Record du tour du monde à la voile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
IDEC Sport de Francis Joyon, Détenteur du trophée Jules-Verne depuis 2017, après l'avoir conquis en 2011 sous le nom de Groupama 3 aux mains de Franck Cammas.
Banque populaire V, détenteur de 2012 à 2017 du record, avec Loïck Peyron.

Le record du tour du monde à la voile est l'un des enjeux majeurs de la catégorie des courses au large. Il récompense l'équipage ou bien le marin solitaire ayant effectué le plus rapidement la circumnavigation autour du globe.

Le World Sailing Speed Record Council (WSSRC), qui est depuis 1972 l'organe seul habilité à homologuer un tel record, définit un tour du monde valide de la façon suivante :

« Pour naviguer autour du monde, un navire doit partir et revenir au même point, doit traverser tous les méridiens de longitude et doit traverser l'équateur. Il peut traverser certains, mais pas tous les méridiens plus d'une fois. La plus courte distance orthodromique de la course doit être d'au moins 21 600 milles nautiques. Pour le calcul de cette distance, il faut supposer que le navire naviguera autour de l'Antarctique sans passer au sud du 63e parallèle sud. Aucun point de départ ne sera autorisé plus au sud que le 45e parallèle sud. »[1]

Il est possible de tenter le record en monocoque ou en multicoque, en équipage, en solitaire ou en double. Il existe donc six catégories différentes de record du tour du monde à la voile possédant leur record propre. Le meilleur temps réalisé dans l'ensemble de ces catégories est considéré par le WSSRC comme le record officiel. Quels que soient la classe du navire et le volume de l'équipage, le tour du monde doit être réalisé sans assistance pour être validé.

Le record actuel est détenu par IDEC Sport, skippé par Francis Joyon, en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes depuis . Le record en solitaire est détenu par François Gabart sur Macif, en 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes depuis le .

Les courses autour du monde[modifier | modifier le code]

Le tour du monde peut théoriquement être réalisé dans les deux sens, d’Est en Ouest ou d'Ouest en Est. Les vents et les courants dominants rendent le parcours d'Ouest en Est plus rapide. Ainsi, la majorité des skippeurs et des équipages se lancent dans une circumnavigation d'ouest en est.

Il existe des courses autour du monde, telles que le Vendée Globe (monocoque, en solitaire et sans escale), The Ocean Race (monocoque, en équipage avec escales) ou la Barcelona World Race (monocoque, en double avec escales), permettant de tenter de battre le record du monde. Il est naturellement possible de tenter de battre le record hors compétition, comme c'est le cas pour les records du monde en solitaire et en multicoque. Le Trophée Jules-Verne est le défi pourvoyeur de la majeure partie des records en multicoque et en équipage.

Aujourd'hui, les multicoques sont devenus beaucoup plus performants que les monocoques. Les meilleurs temps sont donc établis par des multicoques.

Actuellement, la course Vendée Globe est une course en solitaire sur monocoque limité à 60 pieds (environ 18 mètres). Cette course établit le temps de référence sur le parcours d'ouest en est en monocoque. Mais cette course inclut des bouées de passage supplémentaires.

La course The Race ne suit pas le même parcours. Les temps ne sont pas très comparables.

Le trophée Jules-Verne est décerné au bateau et à l'équipage le plus rapide.

Tours du monde en équipage[modifier | modifier le code]

Les détenteurs du record du tour du monde en équipage[modifier | modifier le code]

Année Temps Vitesse
moyenne
(nœuds)
Skipper Bateau Type de Bateau Équipages
2017 (janvier) 040 j 23 h 30 min 30 s[2],[3] 26,85 Francis Joyon IDEC Sport Trimaran 06 personnes[Note 1]
2012 (janvier) 045 j 13 h 42 min 53 s[4] 25,96 Loïck Peyron Banque Populaire V Trimaran 14 personnes[Note 2]
2010 (mars) 048 j 07 h 44 min 52 s[5],[6] 24,50 Franck Cammas Groupama 3 Trimaran 10 personnes[Note 3]
2005 (mars) 050 j 16 h 20 min 04 s[7] 23,35 Bruno Peyron Orange II Catamaran 14 personnes[Note 4]
2004 (avril) 058 j 09 h 32 min 45 s[7] 20,27 Steve Fossett Cheyenne Catamaran 12 personnes[Note 5]
2002 (mai) 064 j 08 h 37 min 24 s[7],[8] 18,39 Bruno Peyron Orange Catamaran 13 personnes[Note 6]
1997 (mars) 071 j 14 h 18 min 08 s[7] 16,53 Olivier de Kersauson Sport-Elec Trimaran 07 personnes[Note 7]
1994 (janvier) 074 j 22 h 17 min 22 s[7] 15,79 Blake/Knox-Johnston Enza Catamaran 06 personnes[Note 8]
1993 (janvier) 079 j 06 h 15 min 56 s[7],[9] 14,93 Bruno Peyron Commodore Explorer Catamaran 05 personnes[Note 9]
1923-1925 280 j de mer (2 ans)[10] 04,22 Conor O'Brien Saoirse Ketch à fortune carrée 2 à 4 personnes[10]

Note : en 2004, Olivier de Kersauson remporta le trophée Jules-Verne en battant le record de 2002, mais sans battre le record établi par Steve Fossett.

Trophée Jules Verne 2020[modifier | modifier le code]

Le , profitant d'une fenêtre météo qui laisse espérer un temps record au passage de l'Équateur, les ultimes Sodebo Ultim 3 et Gitana 17 s'élancent à la conquête du Trophée Jules Verne.

Autres performances notables[modifier | modifier le code]

Lors de son record du Trophée Jules-Verne en 2009-2010, le trimaran Groupama 3 aux mains de Franck Cammas a parcouru 798 milles nautiques en 24 h le à 17 h TU, affichant 17 jours à plus de 600 milles, dont 10 jours à plus de 700 milles.

Lors de son record du Trophée Jules-Verne en 2011-2012, le Maxi Banque Populaire V aux mains de Loïck Peyron a parcouru 812 milles nautiques en 24 h le à 11h45 TU, affichant 28 jours à plus de 600 milles, dont 9 jours à plus de 700 milles et 1 jour à plus de 800 milles[11].

Lors de son record du Trophée Jules-Verne en 2016-2017, le trimaran IDEC sport aux mains de Francis Joyon a parcouru 894 milles nautiques en 24 h, affichant 22 jours à plus de 600 milles, dont 12 jours à plus de 700 milles, dont 8 jours à plus de 800 milles

Lors de la tentative avortée de , Yann Guichard réalise un nouveau record au passage de l'équateur en 4 jours 19 h 57 min, et grâce à des conditions météo favorable aligne 4812,1 milles du 11e au 16e jour soit 802 milles/jour pendant 6 jours consécutifs.

Lors de la tentative de 2020, le , Thomas Coville, sur Sodebo Ultim 3, a parcouru 889,9 milles en 24h (37,1 noeuds de moyenne)[12].

Campagne de Joyon lors du Trophée Jules-Verne 2016-2017[modifier | modifier le code]

Lors de leur tentative de 2016 dans le cadre du Trophée Jules-Verne, Francis Joyon et son équipage battent le record jusqu’alors détenu par Loïck Peyron et l’équipage du maxi trimaran Banque Populaire V[13], ainsi que de nombreux records intermédiaires : quatre sont officialisés et font l’objet de records dûment certifiés par le WSSRC[14].

Francis Joyon prend possession du trimaran le , après trois semaines de chantier chez Multiplast, à Vannes[15]. Il fait le choix d'une configuration intermédiaire entre la puissance initiale et le gréement réduit pour des courses en solitaire. Plus proche de la légèreté, de la simplicité, de l'ergonomie et de la fiabilité recherchée en solitaire, au prix d'une moindre polyvalence en particulier dans le petit temps, les choix de Joyon paieront lors de ses deux passages dans les mers du sud fin 2015 puis fin 2016, avec de nombreux records à la clé.

Ils réalisent une traversée très rapide des mers du sud et notamment de l'océan Indien[13], parcourant 8 091,73 milles en 10 jours, soit 809 milles par jour. Cet épisode a commencé à l'avant du front d'une dépression qui s'est déplacée à une vitesse correspondant au potentiel du bateau depuis le large de l'Amérique du Sud jusqu'à l'océan Pacifique[16]. Pendant 12 jours, le vent reste orienté sur l’arrière bâbord du bateau, soufflant en permanence à plus de 30 nœuds, une configuration idéale pour les records de vitesse. Selon l’état de la mer, les vitesses de pointe oscillent entre 38 et 44 nœuds. Du fait d'une mer creuse et mal rangée, leur vitesse redescend temporairement (29 nœuds et 700 milles/24 h) avant une nouvelle accélération les faisant repasser au-dessus de la barre des 800 milles parcourus quotidiennement.

Après avoir dépassé la Nouvelle-Zélande et l'antiméridien, navigué bâbord amures sur 205 degrés de longitude (de 25 degré ouest à l'antiméridien) dans les mers du sud, Francis Joyon et son équipage finissent par empanner dans la transition entre deux dépressions, et parviennent à rattraper le système météo qui les précède sur l'océan Pacifique, repartant à plus de 30 nœuds de moyenne journalière vers le cap Horn.

Francis Joyon double le Cap Horn, 16 jours après avoir accroché la première dépression au large de l'Amérique du Sud, et après une trajectoire de près de 12 000 milles au-dessus de 30 nœuds de moyenne (730,16 milles/24 h sur 16 jours contre). Il signe alors une progression des performances entre 30 et 40 % par rapport au record à battre de Loïck Peyron 5 ans plus tôt. Quittant les mers du sud avec une avance de 4 j 06 h 35 min sur le précédent record de Loïck Peyron, Francis Joyon et son équipage ont repris l'équivalent de 2800 milles, soit une moyenne de 150 milles de mieux par jour que le record précédent à l'occasion de cet épisode.

Les conditions météorologiques ont permis d'optimiser le parcours: 26 412 milles couverts sur le fond, à la moyenne de 26,85 noeuds, pour une route théorique de 22 461 milles nautiques. Banque Populaire V, lui, avait du couvrir quasiment 2 600 milles de plus (29 002 milles).

Il arrive le avec un nouveau record du tour du monde à la voile en équipage en 40 j 23 h 30 min 30 s[3].

Records de distance parcourue battus pendant la campagne[modifier | modifier le code]

Alors que la meilleure journée du précédent record de Loïck Peyron fut l'unique journée au-dessus de 800 milles de son record (811 milles sur 24 heures, soit 33,79 nœuds de moyenne), Francis Joyon maintient une vitesse au-dessus des 800 milles quotidiens pendant 10 jours consécutifs.

Il améliore ainsi un grand nombre de record de progression par un voilier sur une période donnée :

Skipper Référence Date de début Distance

(milles)

Vitesse

(nœuds)

Vitesse

(milles/24 h)

Joyon Meilleure journée 00 894[17] 37,3 894
Meilleures 48 h h 30 UTC 01 748,2 36,42 874,1
Meilleures 72 h h 30 UTC 02 617,7 36,36 872,57
4 meilleurs jours consécutifs h 30 UTC 03 477,4 36,22 869,35
Joyon 5 meilleurs jours consécutifs 12 h UTC 04 312,57 35,94 862,51
6 meilleurs jours consécutifs h UTC 05 104,16 35,45 850,7
8 meilleurs jours consécutifs 18 h UTC 06 525,14 33,99 815,64
10 meilleurs jours consécutifs 18 h UTC 08 091,73 33,71 809,17
12 meilleurs jours consécutifs 18 h UTC 09 369,03 32,53 780,75
Joyon 16 meilleurs jours consécutifs 18 h UTC 11 682,62 30,42 730,16

Les données ci-dessus proviennent du site officiel d'IDEC sport mais la page n'est plus accessible[16].

Autres records battus pendant la campagne[modifier | modifier le code]
  • Record du bateau et la deuxième plus grande distance parcourue par un voilier en 24 h avec 894 milles.
  • 6 jours consécutifs à la moyenne de 850,7 milles/24 h (35,45 nœuds)
  • Ouessant-Cap Leeuwin 17 j 06 h 59 min[18] (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011 : 17 j 23 h 57 min)
  • Ouessant-Tasmanie 18 j 18 h 31 min (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011 : 20 j 07 h 11 min)
  • Ouessant-Antiméridien 20 j 07 h 01 (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011 : 22 j 11 h 34 min)
  • Ouessant-Cap Horn: 26 j 15 h 45 min (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011 : 30 j 22 h 19 min)
  • Équateur - Cap Leeuwin : 11 j 12 h (temps de Loïck Peyron lors du record de 2011 : 12 j 9 h 2 min)
  • Cap des Aiguilles-cap Leeuwin en 4 j 9 h 37 min[19] à la vitesse moyenne de 35,08 nœuds sur le fond (3 705 milles) ou 842 milles en 24 heures (6 j 8 min ou 36 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap Leeuwin - Cap Horn en 9 j 08 h 46 min (12 j 22 h 22 min ou 38 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap de Bonne-Espérance - Cap Horn en 13 j 20 h 13 min (19 j 00 h 31 min ou 37 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Cap de Bonne-Espérance - Cap Leeuwin : 4 j 11 h 31 min (6 j 02 h 09 min ou 36 % de plus pour le Jules-Verne record de Loïck Peyron en 2011)
  • Cap Leeuwin - Cap Horn en 9 j 08 h 46 min (12 j 22 h 22 min ou 38 % de plus pour le précédent record de Loïck Peyron)
  • Record de la traversée de l'océan Indien : 5 j 21 h 7 min 45 s (référence WSSRC) (8 j 07 h 23 min ou 41 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)
  • Record de la traversée de l'océan Pacifique : 7 j 21 h 13 min 31 s (référence WSSRC) (10 j 15 h 07 min ou 39 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)
  • Record Équateur-Équateur : 29 j 9 h 10 min 55 s (référence WSSRC) (32 j 11 h 52 min ou 11 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)
  • Record de la remontée de l'Atlantique Nord : 5 j 19 h 21 min (7 j 10 h 58 min ou 25 % de plus pour Loïck Peyron lors du record de 2011)

Tours du monde en solitaire[modifier | modifier le code]

Un territoire encore en défrichage[modifier | modifier le code]

IDEC de Francis Joyon, au retour de son tour du monde.
Thomas Coville est accueilli par des milliers de Brestois au quai Malbert le 26 décembre 2016 après son record autour du monde en solitaire sur multicoque en 49 jours, 3 heures et 7 minutes.

En novembre 2020, environ 200 marins ont tenté leur chance en monocoque et moins de 100 ont réussi à boucler le parcours (donc seulement une chance sur deux de réussir ce genre de tentative), principalement dans le cadre du Vendée Globe. Seuls quatre marins sont parvenus à boucler un tour du monde en multicoque en solitaire sans escale et sans assistance :

L'avènement des foils[modifier | modifier le code]

Ceux qui chassent les records chevauchent des multicoques de plus en plus grands : 23 m pour Francis Joyon en 2004 et pour Ellen Mac Arthur en 2005, 27 m pour Francis Joyon en 2008, 27 m entre 2007 et 2014 puis 31 m depuis 2014 pour Thomas Coville. C'est Franck Cammas qui a franchi en premier le cap du multicoque de plus de 30 mètre manœuvré en solitaire et en course, en adaptant Groupama 3 (31,50 m de long) pour gagner la Route du Rhum 2010 dans une nouvelle classe "Ultime" (multicoques de 18,28 m et plus). Armel Le Cléac'h, puis Loïc Peyron ont aussi navigué sur ce bateau renommé Maxi Solo Banque populaire VII entre et , ce bateau gagnera de nouveau la Route du Rhum 2014 avec Loïc Peyron à la barre.

Thomas Coville fait le pari en 2013 d'adapter l'ex Géronimo d'Olivier de Kersauzon, en le raccourcissant à 31 m. Il bat en 2016 le record de distance parcourue en 24 h : 714 milles à une moyenne de 29,75 nœuds[20]. Thomas Coville devient le premier marin à passer la barre des 700 milles parcourus sur cette durée. Il bat la même année le record du tour du monde à la voile en solitaire de Francis Joyon, en 49 jours, 3 heures et 7 minutes, réalisant au passage le 5e meilleur chrono autour de la planète toutes catégories confondues, pas loin des meilleurs temps en équipage de l'époque.

À la suite de sa victoire dans le Vendée Globe 2013, François Gabart s'engage lui aussi dans un projet Ultim avec Macif, il gagne la Transat anglaise 2016, sa première victoire solitaire en multicoques. En 2016, il bat le record de Thomas Coville et devient le skipper le plus rapide en solitaire avec 784 milles parcourus en 24 h[21]. En 2017 il bat son propre record de vitesse lors de son du record du tour du monde à la voile en 2017 avec 851 milles parcourus sur cette durée (en attente de validation par le WSSRC). Il devient ainsi le premier marin à passer la barre des 800 milles parcourus en solitaire sur 24 heures. Il réitère cet exploit à plusieurs reprises lors de ce tour du monde, posant les fondations d'un record de vitesse moyenne sur l'eau toutes catégories. S'il ne bat pas le temps établi par Francis Joyon et son équipage, à la faveur d'une distance supérieure parcourue sur l'eau, il surpasse la vitesse moyenne de tous les équipages qui ont bouclé ce parcours à 27,2 nœuds de moyenne.

A son arrivée, François Gabart concède que son record dépasse ses espoirs initiaux, mais estime qu'il devrait être battu rapidement. Avec son trimaran Macif, il déclare qu'il a « volé » avec ses foils sur seulement « une petite partie du tour du monde ». Tout porte à espérer que les bateaux de la nouvelle génération seront capables de voler de façon plus stable, plus sûre, et donc sur une plus grande proportion du parcours. Il en conclut que ce record de 42 jours, pour extraordinaire qu'il eut pu paraître seulement un an auparavant (le record de Thomas Coville était de 49 jours), sera probablement battu, et même largement battu après avoir défriché, fiabilisé et mis au point le vol sur foils.

Brest Ultim Sailing: création de la classe Ultimes 32/23[modifier | modifier le code]

Macif quitte le port du Havre pour prendre le départ de la Transat Jacques Vabre 2015.
Vue arrière du Banque Populaire IX au ponton Route du Rhum 2018.

Le développement de cette classe Ultimes de multicoques de 100 pieds menés en solitaire laisse émerger un projet héritier du trophée Jules-Verne de record de tour du monde.

En , un Collectif Ultim formé autour des équipes Team Banque populaire, Macif et Sodebo, décide que la longueur hors-tout devra être comprise entre 23 mètres (minimum) et 32 mètres (maximum), ce qui exclut les MOD 70 et Spindrift 2, proche des 40 mètres.

Trois bateaux naviguaient déjà fin 2016 : L'ancien Géronimo, devenu Sodebo Ultim' de Thomas Coville détenteur du record du tour du monde entre et , Macif de François Gabart auréolé de son record de distance en 24 h et du record du tour du monde depuis , et l'ancien Sodebo de Thomas Coville, rénové et rebaptisé Actual Ultim d'Yves Le Blevec. Deux nouveaux bateaux ont été mis à l'eau en 2017 : Banque Populaire IX pour Armel Le Cléac'h[22] lancé le , ainsi que Gitana Team avec son Gitana 17 trimaran foiler de 33 m, mis à l'eau en juillet[23].

À l'arrivée de son record autour du monde, fin 2016, Thomas Coville a déclaré souhaiter créer un projet de course inspirée du Vendée Globe pour les trimarans Ultimes à l'horizon 2019. Le projet prend forme avec Brest Ultim Sailing, chargé d'organiser Brest océans, le premier Tour du Monde, en course, en solitaire et en multicoques. La jauge Classe Ultim 32/23 est créée(longueur maximale 32 mètres) / largeur maximale 23 mètres)[24], entérinée par la Fédération Française de Voile le [25]. Jacques Caraës a été choisi tout à la fois pour son expertise éprouvée en tant que directeur de course, son expérience nautique, notamment dans les mers australes, et la confiance qu’il inspire chez les marins.

La flotte des Ultimes 32/23 compte 6 concurrents en 2017, ils se présentent tous sur la ligne de départ de la Route du Rhum 2018. Les conditions météo difficiles des premiers jours éprouvent cruellement une flotte en cours de mise au point et de fiabilisation : les Ultimes de dernière génération (Banque Populaire IX et Edmond de Rothschild sont issus du même moule), sont peut-être trop "extrêmes" pour la navigation en solitaire, trop optimisés pour le vol et pas assez polyvalents pour affronter les grosses mers où il n'est plus question de voler. Le bilan est lourd avec un chavirage pour Armel Le Cléac'h sur Banque populaire IX, ainsi que des avaries plus ou moins graves sur les ultimes de Sébastien Josse (abandon), Thomas Coville et François Gabart. IDEC sport, adapté et préparé au solo, amélioré et fiabilisé pendant 12 ans, encore remarquablement performant, avec à la barre Francis Joyon riche d'une longue expérience, coiffe François Gabart au finish avec 7 petites minutes d'avance.

Les incidents durant la Route du Rhum 2018 contraignent Brest Ultim Sailing à interroger toutes les parties prenantes sur la date du départ de Brest Oceans[26], initialement prévue au départ de Brest, le . Pour éviter une concurrence avec les autres courses engageant potentiellement les ultimes, et permettre la réparation/construction/mise au point des Ultimes 32/23, les différents acteurs envisagent alors un départ pour la fin 2021.

Records en multicoques[modifier | modifier le code]

Année Temps Vitesse
moyenne
(nœuds)
Skipper Pays Bateau Type de bateau Divers
2017 042 j 16 h 40 min 35 s[27],[28] 27,2 François Gabart Drapeau de la France France Macif Trimaran 100 pieds Sans escale
2016 049 j 03 h 04 min 28 s[2],[29] 24,08 Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim' Trimaran 110 pieds Sans escale
2008 057 j 13 h 34 min 06 s[30] 20,56 Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Trimaran de 95 pieds[31] Sans escale
2005 071 j 14 h 18 min 33 s 16,53 Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Trimaran 75 pieds[31] Sans escale
2004 072 j 22 h 54 min 22 s 16,22 Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Trimaran Sans escale
1989 (mai) 125 j 19 h 32 min 33 s[32] 09,46 Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Un autre regard Trimaran Deux escales
1986 129 j 19 h 17 min 09,10 Philippe Monnet Drapeau de la France France Kriter Brut de Brut[33] Trimaran Deux escales
1973 169 j 07 00 Alain Colas Drapeau de la France France Manureva Trimaran Une escale

Records en monocoque[modifier | modifier le code]

Année Temps Vitesse
moyenne
(nœuds)
Skipper Pays Bateau Divers
2017 (jan) 074 j 03 h 35 min[7] 15,43 Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque Populaire VIII Vendée Globe 2016-2017
2013 (jan) 078 j 02 h 16 min[7] 15,15 François Gabart Drapeau de la France France Macif Vendée Globe 2012-2013
2009 (jan) 084 j 03 h 09 min[7] 14,06 Michel Desjoyeaux Drapeau de la France France Foncia Vendée Globe 2008-2009
2005 (fév) 087 j 10 h 45 min[7] 13,53 Vincent Riou Drapeau de la France France PRB Vendée Globe 2004-2005
2001 (fév) 093 j 03 h 57 min 12,70 Michel Desjoyeaux Drapeau de la France France PRB Vendée Globe 2000-2001
1997 (fév) 105 j 20 h 31 min[7] 11,18 Christophe Auguin Drapeau de la France France Geodis Vendée Globe 1996-1997
1990 (mar) 109 j 08 h 47 min 10,82 Titouan Lamazou Drapeau de la France France Écureuil d'Aquitaine II Vendée Globe 1989-1990
1967 (mai) 226 j 05,23 Francis Chichester Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Gipsy Moth IV Une escale à Sydney
1943 (nov) 272 j 04,35 Vito Dumas Drapeau de l'Argentine Argentine Legh II Tour de l'hémisphère Sud, 3 escales

Le Vendée Globe est une course sans escale ni assistance.

Records intermédiaires[modifier | modifier le code]

Le WSSRC[34] a défini cinq records intermédiaires officiels qui peuvent être battus lors d'une tentative de record du tour du monde :

Récapitulatif des records intermédiaires[modifier | modifier le code]

Parcours Date Temps Skipper Équipage Bateau
Ouessant-Équateur 2019 4 j 19 h 57 min Yann Guichard 14 personnes Maxi Spindrift 2
Équateur-Cap des Aiguilles 2021 6 j 00 h 49 min Franck Cammas

Charles Caudrelier

6 personnes Gitana 17
Océan Indien WSSRC 2016 5 j 21 h 09 min Francis Joyon 06 personnes IDEC sport
Océan Pacifique WSSRC 2017 7 j 15 h 15 min François Gabart Solitaire MACIF
Cap Horn-Équateur 2017 6 j 22 h 15 min François Gabart Solitaire MACIF
Équateur-Ouessant 2017 5 j 19 h 21 min Francis Joyon 06 personnes IDEC sport

Les meilleurs temps de passages sont partagés entre 4 bateaux:

En cumulant les temps records des différents parcours intermédiaires[11], on obtient un tour du monde record en 37 jours 3 heures et 28 minutes, soit près de 4 jours de mieux que le record établi en 2017 par Francis Joyon sur IDEC sport.

Les solitaires affolent les compteurs

  • Thomas Coville sur Sodebo Ultim' bat en 2016 tous les chronos de référence établis en solitaire par Francis JOYON en 2008. Il a de plus réussi l'exploit de battre en solitaire tous les temps réalisés en équipages sur les tronçons :
    • Cap de Bonne-Espérance - Cap Horn en 17 j 06 h 46 min
    • Cap Leeuwin-Cap Horn en 10 j 08 h et 21 min

Ces deux records ont été battus quelques jours plus tard en 2017 par Francis Joyon et son équipage sur IDEC sport

  • François Gabart sur MACIF, non content d'effacer des tablettes la quasi-totalité des records établis par Thomas Coville un an plus tôt, bat en solitaire tous les temps réalisés en équipages sur les tronçons :
    • Équateur - Cap de Bonne-Espérance en 5 j 23 h 25 min
    • Équateur - Cap des Aiguilles en 6 j 01 h 35 min
    • Ouessant - Cap de Bonne-Espérance en 11 j 20 h 10 min
    • Ouessant - Cap des Aiguilles en 11 j 22 h 20 min
    • Océan Pacifique en 7 j 15 h 20 min[35] (record officiel WSSRC)[36]
    • Cap Horn - Équateur retour en 6 j 22 h 15 min
    • Cap Horn - Ouessant en 13 j 13 h 25 min

À l'occasion de cette tentative, il établit aussi un nouveau record de distance parcourue en 24h en solitaire avec 851 milles, il dépasse plusieurs fois la barre des 800 milles journaliers, notamment lors de ses records sur la descente de l'atlantique sud et sur l'océan Pacifique. La plus haute vitesse du bateau a été enregistrée à 47 nœuds. Il établit également un record toutes catégories de moyenne de vitesse réelle sur l'eau de 27,2 nœuds sur un parcours de 27 859,7 milles, battant le record en équipage de Francis Joyon de 26,86 nœuds sur 26 412 milles parcourus.

Équateur-cap de Bonne-Espérance (hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis l'océan Atlantique, à la latitude de l'équateur jusqu'à la longitude du Cap de Bonne-Espérance 18° 28′ 33″ est. La vitesse moyenne sur ce tronçon est calculée sur la base d'un parcours théorique d'environ 3630 milles.

Date Temps Vitesse
(nœuds)
Skipper Pays Bateau Classe Équipage
06 j 06 h 53 min[37] 24,1 Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
07 j 02 h 23 min 21,3 Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
07 j 05 h 23 min[38] 20,9 Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
05 j 23 h 25 min[39] 25,3 François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
08 j 11 h 29 min[40] 17,8 Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
08 j 14 h 18 min 17,6 Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
10 j 00 h 00 min 15,1 Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
08 j 15 h 55 min[41] 17,5 Alex Thomson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Hugo Boss Monocoque Solitaire
10 j 11 h 29 min 14,4 Jean Le Cam Drapeau de la France France SynerCiel Monocoque Solitaire

Équateur-cap Horn (hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis l'océan Atlantique :

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
20 j 20 h 46 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
25 j 06 h 38 min Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
25 j 07 h 23 min Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
25 j 10 h 33 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
26 j 09 h 27 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
23 j 06 h 30 min François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
25 j 18 h 15 min Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
28 j 19 h 38 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
36 j 05 h 16 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
37 j 14 h 36 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
41 j 05 h 19 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Équateur-équateur (officiel WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis l'océan Atlantique :

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
29 j 09 h 10 min 55 s[42] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
32 j 11 h 51 min[43] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
33 j 16 h 06 min[44] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
30 j 04 h 50 min[45] François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
35 j 21 h 38 min 49 s[46] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
41 j 09 h 14 min[47] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
52 j 18 h 40 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
52 j 02 h 25 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire Monocoque Solitaire
55 j 01 h 19 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Océan Indien (officiel WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
05 j 21 h 07 min 45 s[42] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
07 j 00 h 00 min[48] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
08 j 04 h 45 min[49] Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
08 j 07 h 23 min[50] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
08 j 17 h 39 min[51],[52] Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
09 j 11 h 04 min[44] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
08 j 12 h 17 min 47 s[46],[53] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
09 j 12 h 03 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
14 j 01 h 37 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
13 j 17 h 29 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
14 j 10 h 20 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Océan Indien (sortie cap Leeuwin, hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
04 j 09 h 37 min[54] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
05 j 11 h 23 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
06 j 00 h 07 min[55] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
06 j 22 h 34 min[55] Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
07 j 05 h 35 min[44] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
09 j 14 h 22 min Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
06 j 22 h 26 min[53] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
07 j 05 h 45 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
10 j 20 h 05 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
10 j 03 h 14 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
11 j 06 h 40 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Océan Pacifique (officiel WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
07 j 21 h 13 min 31 s[42] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
08 j 18 h 08 min[44] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
07 j 15 h 20 min[56],[36] François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
08 j 18 h 28 min 45 s[46] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
10 j 14 h 30 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
12 j 13 h 39 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
15 j 00 h 19 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
14 j 11 h 56 min[44] François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Océan Atlantique Sud (officiel WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
11 j 10 h 22 min 13 s[44] Tony Bullimore Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Daedalus Multicoque Équipage

Cap Horn-équateur (hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis le cap Horn, en coupant le méridien 67° 16′ W, jusqu'à l'équateur

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
07 j 04 h 27 min[57] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
08 j 05 h 36 min[57] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
2002 11 j 01 h 57 min[57] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
06 j 22 h 15 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
10 j 03 h 23 min Thomas Coville Drapeau de la France France SODEBO ultim Multicoque Solitaire
12 j 13 h 42 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
15 j 13 h 24 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
13 j 03 h 59 min Jean-Pierre Dick Drapeau de la France France StMichel-Virbac Monocoque Solitaire
13 j 19 h 11 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Équateur-Ouessant (hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis l'équateur (2e passage) jusqu'à la ligne d'arrivée du trophée Jules-Verne.

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
05 j 19 h 21 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
06 j 10 h 44 min[57] Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
09 j 21 h 15 min[57] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
2002 11 j 03 h 48 min[57] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
06 j 15 h 10 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
07 j 12 h 14 min Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
09 j 11 h 16 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
11 j 01 h 18 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
12 j 14 h 26 min Alex Thomson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Hugo Boss Monocoque Solitaire
12 j 01 h 37 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Cap Horn-Ouessant (hors WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis le cap Horn, en coupant le méridien 67° 16′ W, jusqu'à la ligne d'arrivée du trophée Jules-Verne.

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
14 j 07 h 45 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
14 j 15 h 25 min Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
16 j 03 h 19 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
18 j 02 h 39 min[57] Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
2002 22 j 05 h 45 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
13 j 13 h 25 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
17 j 15 h 37 min Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
22 j 00 h 58 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
26 j 14 h 42 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
25 j 19 h 56 min Alex Thomson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Hugo Boss Monocoque Solitaire
25 j 20 h 37 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Meilleures progressions journalières en course[modifier | modifier le code]

Meilleures progressions journalières réalisés lors d'une tentative de record du Trophée Jules-Verne ou d'une tentative de record du tour du monde en solitaire (Gabart 2017).

Année Distance
(milles)
Vitesse
(nœuds)
Skipper Bateau Type de bateau Équipages
2016 (décembre) 894[17] 37,3 Francis Joyon IDEC sport Trimaran 06 personnes[Note 1]
2020 (décembre) 889,9 37,1 Thomas Coville Sodebo Ultim 3 Trimaran 08 personnes
2017 (novembre) 851[58] 35,5 François Gabart MACIF Trimaran Solitaire
2011 (décembre) 811[59] 33,79 Loïck Peyron Banque Populaire V Trimaran 14 personnes[Note 2]
2010 (février) 798 33,25 Franck Cammas Groupama 3 Trimaran 10 personnes[Note 3]
2005 (mars) 689 28,72 Bruno Peyron Orange II Catamaran 14 personnes[Note 4]
2004 (mars) 608 25,33 Olivier de Kersauson Geronimo Trimaran 07 personnes[Note 7]
1993 (avril) 507 21,13 Bruno Peyron Commodore Explorer Catamaran 05 personnes[Note 9]

Lors de son record du trophée Jules-Verne en 2009-2010, le trimaran Groupama 3 aux mains de Franck Cammas a parcouru 798 milles en 24 h le à 17 h TU, affichant 17 jours à plus de 600 milles, dont 10 jours à plus de 700 milles.

Lors de son record du trophée Jules-Verne en 2011-2012, le Maxi Banque Populaire V aux mains de Loïck Peyron a parcouru 811,70 milles en 24 h le à 11h45 TU, affichant 28 jours à plus de 600 milles, dont 9 jours à plus de 700 milles et 1 jour à plus de 800 milles[11].

Lors de son record en solitaire autour du monde en 2017, le trimaran MACIF aux mains du solitaire François Gabart a parcouru 851[60] milles en 24 h le , après avoir battu son record de vitesse instantanée avec 46 nœuds dans la descente de l'atlantique nord[11].

Meilleurs temps de passage intermédiaires[modifier | modifier le code]

Plusieurs temps de passage, avec l’évolution chronologique des performances[11]. Ajoutés à titre de références, les records en monocoque en solitaire ont été réalisés lors du Vendée Globe. L’écart de distance résultant (une vingtaine de milles supplémentaires au départ des Sables-d’Olonne) est négligeable.

Ouessant - équateur (record officiel WSSRC)[modifier | modifier le code]

Depuis la ligne de départ du trophée Jules-Verne (Ouessant) jusqu'à la latitude de l'équateur.

La vitesse moyenne sur ce tronçon est calculée sur la base d'un parcours théorique d'environ 3000 milles.

Date Temps Vitesse
(nœuds)
Skipper Pays Bateau Classe Équipage
04 j 20 h 07 min[61],[62] 25,84 Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 multi Équipage
04 j 21 h 43 min[63] 25,48 Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 multi Équipage
05 j 14 h 55 min[64] 22,24 Loïck Peyron Drapeau de la France France Banque Populaire V multi Équipage
05 j 15 h 23 min[65] 22,16 Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 multi Équipage
06 j 06 h 24 min[66] 19,95 Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 multi Équipage
06 j 11 h 26 min 19,30 O. de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo multi Équipage
05 j 17 h 11 min[46],[67] 21,87 Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim' multi Solitaire
06 j 16 h 58 min[68] 18,64 Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC multi Solitaire
08 j 18 h 20 min 14,26 Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama multi Solitaire
09 j 07 h 03 min 13,45 Alex Thomson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Hugo Boss Mono Solitaire
10 j 11 h 28 min 11,93 Jean Le Cam Drapeau de la France France Bonduelle Mono Solitaire

Ouessant - cap de Bonne-Espérance (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
11 j 09 h 53 min Cammas-Caudrelier Drapeau de la France France Maxi Edmond de Rothschild Multicoque Équipage
11 j 21 h 48 min Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
13 j 06 h 01 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
14 j 08 h 19 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange 2 Multicoque Équipage
16 j 14 h 35 min Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
18 j 18 h 40 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
11 j 20 h 10 min[39] François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
14 j 04 h 44 min[40] Thomas Coville Drapeau de la France France SODEBO ultim Multicoque Solitaire
15 j 07 h 16 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
18 j 18 h 20 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
17 j 22 h 58 min[41] Alex Thomson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Hugo Boss Monocoque Solitaire
22 j 23 h 48 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque Populaire (IMOCA) Monocoque Solitaire

Ouessant - cap Leeuwin (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
17 j 06 h 59 min[69] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Sport Multicoque Équipage
17 j 23 h 57 min Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
21 j 13 h Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange 2 Multicoque Équipage
26 j 04 h 53 min[70] Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
29 j 07 h 22 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
19 j 14 h 10 min[71] François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
21 j 03 h 09 min[72] Thomas Coville Drapeau de la France France SODEBO ultim Multicoque Solitaire
22 j 15 h 28 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
29 j 14 h 25 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
28 j 20 h 12 min[73] Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
34 j 10 h 23 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Ouessant - océan Indien - Tasmanie (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
0 18 j 18 h 31 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Sport Multicoque Équipage
20 j 04 h 37 min[74] Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
20 j 07 h 11 min[74] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
22 j 20 h 27 min[75] Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
23 j 09 h 53 min[76] Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
23 j 19 h 23 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
21 j 12 h 0 min[77] François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
22 j 17 h 01 min[78] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim' Multicoque Solitaire
24 j 19 h 19 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
32 j 19 h 57 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
32 j 00 h 13 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
37 j 18 h 56 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire (IMOCA) Monocoque Solitaire

Ouessant - antiméridien (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
20 j 07 h 04 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
22 j 07 h 43 min[79] Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
22 j 09 h 48 min[80] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
22 j 11 h 34 min Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
25 j 07 h 36 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
25 j 21 h 33 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange 2 Multicoque Équipage
31 j 22 h 53 min Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
34 j 09 h 20 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
23 j 05 h 08 min François Gabart Drapeau de la France France MACIF Multicoque Solitaire
24 j 11 h 15 min Thomas Coville Drapeau de la France France SODEBO ultim Multicoque Solitaire
27 j 07 h Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
34 j 23 h 18 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
40 j Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire Monocoque Solitaire

Ouessant - cap Horn (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
26 j 15 h 45 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
30 j 04 h 07 min[81] Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
30 j 22 h 19 min[82] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
32 j 04 h 34 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
32 j 13 h 29 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
41 j 16 h 27 min Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
42 j 02 h 52 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
29 j 03 h 15 min[56] François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
31 j 11 h 30 min[83] Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
35 j 12 h 36 min[84] Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
44 j 23 h 36 min Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
47 j 00 h 32 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
52 j 06 h 18 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Ouessant - équateur (retour) (record non homologué WSSRC)[modifier | modifier le code]

Date Temps Skipper Pays Bateau Classe Équipage
35 j 04 h 09 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC sport Multicoque Équipage
38 j 02 h 46 min[85] Loïck Peyron Drapeau de la France France Maxi Banque Populaire V Multicoque Équipage
39 j 13 h 31 min[11] Yann Guichard Drapeau de la France France Maxi Spindrift 2 Multicoque Équipage
40 j 19 h 05 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange II Multicoque Équipage
41 j 21 h 09 min Franck Cammas Drapeau de la France France Groupama 3 Multicoque Équipage
54 j 02 h 52 min Olivier de Kersauson Drapeau de la France France Géronimo Multicoque Équipage
53 j 04 h 49 min Bruno Peyron Drapeau de la France France Orange Multicoque Équipage
36 j 01 h 30 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Multicoque Solitaire
41 j 14 h 53 min Thomas Coville Drapeau de la France France Sodebo Ultim Multicoque Solitaire
48 j 02 h 18 min Francis Joyon Drapeau de la France France IDEC Multicoque Solitaire
60 j 13 h Ellen MacArthur Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni B&Q/Castorama Multicoque Solitaire
61 j 12 h 21 min Armel Le Cléac'h Drapeau de la France France Banque populaire VIII Monocoque Solitaire
66 j 01 h 39 min François Gabart Drapeau de la France France Macif Monocoque Solitaire

Temps de références par campagne[modifier | modifier le code]

Récapitulatif des temps de passage par campagne[modifier | modifier le code]

tours du monde en multicoque et en équipage[modifier | modifier le code]

Record toutes catégories Record Multicoque en solitaire Record Monocoque en solitaire
Précédent record
Skipper Date Équateur Bonne

Espérance

Cap des

Aiguilles

Cap

Leeuwin

Tasmanie Anti

méridien

Cap Horn Équateur

retour

Ouessant
Franck Cammas
Charles Caudrelier
2021 05 j 13 h 14 min 11 j 09 h 53 min 11 j 14 h 03 min Abandon le 13e jour (avarie safran)
Thomas Coville 2020 05 j 09 h 50 min 12 j 02 h 05 min 12 j 03 h 45 min Abandon le 16e jour (avarie safran)
Yann Guichard 2019 04 j 19 h 57 min 12 j 13 h 08 min 12 j 14 h 58 min Abandon le 16e jour (avarie safran)
Francis Joyon 2016 05 j 18 h 59 min 12 j 19 h 28 min 12 j 21 h 22 min 17 j 06 h 59 min 18 j 18 h 31 min 20 j 07 h 04 min 26 j 15 h 45 min 35 j 04 h 09 min 40 j 23 h 30 min
Yann Guichard 2015 04 j 21 h 45 min 11 j 22 h 04 min 12 j 00 h 02 min 18 j 11 h 25 min 20 j 04 h 37 min 22 j 07 h 43 min 30 j 04 h 07 min 39 j 13 h 31 min 47 j 10 h 59 min
Francis Joyon 2015 05 j 05 h 01 min 13 j 05 h 11 min 13 j 09 h 15 min 18 j 20 h 37 min 20 j 08 h 18 min 22 j 09 h 48 min 31 j 01 h 47 min 40 j 14 h 53 min 47 j 14 h 47 min
Loïck Peyron 2011 05 j 14 h 55 min 11 j 21 h 48 min 11 j 23 h 49 min 17 j 23 h 57 min 20 j 07 h 11 min 22 j 11 h 34 min 30 j 22 h 19 min 38 j 02 h 46 min 45 j 13 h 42 min
Franck Cammas 2009 05 j 15 h 23 min 14 j 13 h 31 min 14 j 15 h 48 min 21 j 14 h 22 min 22 j 20 h 27 min 25 j 07 h 36 min 32 j 04 h 34 min 41 j 21 h 09 min 48 j 07 h 44 min
Bruno Peyron 2005 07 j 02 h 56 min 14 j 05 h 21 min 14 j 08 h 19 min 21 j 13 h 23 j 19 h 23 min 25 j 21 h 33 min 32 j 13 h 29 min 40 j 19 h 05 min 50 j 16 h 20 min
Steve Fossett 2004 08 j 06 h 28 min 17 j 23 h 29 min 25 j 14 h 08 min 30 j 22 h 47 min 39 j 16 h 16 min 50 j 03 h 03 min 58 j 09 h 32 min
O. de Kersauson 2003 06 j 11 h 26 min 16 j 14 h 35 min 26 j 04 h 53 min 31 j 22 h 53 min 41 j 16 h 27 min 53 j 09 h 37 min 68 j 01 h 58 min[86]
Bruno Peyron 2002 07 j 22 h 18 j 18 h 40 min 29 j 07 h 22 min 34 j 09 h 20 min 42 j 02 h 52 min 53 j 04 h 49 min 64 j 08 h 37 min
O. de Kersauson 1997 11 j 02 h 21 j 15 h 27 min 30 j 14 h 44 min 33 j 05 h 13 min 35 j 15 h 17 min 46 j 16 h 57 min 58 j 13 h 39 min 71 j 14 h 18 min
Peter Blake 1994 07 j 04 h 24 min 19 j 17 h 53 min 29 j 16 h 01 min 32 j 17 h 39 min 36 j 10 h 48 j 02 h 32 min 61 j 11 h 35 min 74 j 22 h 17 min
Bruno Peyron 1993 08 j 19 h 26 min 21 j 12 h 48 min 33 j 07 h 48 min 36 j 15 h 48 min 40 j 02 h 40 min 53 j 06 h 42 min 66 j 13 h 05 min 79 j 06 h 16 min

Tour du monde en multicoque et en solitaire[modifier | modifier le code]

Skipper Date Équateur Bonne

Espérance

Cap des

Aiguilles

Cap

Leeuwin

Tasmanie Anti

méridien

Cap Horn Équateur

retour

Ouessant
François Gabart 2017 05 j 20 h 45 min 11 j 20 h 10 min 11 j 22 h 20 min 19 j 14 h 10 min 21 j 12 h 00 min 23 j 05 h 08 min 29 j 03 h 15 min 36 j 01 h 30 min 42 j 16 h 40 min
Thomas Coville 2016 05 j 17 h 15 min 14 j 04 h 44 min 21 j 03 h 09 min 22 j 17 h 01 min 24 j 15 h 05 min 31 j 11 h 30 min 41 j 14 h 53 min 49 j 03 h 07 min
Francis Joyon 2007 06 j 16 h 58 min 15 j 07 h 16 min 22 j 15 h 28 min 24 j 19 h 19 min 27 j 07 h 35 j 12 h 36 min 48 j 02 h 18 min 57 j 13 h 34 min
Ellen MacArthur 2004 08 j 18 h 20 min 18 j 18 h 20 min 29 j 14 h 25 min 32 j 19 h 57 min 44 j 23 h 36 min 60 j 13 h 71 j 14 h 18 min

Vendée Globe en monocoque IMOCA et en solitaire[modifier | modifier le code]

Skipper Date Équateur Bonne

Espérance

Cap des

Aiguilles

Cap

Leeuwin

Tasmanie Anti

méridien

Cap Horn Équateur

retour

Ouessant
Records 09 j 07 h 03 min[87] 17 j 22 h 58 min[87]
Yannick Bestaven 2021 10 j 19 h 01 min 23 j 19 h 24 min 35 j 01 h 25 min 55 j 00 h 22 min 69 j 13 h 16 min 80 j 03 h 44 min
Armel Le Cléac'h 2017[88] 09 j 09 h 56 min 18 j 03 h 30 min 18 j 06 h 44 min 28 j 20 h 12 min 32 j 00 h 13 min 39 j 00 h 00 min[89] 47 j 00 h 32 min 61 j 12 h 21 min 74 j 03 h 36 min
François Gabart 2013 11 j 00 h 20 min 23 j 03 h 43 min 23 j 08 h 02 min 34 j 10 h 23 min 37 j 18 h 56 min 52 j 06 h 18 min 66 j 01 h 39 min 78 j 02 h 16 min
Michel Desjoyeaux 2009[90] 13 j 15 h 41 min 27 j 00 h 34 min 37 j 07 h 23 min 43 j 23 h 33 min 56 j 15 h 08 min 71 j 17 h 12 min 84 j 03 h 09 min
Vincent Riou 2005[91] 10 j 12 h 13 min 24 j 02 h 18 min 36 j 11 h 48 min 56 j 17 h 13 min 72 j 13 h 58 min 87 j 10 h 47 min

Récapitulatif des temps intermédiaires par campagne[modifier | modifier le code]

Tours du monde en multicoque et en équipage[modifier | modifier le code]

Record toutes catégories Record Multicoque en solitaire Record Monocoque en solitaire
Skipper Date Ouessant
Équateur
WSSRC
Équateur

B-Espérance

B-Espérance

Cap Leeuwin

Cap Leeuwin

Cap Horn

Cap Horn

Équateur
retour

Équateur
retour

Ouessant

Anti-méridien

Ouessant

Franck Cammas
Charles Caudrelier
2021 05 j 13 h 14 min 05 j 20 h 39 min Abandon le 13e jour (avarie safran)
Thomas Coville 2020 05 j 09 h 50 min 06 j 16 h 15 min Abandon le 16e jour (avarie safran)
Yann Guichard 2019 04 j 19 h 57 min 07 j 17 h 11 min Abandon le 16e jour (avarie safran)
Francis Joyon 2016 05 j 18 h 59 min 07 j 00 h 29 min 04 j 11 h 31 min 09 j 08 h 46 min 08 j 12 h 24 min 05 j 19 h 21 min 20 j 16 h 26 min
Loïck Peyron 2011 05 j 14 h 55 min 06 j 06 h 53 min 06 j 02 h 09 min 12 j 22 h 22 min 07 j 04 h 27 min 07 j 10 h 58 min 23 j 02 h 12 min
Yann Guichard 2015 04 j 21 h 45 min 07 j 00 h 35 min 06 j 13 h 21 min 12 j 06 h 03 min 09 j 09 h 24 min 07 j 21 h 28 min 25 j 03 h 16 min
Francis Joyon 2015 05 j 05 h 01 min 08 j 04 h 10 min 05 j 15 h 26 min 12 j 05 h 10 min 09 j 13 h 06 min 06 j 23 h 56 min 25 j 04 h 59 min
Franck Cammas 2009 05 j 15 h 23 min 07 j 02 h 23 min 07 j 00 h 51 min 10 j 14 h 12 min 09 j 16 h 35 min 06 j 10 h 44 min 23 j 00 h 08 min
Bruno Peyron 2005 07 j 02 h 56 min 07 j 05 h 23 min 07 j 07 h 39 min 12 j 00 h 29 min 08 j 05 h 36 min 09 j 21 h 15 min 28 j 02 h 51 min
Steve Fossett 2004 08 j 06 h 28 min 09 j 17 h 01 min 07 j 14 h 39 min 14 j 02 h 08 min 10 j 10 h 47 min 08 j 06 h 29 min 27 j 11 h 45 min
O. de Kersauson 2003 06 j 11 h 26 min 10 j 03 h 09 min 09 j 09 h 18 min 15 j 11 h 34 min 11 j 17 h 10 min 14 j 15 h 21 min 36 j 03 h 05 min
Bruno Peyron 2002 07 j 22 h 00 min 10 j 20 h 40 min 12 j 19 h 30 min 10 j 12 h 42 min 11 j 01 h 57 min 11 j 03 h 48 min 29 j 23 h 43 min

Tour du monde en multicoque et en solitaire[modifier | modifier le code]

Skipper Date Ouessant
Équateur
WSSRC
Équateur

B-Espérance

B-Espérance

Cap Leeuwin

Cap Leeuwin

Cap Horn

Cap Horn

Équateur
retour

Équateur
retour

Ouessant

Anti-méridien

Ouessant

François Gabart 2017 05 j 20 h 45 min 05 j 23 h 25 min 07 j 18 h 09 j 13 h 05 min 06 j 22 h 15 min 06 j 15 h 10 min 19 j 11 h 32 min
Thomas Coville 2016 05 j 17 h 15 min 08 j 11 h 29 min 06 j 22 h 25 min 10 j 08 h 21 min 10 j 03 h 23 min 07 j 12 h 14 min 24 j 12 h 02 min
Francis Joyon 2007 06 j 16 h 58 min 08 j 14 h 18 min 07 j 8 h 11 min 12 j 21 h 08 min 12 j 13 h 42 min 09 j 11 h 16 min 30 j 06 h 34 min
Ellen MacArthur 2004 08 j 18 h 20 min 10 j 00 h 00 min 10 j 19 h 05 min 18 j 04 h 20 min 15 j 13 h 24 min 11 j 01 h 18 min

Temps intermédiaires Vendée Globe en monocoque IMOCA et en solitaire des Sables au cap Horn[modifier | modifier le code]

Skipper Record
/24 h
Vmax
/24 h
Les Sables
Équateur
Équateur
B-Espérance
B-Espérance
Cap Leeuwin
Cap Leeuwin
Cap Horn
Records 536,8 milles 22,4 nœuds 09 j 07 h 03 min[87] 08 j 15 h 55 min[87]
Bestaven, Yannick Yannick Bestaven 2021 481,8 milles 20,1 nœuds 10 j 19 h 01 min 13 j 00 h 23 min 11 j 05 h 59 min 19 j 22 h 57 min
Le Cléac'h, Armel Armel Le Cléac'h 2017 524,1 milles 21,8 nœuds 09 j 09 h 56 min 08 j 17 h 34 min 10 j 16 h 42 min 18 j 04 h 20 min
Gabart, François François Gabart 2013 534 milles 22,25 nœuds 11 j 00 h 20 min 12 j 03 h 23 min 11 j 06 h 40 min 17 j 18 h 35 min[92]
Desjoyeaux, Michel Michel Desjoyeaux 2009 466 milles 19,4 nœuds 13 j 15 h 41 min 13 j 08 h 53 min 10 j 06 h 49 min 19 j 07 h 45 min
Riou, Vincent Vincent Riou 2005 432 milles 18 nœuds 10 j 12 h 13 min 13 j 14 h 05 min 12 j 07 h 30 min 20 j 05 h 25 min

Temps intermédiaires Vendée Globe en monocoque IMOCA et en solitaire cap Horn aux Sables[modifier | modifier le code]

Skipper Cap Horn
Équateur retour
Équateur
équateur WSSRC
Équateur retour
Les Sables
Cap Horn
Les Sables
Distance
parcourue
(théorique
24365
milles)
Vitesse
moyenne
réelle
noeuds)
Records 11 j 18 h 22 min[93] 10 j 23 h 24 min[94] 23 j 06 h 31 min[95]
Bestaven, Yannick Yannick Bestaven 2021 14 j 12 h 52 min 58 j 18 h 15 min 11 j 00 h 43 min 25 j 13 h 37 min 28584[96] 14,78
Le Cléac'h, Armel Armel Le Cléac'h 2017 14 j 11 h 49 min 52 j 02 h 25 min 12 j 15 h 15 min 27 j 03 h 04 min 27455[97] 15,43
Gabart, François François Gabart 2013 13 j 19 h 28 min 55 j 01 h 19 min 12 j 00 h 37 min 25 j 20 h 37 min 28647[98] 15,3
Desjoyeaux, Michel Michel Desjoyeaux 2009 15 j 02 h 04 min 58 j 01 h 31 min 12 j 09 h 57 min 27 j 12 h 01 min 28303[98] 14,2
Riou, Vincent Vincent Riou 2005 15 j 20 h 11 min 62 j 01 h 45 min 14 j 20 h 49 min 30 j 12 h 01 min

Tours du monde en multicoque et en équipage[modifier | modifier le code]

Skipper Date B-Espérance
Cap Horn
Équateur
Équateur
WSSRC
Équateur
Cap Horn
Cap Horn
Ouessant
Indien
WSSRC
Pacifique
WSSRC
Francis Joyon 2016 13 j 20 h 13 min 29 j 09 h 10 min 20 j 20 h 46 min 14 j 07 h 45 min 05 j 21 h 09 min 07 j 21 h 14 min
Loïck Peyron 2011 19 j 00 h 31 min 32 j 11 h 51 min 25 j 07 h 23 min 14 j 15 h 25 min 08 j 07 h 23 min 10 j 15 h 07 min
Yann Guichard 2015 18 j 06 h 03 min 34 j 08 h 02 min 25 j 06 h 38 min 17 j 06 h 54 min 08 j 04 h 45 min 09 j 23 h 30 min
Francis Joyon 2015 17 j 20 h 36 min 35 j 13 h 52 min 26 j 00 h 46 min 16 j 13 h 02 min 07 j 00 h 00 min 10 j 23 h 10 min
Franck Cammas 2009 17 j 15 h 03 min 36 j 02 h 03 min 26 j 09 h 27 min 16 j 03 h 19 min 08 j 17 h 39 min 08 j 18 h 41 min
Bruno Peyron 2005 18 j 08 h 08 min 33 j 16 h 06 min 25 j 03 h 35 min 18 j 02 h 39 min 09 j 11 h 04 min 08 j 18 h 08 min
Steve Fossett 2004 21 j 16 h 47 min 41 j 20 h 35 min 31 j 09 h 48 min 18 j 17 h 16 min
O. de Kersauson 2003 25 j 01 h 52 min 46 j 22 h 11 min 35 j 05 h 01 min 16 j 07 h 31 min
Bruno Peyron 2002 23 j 08 h 12 min 45 j 06 h 49 min 34 j 04 h 52 min 22 j 05 h 45 min

Tour du monde en multicoque et en solitaire[modifier | modifier le code]

Skipper Date B-Espérance
Cap Horn
Équateur
Équateur
WSSRC
Équateur
Cap Horn
Cap Horn
Ouessant
Indien
WSSRC
Pacifique
WSSRC
François Gabart 2017 17 j 07 h 05 min 30 j 04 h 45 min 23 j 06 h 30 min 13 j 13 h 25 min 09 j 13 h 40 min 07 j 15 h 15 min
Thomas Coville 2016 17 j 06 h 46 min 35 j 21 h 38 min 25 j 18 h 15 min 17 j 15 h 37 min 08 j 12 h 19 min 08 j 18 h 28 min
Francis Joyon 2007 20 j 05 h 20 min 41 j 09 h 14 min 28 j 19 h 38 min 22 j 00 h 58 min 09 j 12 h 03 min 10 j 14 h 30 min
Ellen MacArthur 2004 26 j 05 h 16 min 52 j 18 h 40 min 36 j 05 h 16 min 26 j 14 h 42 min 14 j 01 h 37 min 12 j 13 h 39 min

Vendée Globe en monocoque iMOCA[modifier | modifier le code]

Skipper Date B-Espérance
Cap Horn
Équateur
Équateur
WSSRC
Équateur
Cap Horn
Cap Horn
Ouessant
Indien
WSSRC
Pacifique
WSSRC
Armel Le Cléac'h 2017 28 j 21 h 02 min 52 j 02 h 25 min 37 j 14 h 36 min 27 j 03 h 04 min 13 j 17 h 29 min 15 j 00 h 19 min
François Gabart 2013 29 j 02 h 35 min 55 j 01 h 19 min 41 j 05 h 19 min 25 j 20 h 37 min 14 j 10 h 20 min 14 j 11 h 56 min
Michel Desjoyeaux 2009 29 j 15 h 42 min 58 j 01 h 31 min 42 j 23 h 43 min 27 j 12 h 01 min
Vincent Riou 2005 32 j 14 h 55 min 62 j 01 h 45 min 46 j 05 h 00 min 30 j 12 h 01 min 19 j 17 h 34 min

Records d'est en ouest[modifier | modifier le code]

En équipage[modifier | modifier le code]

À ce jour (), aucun temps de référence n'a été homologué.

En solitaire[modifier | modifier le code]

Année Temps Skipper Pays Bateau Type de Bateau Divers
2004 122 j 14 h 03 min Jean-Luc Van Den Heede Drapeau de la France France Adrien Monocoque Arrivé le
sans escale
2000 151 j 19 h 54 min Philippe Monnet Drapeau de la France France Uunet Monocoque Arrivé le
sans escale
1994 161 j Mike Golding Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Group 4 Monocoque
gréé en ketch
1970 292 j Chay Blyth Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni British
Steel
Monocoque Parti le
arrivé le
1895 3 ans 2 mois 3 j Joshua Slocum Drapeau des États-Unis États-Unis Spray Monocoque
gréé en côtre
puis en yawl
de Boston à Newport
par le détroit de Magellan
et le détroit de Torrès
À noter qu'il réalisa
de longues escales
en Australie et
en Afrique du Sud

Le tour du monde de Maud Fontenoy réalisé en 2007 n'a pas été validé, car une des règles du WSSRC implique une distance orthodromique de 21 600 milles minimum[99]. Partie de la Réunion, elle n'a parcouru que 12 000 milles.

Plus jeunes navigateurs autour du monde en solitaire[modifier | modifier le code]

Skipper Nationalité Port de départ Date de départ Date d'arrivée Durée (jours) Âge à l'arrivée Voilier Notes
Robin Lee Graham Drapeau des États-Unis États-Unis Los Angeles 1738 21 ans 56 j Dove (Lapworth 24)
Return of Dove(Allied Luders 33)
Route de l'Ouest par canal de Panama, avec escales
Tania Aebi (en) Drapeau des États-Unis États-Unis New York 892 21 ans 30 j Varuna
Contessa 26 (en) (7,7 m)
Route de l'Ouest par canal de Panama, avec escales
Brian Caldwell Drapeau des États-Unis États-Unis Honolulu 477 20 ans 278 j Mai Miti Vavau
Contessa 26 (7,7 m)
Route de l'Ouest par Nord-Australie, cap de Bonne-Espérance, canal de Panama, avec escales
David Dicks Drapeau de l'Australie Australie Fremantle 265 18 ans 42 j Seaflight
S&S 34 (en) (10 m)
Route de l'Est par cap de Bonne-Espérance, sans escale et avec assistance
Jesse Martin Drapeau de l'Australie Australie Baie de Port Phillip 327 18 ans 66 j Lionheart
S&S 34 (10 m)
Route de l'Est par cap Horn, cap de Bonne-Espérance, sans escale et sans assistance
Zac Sunderland Drapeau des États-Unis États-Unis Marina Del Rey 396 17 ans 229 j Intrepid
Islander 36 (en) (11 m)
Route de l'Est par canal de Panama, cap de Bonne-Espérance Nord-Australie, avec escales
Michael Perham Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Portsmouth 284 17 ans 164 j Totallymoney.com
Open 50 (15 m)
Route de l'Est par cap de Bonne-Espérance, canal de Panama, avec escales et assistance
Jessica Watson Drapeau de l'Australie Australie Sydney 210 16 ans 362 j Ella's Pink Lady
S&S 34 (10 m)
Route de l'Est par cap Horn, cap de Bonne-Espérance, sans escale et sans assistance
Laura Dekker[100] Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Saint-Martin 366 16 ans 123 j Guppy
Ketch Gin Fizz Jeanneau (deux mâts de 11,5 m)
Route de l'Ouest par canal de Panama, avec escales.
Partie à 14 ans des Pays-Bas.
Film réalisé à son retour : Maidentrip.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Équipage IDEC Sport : Sébastien Audigane (FRA), Gwénolé Gahinet (FRA), Alex Pella (ESP), Bernard Stamm (CH), Clément Surtel (FRA).
  2. a et b Équipage Maxi Banque Populaire V : Juan Vila, Jean-Baptiste Le Vaillant, Kevin Escoffier, Xavier Revil, Florent Chastel, Fred Le Peutrec, Emmanuel Le Borgne, Thierry Duprey du Vorsent, Ronan Lucas, Yvan Ravussin, Brian Thompson, Pierre-Yves Moreau, Thierry Chabagny.
  3. a et b Équipage Groupama 3 : Franck Cammas, Fred Le Peutrec, Stève Ravussin, Lionel Lemonchois, Thomas Coville, Loïc Le Mignon, Ronan Le Goff, Bruno Jeanjean, Jacques Caraës, Stan Honey.
  4. a et b Équipage Orange II : Bruno Peyron, Roger Nilson, Lionel Lemonchois, Philippe Péché, Yann Eliès, Ronan Le Goff, Sébastien Audigane, Jacques Caraes, Florent Chaste, Yves Le Blevec, Jean-Baptiste Epron, Nicolas de Castro, Ludovic Aglaor et Bernard Stamm.
  5. Equipage Cheyenne: Steve Fossett, Adrienne Cahalan (navigateur) AUS, David Scully USA, Brian Thompson GB, Jacques Vincent FRA, Guillermo Altadill ESP, Mike Beasley NZL, Fraser Brown NZL, Mark Featherstone GB, Damian Foxall IRE, Nick Leggatt ZA, Justin Slattery IRE, Paul Van Dyke USA.
  6. Équipage Orange : Bruno Peyron, Gilles Chiori, Hervé Jan, Nick Moloney, Yann Eliès, Benoît Briand, Sébastien Josse, Ronan le Goff, Jean Baptiste Epron, Florent Chastel, Vladimir Dzada-Lyndis, Yves le Blévec, Philippe Péché.
  7. a et b Équipage Sport-Elec : Olivier de Kersauson, Didier Gainette, Hervé Jan, Michel Bothuon, Yves Pouillaude, Thomas Coville, Marc le Fur.
  8. Équipage Enza : Peter Blake, Robin Knox-Johnston, Paul Stanbrigh, David Alan-Williams, Dod Whright, Ed Dandy.
  9. a et b Équipage Commodore explorer : Bruno Peyron, Olivier Despaignes, Marc Vallin, Jack Vincent, Cam Lewis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Courses offshore », sur sailspeedrecords.com, WSSRC, article 26.1
  2. a et b (en) « WSSRC Ratified Passage Records », WSSRC (consulté le ).
  3. a et b « Flash arrivée Maxi Trimaran IDEC SPORT », IDEC SPORT,
  4. (en) John Reed, « WSSR Newsletter No 206. Banque populaire RTW », WSSRC, (consulté le ).
  5. (en) John Reed, « WSSR Newsletter No 182. Groupama Round the World », WSSRC, (consulté le ).
  6. « Le record pour Groupama 3 », L'Équipe, (consulté le ).
  7. a b c d e f g h i j et k (en) « Historical list of Offshore World Records », WSSRC (consulté le ).
  8. « 20 h le journal » [vidéo], sur ina.fr, France 2, (consulté le ).
  9. « Les conquérants du monde », Thalassa (consulté le ) [vidéo].
  10. a et b (en) Conor O'Brien, Across three oceans, Londres, Granada, , 272 p. (ISBN 0246123095).
  11. a b c d e et f Trophée Jules Verne, Partiels et statistiques.
  12. https://tropheejulesverne.sodebo.com/cartographie/
  13. a et b « Flash arrivée Maxi Trimaran IDEC SPORT », sur adonnante.com (consulté le ).
  14. François Lombard, « Records établis dans le cadre du Trophée Jules Verne », sur fralo.info (consulté le ).
  15. « Mise a l’eau du maxi-trimaran IDEC Sport : le Trophée Jules Verne se précise pour Francis Joyon », sur idecsport-sailing.com, (consulté le ).
  16. a et b idecsport-sailing.com, « cartographie », idecsport-sailing.com (consulté le )
  17. a et b https://www.idecsport.com/trophee-jules-verne-2020-un-observateur-nomme-joyon/
  18. fralo.info, « fralo.info », fralo.info (consulté le ).
  19. Double record au Cap Leeuwin, 2 janvier 2017.
  20. « https://www.bretagne-info-nautisme.fr/fr - Brest-atlantiques-2019 » (consulté le )
  21. Administrator, « 24 Hour Distance », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le )
  22. AFP, « Le Cléac'h lance la construction de Banque Populaire IX », sur francetvsport.fr, .
  23. adonnante.com, « Voler au large, le Gitana Team gagne son premier pari », sur adonnante.com, .
  24. adonnante.com, « La Classe Ultime 32/23 entérinée par la FFVoile », sur adonnante.com, .
  25. Chloé Lauttret, « La Classe Ultim 32/23, le bilan de l'année 2018 », sur bateaux.com, .
  26. brest-ultim.fr, « BREST OCEANS : REPORT ET NOUVELLE DATE DE DÉPART À L’ÉTUDE », sur brest-ultim.fr, .
  27. « Accueil - Macif Course au Large », sur Macif Course au Large (consulté le ).
  28. (en) « WSSR Newsletter No 295. MACIF. Around the World Singlehanded. 02/01/18 », WSSRC (consulté le ).
  29. « L'exploit de Thomas Coville : il boucle son tour du monde en solitaire en 49 j », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. « Francis Joyon pulvérise de 14 j le record du tour du monde ! », Trimaran IDEC, (consulté le ).
  31. a et b « Voile : Joyon pulvérise le record du tour du monde en solitaire », France Info, (consulté le ).
  32. « Kersauson record du tour du monde » [vidéo], sur ina.fr, Journal d'A2,
  33. « Archives municipales de Beaune - Fonds Patriarche (101 Z) », sur https://archivesbeaune.wordpress.com, (consulté le )
  34. (en) « The Courses Offshore », WSSRC (consulté le ).
  35. MacifCourseAuLarge, « François Gabart franchit le Cap Horn et établit le record absolu de la traversée du Pacifique ! », MacifCourseAuLarge (consulté le ).
  36. a et b (en) « WSSR Newsletter No 298. MACIF. South Pacific Intermediate Record. 22/01/18 », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le )
  37. « Jour 12 : Le Maxi Banque Populaire V pulvérise le temps de référence à Bonne Espérance » [archive du ], Banque populaire, (consulté le ).
  38. « 5 jours 19 h 07 min ! », Groupama, (consulté le ).
  39. a et b « François Gabart affole les compteurs EXTRAMERESTRE », MACIF, (consulté le ).
  40. a et b « Nouveau temps de référence pour Thomas Coville entre Ouessant et Bonne Espérence », Sodebo, (consulté le ).
  41. a et b « La fusée Hugo Boss pulvérise le chrono à Bonne Espérance » [archive du ], vendeeglobe.org, (consulté le ).
  42. a b et c (en) « WSSR Newsletter no 283. IDEC. Intermédiaires RTW records. 08/03/17 », WSSRC (consulté le ).
  43. « Flash : Le Maxi Banque Populaire V a franchi l’Équateur et s'octroie un nouveau record ! » [archive du ], Banque populaire, (consulté le ).
  44. a b c d e et f Site WSSRC "Intermediate Round The World Records".
  45. (en) « WSSR Newsletter No 299. MACIF. Equator to Equator Intermediate Record. 25/01/18 », WSSRC (consulté le ).
  46. a b c et d (en) « WSSR Newsletter no 282. Sodebo4. Intermédiaires RTW records. 17/02/17 », WSSRC (consulté le ).
  47. « 40e jour de solitude », SODEBO, (consulté le ).
  48. (en) « WSSR Newsletter No 264. IDEC, Indian Ocean Record. 07/03/16 », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le )
  49. (en) « WSSR Newsletter No 263. Spindrift 2. RTW Intermediate Records. 12/02/16 », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le )
  50. (en) « WSSR Newsletter No 207. BP5 Intermediates. 27/02/12 », sailspeedrecords.com, (consulté le )
  51. (en) John Reed, « WSSR Newsletter No 183. Groupama Indian Ocean », WSSRC, (consulté le ).
  52. « Emporté par la houle... », Groupama, (consulté le ).
  53. a et b « Le record de l'océan Indien pour Thomas Coville », Sodebo, (consulté le ).
  54. http://www.idecsport-sailing.com/double-record-au-cap-leeuwin-pour-idec-sport/, 2 janvier 2017.
  55. a et b « Cap des Aiguilles – cap Leeuwin : temps de référence battu », courseaularge.com, (consulté le ).
  56. a et b « François Gabart franchit le Cap Horn et établit le record absolu de la traversée du Pacifique ! », macifcourseaularge.com, (consulté le ).
  57. a b c d e f et g François Lombard, « Trophée Jules-Verne : Statistiques », fralo.info (consulté le ).
  58. Chloé Lottret, « Record de distance en 24h en solitaire pour François Gabart sur Macif ! », bateaux.com (consulté le ).
  59. (en) François Lombard, « Trophée Jules Verne : Statistiques », fralo.info (consulté le ).
  60. [1]
  61. (en) « WSSR Newsletter No 310. Yann Guichard. North Atlantic Intermediate Record. 21/06/19 », WSSRC (consulté le )
  62. « ultime-yann-guichard-trophee-jules-verne-2019-record-a-lequateur », sur adonnante.com (consulté le )
  63. (en-GB) John Reed, « WSSR Newsletter No 263. Spindrift 2. RTW Intermediate Records. 12/02/16 », sur www.sailspeedrecords.com (consulté le )
  64. « Un record de plus pour Loïck Peyron et les 13 équipiers du Maxi ! », Banque populaire, (consulté le ).
  65. « Référence équatoriale », Groupama, (consulté le ).
  66. « Nouveau temps de référence pour Groupama 3 », Groupama, (consulté le ).
  67. « Nouveau temps de réf en solitaire pour Thomas Coville », Sodebo, (consulté le ).
  68. « Francis Joyon pulvérise tous les records à l'équateur! », Trimaran IDEC, (consulté le ).
  69. http://www.idecsport-sailing.com/double-record-au-cap-leeuwin-pour-idec-sport/ 2 janvier 2017.
  70. De Kersauson bat le record Ouessant-Leeuwin rds.ca, 6 février 2003.
  71. « Nouveau temps de référence pour François Gabart au Cap Leeuwin ! », Macif, (consulté le ).
  72. « Passage du cap Leeuwin et nouveau chrono pour Thomas Coville », Sodebo, (consulté le ).
  73. « Armel Le Cléac'h affole les compteurs au cap Leeuwin ! », vendeeglobe.org, (consulté le ).
  74. a et b « Spindrift 2 réalise le meilleur temps sur la traversée de l’océan Indien (Cap Aiguilles-Tasmanie en 20 j 04 h 37 min) », spindrift-racing.com, (consulté le ).
  75. « Record de l’Indien pour Groupama 3 », histoiredeshalfs.com, (consulté le ).
  76. « Record de l’Indien pour Groupama 3 », histoiredeshalfs.com, (consulté le ).
  77. « Le trimaran MACIF dans le Pacifique », Macif Course au Large,‎ (lire en ligne, consulté le )
  78. « Le record de l'océan Indien pour Thomas Coville », Sodebo, (consulté le ).
  79. « 8-plus-beaux-records-de-l-annee-2015 », bateaux.com, (consulté le ).
  80. incroyable-rencontre-entre-idec-sport-spindrift-2 bateaux.com, 15 décembre 2015.
  81. « Spindrift 2 au-cap-horn », adonnante.com, (consulté le ).
  82. « Jules-Verne: Tous les temps de passage », europe1.fr, (consulté le ).
  83. « Plus de 4 jours d'avance après le passage du cap Horn », sodebo.com, (consulté le ).
  84. « Francis Joyon pulvérise tous les records au Cap Horn ! », idecsport-sailing.com, (consulté le ).
  85. « Le tableau de chasse du Maxi Banque Populaire V pendant sa tentative de record du trophée Jules-Verne » [archive du ], voile.banquepopulaire.fr, (consulté le ).
  86. « Trophée Jules-Verne - Tentative d'Olivier de Kersauson / Geronimo - 2003 », sur www.fralo.info (consulté le ).
  87. a b c et d Bastien Tendil, « Alex Thomson en 2016: VENDÉE GLOBE 2020 : TOUS LES RECORDS À BATTRE », sur www.cnews.fr, (consulté le )
  88. https://www.ouest-france.fr/vendee-globe/vendee-globe-les-positions-et-classements-des-skippers-6979431 LES MEILLEURS TEMPS DE PASSAGE DU VENDÉE GLOBE 2016-2017 sur ouest-france.fr du 18 septembre 2020 consulte le 17 novembre 2020
  89. record passage antiméridien le Cleac'h 2016: « LES RECORDS DES TEMPS DE PASSAGE. », sur ouest-france.fr, 15 novembre 2020 (consulté le 17 novembre 2020).
  90. http://www.yachtsandyachting.com/news/145075/Michel-Desjoyeaux-wins Michel Desjoyeaux wins the Vendée Globe sur yachtsandyachting.com 1er février 2009 consulte le 17 novembre 2020
  91. http://www.yachtsandyachting.com/news/145075/Michel-Desjoyeaux-wins Vincent Riou 2005 sur yachtsandyachting.com 1er février 2009 consulte le 17 novembre 2020
  92. https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/13665/stats-et-temps-de-passage
  93. « Cap Horn – Équateur : Boris Herrmann le 17 janvier 2021. vendee-globe.fr, 17 janvier 2021 (consulté le 17 janvier 2021).
  94. « Charlie Dalin (APIVIA), premier sur la ligne d’arrivée ! », sur vendeeglobe.org, (consulté le ).
  95. « Louis Burton (Bureau Vallée 2), 2e aux Sables d'Olonne », sur vendeeglobe.org, (consulté le ).
  96. https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/22005/yannick-bestaven-maitre-coq-iv-vainqueur-du-vendee-globe
  97. https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/18243/armel-le-cleac-h-banque-populaire-viii-vainqueur-du-vendee-globe-2016-2017
  98. a et b https://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/11337/francois-gabart-macif-vainqueur-du-vendee-globe-2012-2013
  99. (en) John Reed, « WSSR Newsletter No 128 Maud de Fontenoy », WSSRC (consulté le ).
  100. « Laura Dekker, 16 ans, achève son tour du monde à la voile », L'Obs, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]