USS Triton (SSRN-586)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir USS Triton et Triton.
image illustrant les sous-marins image illustrant les forces armées des États-Unis image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant les sous-marins, les forces armées des États-Unis et le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

USS Triton
Image illustrative de l'article USS Triton (SSRN-586)
L'USS Triton en 1960.

Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Chantier naval Electric Boat de Groton
Commandé Octobre 1955
Quille posée
Lancement
Armé
Mise en service Du au
Statut Retiré du service , détruit le
Équipage
Équipage 172 officiers et membres d'équipage (mission de surveillance) ou 159 officiers et membres d'équipage (opération d'attaque)
Caractéristiques techniques
Longueur 447,6 pieds (136,4 m)
Maître-bau 37 pieds (11 m)
Tirant d'eau 23,6 pieds (7,16 m)
Déplacement 6 059 tonnes en surface ; 7 989 tonnes en plongée
Propulsion 2 réacteurs nucléaires S4G et deux turbines à vapeur
Puissance 34 000 kW
Vitesse + 30 nœuds (56 km/h) en surface ; + 27 nœuds (50 km/h) en plongée
Profondeur 700 pieds (210 mètres) opérationnel ; profondeur d'écrasement à 1 050 pieds (320 mètres)
Caractéristiques militaires
Armement 6 tubes de 21 pouces (533 mm) pour torpilles Mk60
Rayon d'action Illimité
Carrière
Port d'attache 1959 : base navale de New London

1964 : base navale de Norfolk
1967 : base navale de New London

Indicatif SSRN-586

L'USS Triton (SSRN/SSN-586) est un sous-marin nucléaire en service dans l’US Navy de 1959 à 1969. Il est le second sous-marin et le cinquième navire de la marine américaine à porter le nom de Triton, demi-dieu de la mythologie grecque, fils de Poséidon et d'Amphitrite.

Il fut le premier sous-marin au monde à effectuer une circumnavigation en immersion complète au début des années 1960 lors de l'opération Sandblast.

Lors de son entrée en service, il était le plus grand et plus puissant des sous-marins jamais construits et le seul sous-marin non soviétique équipé de deux réacteurs nucléaires.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]