde Guerre mondiale, quand il y eut grand besoin de nouveaux logements. De Schoten fut construit dans les années 1960.

Huisduinen fut fondé au début du XVIe siècle. Du fait de sa situation stratégique, de multiples fortifications furent bâties autour de la ville du Helder. Pendant l’Âge d'or hollandais, les navires étaient construits près du Helder, d'où ils s'embarquaient.

L’empereur des Français Napoléon Ier visita Le Helder en 1811, après l'incorporation de la Hollande à la France. Il fut particulièrement impressionné par l'emplacement stratégique et décida de faire du Helder le « Gibraltar du Nord » aussi vite que possible : dès 1812, le port du Helder devait être mis dans un état défendable, en effet Napoléon se préparait à envahir la Russie et craignait que l'Angleterre n'attaquât les Pays-Bas pendant son absence. Immédiatement la construction commença : le fort de Dufalga fut construit sur les dunes, suivi de Fort Morland, Fort Lasalle et enfin L'Écluse. Pendant le XIXe siècle, la Marine royale néerlandaise s'établit au Helder, qui est resté depuis lors sa base centrale. La ville abrite le Koninklijk Instituut voor de Marine, l'Académie navale royale néerlandaise.

Un des principaux points d'intérêt de la ville est le vieux chantier naval de Willemsoord, situé dans le nord de la ville. Il est utilisé comme le centre de l'activité marine du Helder, mais aujourd'hui, les docks et l'administration navale ont été déplacées plus à l'est, et le vieux chantier naval a été transformé en restaurants, un cinéma et d'autres établissements de loisirs.

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Anton Pieck, artiste peintre, illustrateur ;
  • Annika Dop, mannequin.
Le phare de Huisduinen.

Base navale[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]