Raphaël Domjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raphaël Domjan
Description de cette image, également commentée ci-après
Raphaël Domjan en 2012
Naissance (47 ans)
Neuchâtel (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Domaines Exploration, Ecologie expérimental, Navigation, Aéronautique,
Diplôme CAS Transition énergétique [EPFL]
Renommé pour Premier tour du monde à l'énergie solaire
Distinctions

Prix solaire Suisse 2012

Prix solaire Européen 2013

Raphaël Domjan, né le 19 janvier 1972 à Neuchâtel, est un explorateur et conférencier suisse. Il a initié et réalisé le premier tour du monde à l'énergie solaire entre septembre 2010 et mai 2012 à bord du catamaran MS PlanetSolar. Il réalise en 2015 la première navigation solaire polaire dans l'Océan Arctique. Il est fondateur et pilote du projet SolarStratos, premier avion solaire stratosphérique. Raphaël Domjan est pilote de planeur, d'avion et d'hélicoptère, alpiniste, plongeur et parachutiste. Il est membre de l'Explorer Club de New-York ainsi que de la Société des Explorateurs Français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Raphaël Domjan naît le 19 janvier 1972 à Neuchâtel, en Suisse. En 2001, il co-fonde la Société Horus Networks Sàrl, premier serveur web solaire au monde[2].

En 2005, Raphaël Domjan lance son projet de premier tour du monde à l'énergie solaire. Il fonde PlanetSolar SA puis, en 2007, la Fondation SolarPlanet[3]. Le catamaran PlanetSolar est construit en Allemagne entre 2008 et 2010, financé par l'entrepreneur allemand Immo Stroeher[4].

En 2007, il participe entre la Martinique et l’île Dominique à l’expédition du SUN21, premier bateau solaire à traversée l'atlantique à l'énergie solaire. Lors de cette occasion il réalise probablement la première plongée depuis un bateau solaire dans l'histoire. Il participe également à la traversé des Etats-Unis d'Amérique nord/sud avec Louis Palmer à bord du SolarTaxi, une voiture solaire et électrique.

Entre 2010 et 2012, il effectue le premier tour du monde à l'énergie solaire à bord de PlanetSolar en tant que chef d'expédition.

Dès 2012, Raphaël Domjan devient conférencier professionnel et membre de la Global Speaker Association. Il donne depuis lors des conférences relatant son tour du monde et expliquant les raisons qui le poussent à pratiquer « l'écologie expérimentale »[5].

En 2014, il s'entoure d'une équipe internationale et lance la mission SolarStratos, mission ayant pour objectif d'atteindre la stratosphère avec un avion solaire. Il envisage d'effectuer ce vol record en 2020[6].

En 2015, en compagnie de la navigatrice Anne Quéméré, il tente de réaliser la première traversée du Passage du Nord-Ouest en kayak propulsé à l'énergie solaire. Malheureusement, les conditions météorologiques sont défavorables et ils doivent rebrousser chemin après 300 km parcourus. Cette expédition constitue néanmoins la première navigation polaire solaire de l'histoire[7].


PlanetSolar[modifier | modifier le code]

Premier tour du monde à l'énergie solaire[modifier | modifier le code]

Le MS Tûranor PlanetSolar est le plus grand bateau solaire construit jusqu'à ce jour et le premier à avoir réalisé le tour du monde propulsé par l'énergie du soleil[8]. Parti le 27 septembre 2010 de Monaco, le PlanetSolar et son équipage a suivi une route proche de l'Équateur. Après avoir traversé l'Océan Atlantique, le Canal de Panama, l'Océan Pacifique, l'Océan Indien, le Canal de Suez et la Méditerranée, le bateau a rallié Monaco le 4 mai 2012 à 14h12 (12h12 UTC)[9] après 585 jours de navigation et 60 006 km parcourus[10].

Membres d'équipage de PlanetSolar lors du premier tour du monde solaire (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Raphaël Domjan est le chef d'expédition de PlanetSolar lors de son tour du monde entre 2010 et 2012. Patrick Marchesseau est le capitaine de PlanetSolar de Monaco à Nouméa, et Erwann le Rouzic prend le relais de Nouméa jusqu'au retour au point de départ, Monaco. Ils sont accompagnés de Jens Langwasser, bosco, et de Christian Oschenbein, ingénieur électrique[11].

Premières et records[modifier | modifier le code]

Durant son tour du monde, PlanetSolar a réalisé un certain nombre de premières : premier tour du monde à l'énergie solaire [12], premier tour du monde en bateau solaire, première traversé de l'Océan Indien et de la Mer Rouge à l'énergie solaire. En termes de record, PlanetSolar est aussi le plus grand bateau solaire du monde, et est le véhicule solaire ayant parcouru la plus grande distance (60 023 km)[13].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Après le premier tour du monde en bateau solaire, la Poste Monaco a émis un timbre-poste sur l'aventure PlanetSolar d'une valeur de 77 centimes Euros représentant PlanetSolar à Monaco[14],[15].

SolarStratos[modifier | modifier le code]

SolarStratos est un projet initié officiellement en mars 2014 par Raphaël Domjan. Il s'agit d'un avion solaire biplace construit par Calin Gologan. Raphaël Domjan envisage avec son équipe de réaliser un record absolu d'altitude[16]. La mission SolarStratos devrait permettre à Raphaël Domjan d'atteindre la stratosphère à plus de 18'000 mètres, altitude jamais réalisée avec un avion à propulsion classique[17].

Selon SolarStros, ce projet aurait pour but de démontrer que les énergies renouvelables permettent d'aller au-delà de ce qui est possible avec les modes de propulsion classique[18]. L'avion SolarStratos a été dévoilé au public et aux médias le 7 décembre 2016[19]. À terme, et après le vol record envisagé pour 2018, Raphaël Domjan et l'équipe de SolarStratos désirent commercialiser les technologies mises au point lors de la mission stratosphérique, notamment en développant des drones solaires stratosphériques[20].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jaunin Roger, Domjan Raphaël (2010) - « PlanetSolar », Lausanne: Favre, 144 pp.
  • Jaunin Roger, Domjan Raphaël (2012) - « PlanetSolar, Premier tour du monde à l’énergie solaire », Lausanne : Favre, 170 pp.
  • Javet Raphaëlle, Domjan Raphaël (2018) - « Pionniers et aventuriers de l'énergie solaire », Lausanne : Favre, 136 pp.

Film-documentaire[modifier | modifier le code]

  • "A la poursuite du soleil" (2012) - film-documentaire (52 minutes) réalisé par Olivier Vittel, produit par la Fondation PlanetSolar.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Raphaël Domjan, écoaventurier, conférencier | Raphaël Domjan », sur www.raphaeldomjan.com, (consulté le 25 novembre 2016)
  2. Philippe Le Bé, « Raphaël Domjan, un alien des temps modernes », Hebdo,‎ (lire en ligne)
  3. « Raphaël Domjan - site web officiel »,
  4. Jaunin Roger, Domjan Raphaël, PlanetSolar, Lausanne, Favre,
  5. Philippe le Bé, « Raphaël Domjan, un alien des temps modernes », L'Hebdo,‎ (lire en ligne)
  6. « SolarStratos » (consulté le 25 novembre 2016)
  7. « Enerzine.com », (consulté le 25 novembre 2016)
  8. http://www.rts.ch/info/sciences-tech/3969794-planetsolar-a-boucle-son-premier-tour-du-monde-a-l-energie-solaire.html
  9. « PlanetSolar a bouclé son premier tour du monde à l'énergie solaire », rts.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016)
  10. « Raphaël Domjan | écoexplorateur, conférencier », sur www.raphaeldomjan.com, (consulté le 25 novembre 2016)
  11. Jaunin Roger, Domjan Raphaël, PlanetSolar, Premier tour du monde à l'énergie solaire, Lausanne, Favre,
  12. Will Gray, « Sept tours du monde complètement fous » (consulté le 20 juillet 2016)
  13. « Guinness World Records »
  14. Jullien Pierre, « Le tour du monde timbré de « Planet Solar » », sur Philatélie au quotidien (consulté le 20 juillet 2016)
  15. « Monaco - News / L'actu / Site officiel de Monaco », sur www.visitmonaco.com (consulté le 20 juillet 2016)
  16. « SolarStratos »
  17. « Parismatch.com »
  18. Christian Aebi, « «SolarStratos» conquiert l'espace à l'énergie solaire », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  19. Frédéric Mouchon, « SolarStratos, l’avion solaire qui va tutoyer les étoiles », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  20. « Wired UK »