Jean Borella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Borella
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (91 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Influencé par
Site web
Distinction

Jean Borella, né le à Nancy, est un philosophe français de confession catholique, métaphysicien, historien et théoricien du symbole, philosophe de la religion spécialisé dans les questions de gnose et d'ésotérisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un aviateur d'ascendance italienne, mort en service commandé en 1937, il est le frère aîné de François Borella.

Il fut l'étudiant de Georges Vallin, puis durant trois ans, de Guy Bugault et de Raymond Ruyer (université de Nancy)[1]. En 1954, il passe sa licence de philosophie et c'est à cette période qu'il découvre la pensée de René Guénon qui exercera une influence considérable sur ses travaux[1]. Par la suite il fut longtemps très proche de l'œuvre et de la confrérie de Frithjof Schuon dont il dirigea un groupe chrétien d'une cinquantaine d’affiliés[2] ; il finira par se distancier de Schuon[2],[3].

Agrégé de philosophie (1960)[4], il a enseigné la philosophie et les lettres en classe d'hypokhâgne à Nancy de 1962 à 1977, puis, de 1977 à sa retraite en 1995, la métaphysique et la philosophie médiévale à l'université de Nancy II[1] . En 1982, il soutient sa thèse de doctorat de 3e cycle à l'université de Paris X-Nanterre, intitulée Fondements métaphysiques du symbolisme sacré : prolégomènes philosophiques, sous la direction de Paul Ricœur[5].

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Ses travaux portent sur le symbolisme religieux, la théologie, la gnose, l'ésotérisme et la mystique. Il a également participé à diverses traductions, celles du livre de la Genèse et de deux commentaires de saint Thomas d'Aquin.

Selon les propos de Jean Hani qui lui consacre un article dans son livre Le Monde à l'envers, Jean Borella a « correctement jeté les bases et les éléments essentiels de la reconstruction d'une gnose chrétienne orthodoxe dont une renaissance religieuse véritable ne pourra faire l'économie »[6]. Aux objections et accusations contre sa sensibilité gnostique, celles en particulier du sédévacantiste Masilio Méramo[7], Jean Borella a répondu par la publication d'une étude sur la gnose, dans les rapports historiques et théologiques entre la gnose orthodoxe et le gnosticisme hérétique, de l'Antiquité jusqu'à nos jours[8].

Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions L'Âge d'homme, mais la plus grande partie de son œuvre est parue ou a été rééditée dans la collection Théôria des éditions L'Harmattan dirigée par Pierre-Marie Sigaud.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Thèse de doctorat en philosophie[modifier | modifier le code]

Études et essais[modifier | modifier le code]

Préfaces et postfaces[modifier | modifier le code]

  • « De l'ésotérisme chrétien », in abbé Henri Stéphane, Introduction à l'ésotérisme chrétien, Dervy, 1983, nouvelle édition 2006.
  • Patricia Douglas Viscomte, La quête de Raphaël, Editions Fideliter, 1983.
  • Georges Vallin, Lumières du Non-Dualisme, Presses Universitaires de Nancy, 1987.
  • François Chenique, Sagesse chrétienne et mystique orientale, Dervy, 1996.
  • Yves Beaupérin, Anthropologie du geste symbolique, L'Harmattan, 2002.
  • « Problématique de l'unité des religions », in Bruno Bérard, Introduction à une métaphysique des mystères chrétiens, L'Harmattan, 2005.

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Le Poème de la création (traduction de la genèse 1-3), Ad Solem, coll. « Hc Religieux », (ISBN 978-2-88482-000-4)

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Articles et contributions[modifier | modifier le code]

  • « La crise actuelle de l'Église est antichrétienne », propos recueillis par Yves Chiron, in revue L'Âge d'Or, n°5, Hiver 1986.
  • « Intelligence spirituelle et Surnaturel », in Eric Vatré, La Droite du Père : Enquête sur la Tradition catholique aujourd'hui, Trédaniel, Paris, 1994.
  • « Réponses sur la Tradition », in Arnaud Guyot-Jeannin, Enquête sur la Tradition, Trédaniel, 1996.
  • « Spre o teorie unitati relgilor », in Bogdan Mandache, Teofania interiora : Dialoguri cu teologi catolici contemporani, Editoria Presa Buna, 1996.
  • « Gnoza cere posibilitati ale intelegentei care nu sint egal Perzente la toti oamenii », in Bogdan Mandache, Sensul ascuns : Dialogui despre esoterism, Editura Cronica, Iasi, 2005.
  • « De la connaissance métaphysique : La métaphysique comme épiphanie de l'Esprit », in Bruno Bérard, Jean Bies, Jean Borella, François Chenique, Aude de Kerros, Kostas Mavrakis, Pamphile, Alain Santacreu, Wolfgang Smith, Emmanuel Tourpe, Jean-Marc Vivenza, Qu'est-ce que la métaphysique ?, L'Harmattan, coll. « Métaphysique au quotidien », nov. 2010, 190p (ISBN 978-2-296-12901-6)
  • Bruno Bérard et Jean Borella, Métaphysique des contes de fée, L'Harmattan, coll. « Métaphysique au quotidien », mai 2011, 184p (ISBN 978-2-296-55116-9)
  • Jean Borella et Wolfgang Smith, Physique et métaphysique, L'Harmattan, coll. « Métaphysique au quotidien », introduction de Bruno Bérard, traduction de l’anglais par Ghislain Chetan, 27 juin 2018 (ISBN 978-2-343-15171-7)

Traductions (en collaboration avec Jean-Éric Stroobant de Saint-Eloy)[modifier | modifier le code]

  • Thomas d'Aquin, Commentaire de la Deuxième épître aux Corinthiens, introduction par Gilbert Dahan, traduction et annotation par Jean Borella et Jean-Éric Stroobant de Saint-Éloy, Cerf, 2005, 390p.
  • Thomas d'Aquin, Commentaire de l'Épître aux Galates, traduction et annotation par Jean Borella, Jean-Eric Stroobant de Saint-Eloy, Jean-Pierre Torrell, Gilbert Dahan, Cerf, janvier 2008, 315p (ISBN 2-204-08198-1)
  • Thomas d'Aquin, Commentaire de l'Épître aux Ephésiens, traduction et annotation par Georges Cottier, Gilbert Dahan, Jean-Eric Stroobant de Saint-Eloy, Jean-Eric Stroobant de Saint-Eloy, Jean Borella, Cerf, 2012, 400 p.
  • Thomas d'Aquin, Commentaire de l'Épître aux Philippiens, suivi du Commentaire de l'Épître aux Colossiens, introduction par Gilbert Dahan et Walter Senner, traduction et annotation par Jean Borella et Jean-Éric Stroobant de Saint-Eloy, Cerf, janv. 2015.

Bibliographie sur Jean Borella[modifier | modifier le code]

Ouvrages universitaires[modifier | modifier le code]

  • John Champoux et Wolfgang Smith, The Secret of the Christian Way : A Contemplative Ascent Through the Writings of Jean Borella, State University of New York Press, Albany, 2001.
  • Bruno Bérard, Jean Borella : la révolution métaphysique, après Galilée, Kant, Marx, Freud, Derrida, L'Harmattan, coll. Religions et Spiritualité, 2006, 373p (ISBN 2-296-00727-9).

Articles universitaires[modifier | modifier le code]

  • Philippe Weber, compte-rendu « Le sens du surnaturel. Nouvelle édition revue et augmentée », in Revue théologique de Louvain, 28ᵉ année, fasc. 4, 1997. pp. 554-555.
  • André Wénin, « Jean Borella, Le poème de la Création. Traduction de la Genèse 1-3 », in Revue théologique de Louvain, 33ᵉ année, fasc. 4, 2002. pp. 570-571.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Biographie, site de l'auteur via Internet Archive
  2. a et b Mark J. Sedgwick (trad. de l'anglais), Contre le monde moderne : le traditionalisme et l'histoire intellectuelle secrète du XXe siècle, Paris, Dervy, , 396 p. (ISBN 978-2-84454-563-3), p. 209
  3. Patrick Ringgenberg, Diversité et unité des religions chez René Guénon et Frithjof Schuon, Paris, L'Harmattan, , 384 p. (ISBN 978-2-296-12762-3, lire en ligne), p. 286
  4. http://rhe.ish-lyon.cnrs.fr/?q=agregsecondaire_laureats&nom=borela&annee_op=%3D&annee%5Bvalue%5D=&annee%5Bmin%5D=&annee%5Bmax%5D=&periode=All&concours=All&items_per_page=10.
  5. http://www.sudoc.fr/041202406.
  6. “Le monde à l'envers: essais critiques sur la civilisation moderne”Par Jean Hani
  7. Basilio Meramo (préf. S. E. Mgr Bernard Tissier de Mallerais), Les hérésies de la gnose du professeur Jean Borella, Sion, Les Amis de François de Sales, (ISBN 3-905519-13-5)
  8. Jean Borella, Problèmes de gnose, Paris, L'Harmattan, coll. « Théôria », , 404 p.
  9. Persée, Jean Borella, Le poème de la Création. Traduction de la Genèse 1-3. 2002 ,(note bibliographique) , Wénin André, Revue théologique de Louvain Année 2002 Volume 33 Numéro 4 pp. 570-571
  10. Persée, Jean Borella, Le sens du surnaturel. Nouvelle édition revue et augmentée. 1996 (note bibliographique), Weber Philippe Revue théologique de Louvain Année 1997 Volume 28 Numéro 4 pp. 554-555

Liens externes[modifier | modifier le code]