Jean Borella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borella.

Jean Borella est un philosophe français né à Nancy le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un aviateur d'ascendance italienne, mort en service commandé en 1937, il est le frère aîné de François Borella.

Il sera l'étudiant de Georges Vallin, puis durant trois ans, de Guy Bugault et de Raymond Ruyer (université de Nancy)[1]. En 1954, il passe sa licence de philosophie et c'est à cette période qu'il découvre la pensée de René Guénon qui exercera une influence considérable sur ses travaux[1]. Par la suite il fut longtemps très proche de l'oeuvre et de la confrérie de Frithjof Schuon dont il dirigea un groupe chrétien d'une cinquantaine d’affiliés[2]. Il finira par s'en éloigner.[2],[3]

Il a enseigné la philosophie à l'université de Nancy II de 1962 à 1967[1] . En 1982, il soutient sa thèse de doctorat de 3e cycle à l'université de Paris X-Nanterre, intitulée Fondements métaphysiques du symbolisme sacré : prolégomènes philosophiques, sous la direction de Paul Ricœur[4].

Ses travaux portent sur le symbolisme religieux, la théologie, l'ésotérisme et le mysticisme. Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions L'Âge d'homme. Il a, selon les propos de Jean Hani qui lui consacre un article dans son livre Le Monde à l'envers, « correctement jeté les bases et les éléments essentiels de la reconstruction d'une gnose chrétienne orthodoxe dont une renaissance religieuse véritable ne pourra faire l'économie »[5].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Charité profanée. Subversion de l'âme chrétienne, Éditions du Cèdre, (ASIN B0014LTJ7E)
  • Ésotérisme guénonien et mystère chrétien, L'Age d'Homme, coll. « Delphica », (ISBN 978-2825110492). Partiellement en ligne [1]
  • Symbolisme et réalité, Ad Solem, 1997.
  • Histoire et théorie du symbole, Lausanne-Paris, l'Âge d'homme, « Delphica », 2004.
  • Lumières de la théologie mystique, Lausanne-Paris l'Âge d'homme, 2002.
  • Le Mystère du signe. Histoire et théorie du symbole, Paris, Éditions Maisonneuve & Larose, 1989.
  • Le Poème de la création (traduction de la génèse 1-3), Ad Solem, coll. « Hc Religieux », (ISBN 978-2884820004)
  • Problèmes de gnose, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2296040434)[6]
  • Un Homme une Femme au Paradis, Ad Solem, (ISBN 978-2970055938)
  • La crise du symbolisme religieux : Deuxième édition, revue, augmentée et mise à jour, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2296075085)
  • Amour et vérité: La voie chrétienne de la charité, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2296550995)
  • Le sens du surnaturel, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2296997202)[7]
  • Penser l'analogie, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2296570122)
  • Aux sources bibliques de la métaphysique, Editions L'Harmattan, coll. « Théôria », (ISBN 978-2343057385)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]