Jean-Luc Van Den Heede

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Luc Van Den Heede
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
AmiensVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Sport
Site web
Distinction

Jean-Luc Van Den Heede est un navigateur français né le à Amiens. Il détient le record du plus grand nombre de passages du Cap Horn en compétition, avec un total de 12 passages.

Il commence à naviguer vers 17 ans, jusqu'à devenir moniteur aux Glénans. Il devient professeur de mathématiques et s'installe à Lorient, mais à partir de 1989 décide de consacrer sa vie entièrement à la voile. Dans ce milieu, il est souvent surnommé VDH.

Il participe aux première et deuxième éditions du Vendée Globe.

Ayant reçu l'Ordre du Mérite maritime en 1992, il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 2004 après avoir battu le record du « Global Challenge », un tour du monde à l'envers en solitaire, sur son bateau Adrien, prototype conçu par Gilles Vaton, et réalisé spécialement pour cette épreuve.

En 2005, il crée le groupe de rock « Globalement Vôtre » dont il est le chanteur. Hugues Aufray écrit sa chanson Aux vents solitaires spécialement pour lui.

Le , il participe au Golden Globe Race, qui célèbre un tour du monde historique sans escale et en solitaire, couru en 1968 et remporté par Sir Robin Knox-Johnston. Le , Van den Heede le remporte à son tour en 211 jours, 23 heures et 12 minutes, en franchissant la ligne d'arrivée au large des Sables D'Olonne .

Conférencier, ses thèmes de prédilection sont tirés de son expérience de navigateur en solitaire et en équipage.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il a franchit le Cap Horn à la voile à 12 reprises en course, ce qui constitue un record.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Historical list of Offshore World Records », WSSRC (consulté le )
  2. « Jean-Luc Van Den Heede remporte la mythique Golden Globe Race », sur www.lemonde.fr, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]