Tradition primordiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La tradition primordiale est la source non-humaine (apurusheya, suivant l'expression des upanishad) de la connaissance universelle, ainsi que l'origine commune de toutes les traditions spirituelles de l'humanité. La notion de tradition primordiale a été particulièrement développée à l'époque contemporaine et en Occident par l'œuvre de René Guénon et ensuite par celle de Frithjof Schuon.

Pour René Guénon, la « Tradition primordiale » est « l'unité essentielle et atemporelle de toutes les traditions spirituelles[AS 1] ». Elle est identifiée à la sanatana dharma dans l'hindouisme[VD 1]. Il s'agit aussi de la tradition spirituelle originelle de l'humanité identifiée au paradis terrestre de la Bible, l'âge d'or de la mythologie gréco-romaine; au début du krita yuga hindou[AS 1]. Il s'agit aussi d'une connaissance du « Principe ultime », un état d'être spirituel que l'homme a perdu lors de la chute et qu'il faut retrouver[AS 2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Ringgenberg, De la Tradtion primordiale à la sophia perennis, L'appel de la sagesse primordiale (Dir. P. Faure), p. 354
  2. Patrick Ringgenberg, De la Tradtion primordiale à la sophia perennis, L'appel de la sagesse primordiale (Dir. P. Faure), p. 355
  • Jean-Marc Vivenza, Le Dictionnaire de René Guénon, 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]