Quanzhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quanzhou (homonymie).
Quanzhou
泉州市
Image illustrative de l'article Quanzhou
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Fujian
Statut administratif Ville-préfecture
Code postal Ville : 362000[1]
Indicatif 0595[1]
Démographie
Population 7 520 000 hab.
Densité 683 hab./km2
Géographie
Coordonnées 24° 55′ 00″ nord, 118° 35′ 00″ est
Superficie 1 101 500 ha = 11 015 km2
Divers
PIB total 162,6 milliards de yuans (2005)
PIB par habitant 21 427 yuans (2005)
Divers Les chiffres excluent Jinmen
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Quanzhou

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Quanzhou
Mosquée à Quanzhou

Quanzhou (chinois : 泉州市 ; pinyin : quánzhōu shì ; antérieurement Thsiouan-tchéou-fou ou T'swan-chau fu ou Chaan-chau fu ou Chinchew) est une ville-préfecture de la province du Fujian en Chine. La population du centre urbain d'environ 400 000 habitants. La population de la ville-préfecture de Quanzhou est de 7 620 000 habitants (en 2006). On y parle le dialecte minnan.

La ville, traversée par le Jin Jiang, est située au pied des monts Qingyuan, à une centaine de kilomètres nord est de Xiamen.

Le nom médiéval de Quanzhou, Citong, Tsia-toung[2], Çayton[3], Zayton[4], Zaytûn en arabe, est probablement à l'origine du nom satin[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

La tortue bìxì du temple Kaiyuan (zh)

Quanzhou (Zaïton) était un comptoir et un port de commerce important au XIIIe siècle. Marco Polo, Odoric de Pordenone et Ibn Battuta ont été les premiers à faire connaître cette ville et son port et les évoquaient élogieusement[6]. Le port était alors le centre des relations commerciales de la Chine vers le sud-est asiatique, et de là partirent la tentative d'invasion de Java sous les Mongols (1293) et les expéditions maritimes de Zheng He (vers 1420).

La ville a été le siège d'un évêché catholique dès le XIVe siècle[7].

Beaucoup de commerçants arabes et persans ont fait souche dans la région : en témoigne une exposition au Centre de Culture Arabe. Le personnage de Li Nu est un bon exemple des relations étroites avec la Perse.

Les Chinois d'Outremer d'origine locale seraient au nombre de 6 millions. Hong Kong en abrite environ 600 000.

On fabrique encore à Quanzhou les déhuà, porcelaines connues en Occident sous le nom de blanc-de-Chine.

Économie[modifier | modifier le code]

Quanzhou est aujourd'hui la première ville économique de la province du Fujian.

En 2005, le PIB total a été de 162,6 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 21 427 yuans[8].

Pour mémoire, les chiffres de 2002 sont respectivement de 122,3 et 16650.

Exportations : thé, bananes, lychees, riz, granite, céramiques, textiles, chaussures, vêtements, mode, emballages, papier, pétrochimie...

Transports : aéroport récent à 20 km (Jinjiang), (auto)routes en construction, nouvelle ligne de chemin de fer rapide en construction, nouvelle gare...

La circulation en centre ville est souvent chaotique. Les bus restent efficaces, à 1 RMB le trajet.

Culture[modifier | modifier le code]

Quanzhou est une des vingt-quatre villes culturelles historiques approuvées par le gouvernement chinois :

  • Liyuan Opera (梨园戏)
  • Puppet Show (提线木偶戏)
  • Gaojia Opera (高甲戏)
  • Dacheng Opera (打城戏)

Productions remarquables :

  • Dehua Porcelain (德化瓷器)
  • Huian Stoneware (惠安石刻)
  • Anxi Tieguanyin (安溪铁观音)
  • Quanzhou Martial Arts (泉州五祖拳)
  • Yongchun Martial Arts (永春白鹤拳)

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

Le pont d'Anping
  • Temple de Kaiyuan : 6 000 m2, XIIIe siècle, patrimoine chinois (1982), entrée 10 RMB,
  • Pagodes de l'Est et de l'Ouest, dans le temple de Kaiyuan,
  • La mosquée de Qingjing (chin. 清净寺, Qingjing si), érigée en 1009, dans le style de Damas, aussi appelée Aisuhabu-Moschee (Aisuhabu qingzhensi 艾苏哈卜清真寺). C'est une des plus anciennes constructions musulmanes de Chine, inscrite au patrimoine chinois en 1961.
  • Le Guandi Miao, dédié au général Guan Yu (160-219),
  • Le Musée de la mer : le riche passé maritime de la ville, dont la trace de l'amiral Zheng He,
  • Le Musée de la marionnette,

à l'extérieur

  • Montagnes de Qingyuan,
  • Statue monumentale en pierre d'un saint taoïste, au pied de ces montagnes, (toucher sa main permettrait une longévité de 120 ans),
  • Le pont de Luojiang, sur la rivière Luojiang, district de Luojiang, ou Wanan Du, construit en pierre en 1053, 7 m de large sur 1200 m,
  • Ancien Ferry, sur la rivière Han, avec tour en pierre, à Jinjiang, Coral Tree Port,
  • Le Pont d'Anping, ou "le Pont de cinq li", à Jinjiang, 1138-1151, 360 piliers, 3 à 3,8 m. de large sur 2225 m. (2070 actuellement),
  • Le temple manichéen de Anhai (1339), Jinjiang)...
  • La montagne de Neuf Immortels, à Dehua, chaîne de Daiyun, 99 grottes,
  • La roche de Qingshui, à Penglai, comté de Anxi,
  • La montagne de Jiuri, à Nan'an, avec le temple de Yanfu (construit en 288),
  • Mur de ville de Chong Wu, district de Hui'an, à 60 km, patrimoine mondial,

Universités[modifier | modifier le code]

  • Huaqiao University (publique nationale)
  • Yang-en University (privée)
  • Quanzhou Normal University (publique)
  • Quanzhou Medical College (publique)
  • Liming Vocational University(publique)

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

La ville-préfecture de Quanzhou exerce sa juridiction sur douze subdivisions[9] - quatre districts, trois villes-districts et cinq xian :

  • le district de Fengze - 丰泽区 Fēngzé Qū , 132 km2, 180 000 hab.;
  • le district de Licheng - 鲤城区 Lǐchéng Qū, 52 km2, 270 000 hab. ;
  • le district de Luojiang - 洛江区 Luòjiāng Qū , 382 km2, 170 000 hab.;
  • le district de Quangang - 泉港区 Quángǎng Qū , 326 km2, 370 000 hab.;
  • la ville de Shishi - 石狮市 Shíshī Shì , 189 km2, 310 000 hab.;
  • la ville de Jinjiang - 晋江市 Jìnjiāng Shì, 721 km2, 1 030 000 hab. ;
  • la ville de Nan'an - 南安市 Nán'ān Shì , 2 035 km2, 1 480 000 hab.;
  • le xian de Hui'an - 惠安县 Huì'ān Xiàn , 762 km2, 920 000 hab.;
  • le xian d'Anxi - 安溪县 Ānxī Xiàn , 2 983 km2, 1 070 000 hab.;
  • le xian de Yongchun - 永春县 Yǒngchūn Xiàn , 1 452 km2, 550 000 hab.;
  • le xian de Dehua - 德化县 Déhuà Xiàn , 2 210 km2, 310 000 hab.;
  • le xian de Jinmen - 金門县 Jīnmén Xiàn, 153 056 km2, 84 570 hab., archipel Quemoy disputé avec Taiwan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Codes postaux et téléphoniques du Fujian, (en) China Zip Code/ Telephone Code, ChinaTravel
  2. Selon la transcription EFEO.
  3. Ph. Ménard, Le Devisement du monde, Droz 2007, vol. 5 p. 129.
  4. Yule, 'The Book of Ser Marco Polo, J. Murray 1903, vol. 2, p. 237.
  5. CNRTL: Satin et dictionnaires Le Robert.
  6. M. Polo : « Notez que pour un bateau de poivre qui va à Alexandrie ou ailleurs, afin d'être porté en terre chrétienne, il en vient au port de Quanzhou cent et plus. » – Ibn Battuta : « C'est l'un des deux plus grands ports du monde, je me trompe, c'est le plus grand de tous. »
  7. Voir André de Pérouse.
  8. (en) Market Profiles on Chinese Cities and Provinces (actualisation 11/2006)
  9. Le xian insulaire de Jinmen est administré entièrement par la République de Chine (Taïwan)

Liens externes[modifier | modifier le code]