Rozière (ballon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'aéro-montgolfière de Pilâtre de Rozier et Romain

Une rozière ou aéro-montgolfière est un ballon mixte constitué d'un ballon à gaz et d'une montgolfière. Elle doit son nom à son inventeur, Pilâtre de Rozier.

Description[modifier | modifier le code]

Une rozière est constituée de deux compartiments : un compartiment étanche contenant un gaz plus léger que l'air, généralement de l'hélium, et d'un compartiment ouvert contenant de l'air que l'on chauffe avec un brûleur qui fonctionne généralement au propane. Le ballon à gaz assure la flottabilité générale et on fait varier l'altitude en contrôlant la température de la partie à air chaud (qui échauffe également le gaz). Cette technologie est encore utilisée à l'époque moderne parce qu'elle permet une autonomie plus grande que la technique qui consiste à contrôler l'altitude en rejetant du gaz (pour descendre) ou du lest (pour monter)[1].

Historique[modifier | modifier le code]

C'est avec l'intention de pouvoir traverser la Manche en ballon que Pilâtre de Rozier imagina en 1784 de faire surplomber une montgolfière cylindrique d'un ballon sphérique gonflé à l'hydrogène. Il donna a cet engin original, haut de 22 mètres, le nom d'aéro-montgolfière. C'est à son bord, qu'il trouva la mort le 17 juin 1785. Trop inflammable, l'hydrogène fut ultérieurement remplacé par de l'hélium.

En mars 1999, la rozière Breitling-Orbiter III pilotée par Bertrand Piccard et Brian Jones a réalisé un vol sans escale autour du monde a cumulé les records suivants[2] :

  • Durée de vol : 19 jours 21 heures 47 minutes
  • Altitude maximale : 11 755 mètres
  • Vitesse sol maximale : 240 km/h
  • Distance parcourue : 45 755 kilomètres
  • Nombre de pays survolés : 26 pays

Du 5 au 10 avril 2010, l'explorateur Jean-Louis Etienne a réalisé à bord d'une rozière la première traversée de l'Arctique en 121 heures. Parti de l'archipel norvégien du Spitzberg, il a parcouru 3 130 kilomètres avant de se poser à environ 250 kilomètres au nord de Batagaï, en Sibérie orientale.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans le roman de Jules Verne Cinq semaines en ballon, le docteur Fergusson contrôle l'altitude du ballon en faisant varier la température du gaz qu'il contient grâce à un procédé de son invention qui se rapproche du principe de la rosière[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Cawsey, « Roziere Balloon list »,‎ (consulté le 28 juillet 2008)
  2. Breitling-Orbiter:
  3. Jules Verne, Cinq semaines en ballon, 1863, chapitre X. (Cinq semaines en ballon sur Wikisource)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Louis Clément, Les Montgolfières : leur invention, leur évolution du XVIIIe à nos jours, Paris, 1982 (ISBN 2-90-1622-04-6)
  • Audouin Dollfus, Pilâtre de Rozier, premier navigateur aérien, première victime de l'air, Édition de l'Association Française pour l'Avancement des Sciences, Paris, 1993 (ISBN 978-2-908014-01-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]