Tour des archives (Vernon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tour des archives
Image dans Infobox.
La tour des Archives.
Présentation
Type
Construction
Patrimonialité
Localisation
Adresse
Coordonnées

La tour des Archives est le dernier vestige d'un ancien château fort du XIe siècle qui se dresse sur la commune française de Vernon dans le département de l'Eure, en région Normandie.

La tour fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

La tour des Archives est située dans le bourg non loin de la Seine sur sa rive gauche. Il fait face au château des Tourelles érigé sur l'autre rive au bord du fleuve. Ils protégeaient tous les deux un pont ancien aujourd'hui ruiné.

Historique[modifier | modifier le code]

Vers 1040, Gui de Brionne est en possession des importants châteaux forts de Brionne et de Vernon[2]. Selon Guillaume de Poitiers c'est le duc Guillaume qui lui auraient concédés les châteaux de Brionne et Vernon (validissima castra Brionium et Vernonium soit « les très forts châteaux de Brionne et Vernon »[3].

La construction primitive d'un donjon quadrangulaire remonterait à 1123, édifié par Henri Beauclerc, dernier fils de Guillaume le Conquérant. Par la suite, il a été remplacé par une tour ronde sous Philippe Auguste. Elle est caractéristique des édifices militaires construits par ce roi de France. Elle est haute de 22 mètres.

Description[modifier | modifier le code]

La tour des archives et la rue Potard

Elle appartient à la même famille architecturale que le donjon du château Bouvreuil à Rouen édifié peu après.

À Vernon, les ingénieurs royaux adaptèrent une enceinte préexistante de forme ovale, qu'ils « retendent » par des courtines rectilignes et des tours de flanquements avec tour maîtresse indépendante. Celle-ci réutilise manifestement des éléments plus anciens[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tour des Archives », notice no PA00099624, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. David C. Douglas, William the Conqueror, University of California Press, réédition 1992, p. 47-55.
  3. Stéphane William Gondoin, « Les châteaux forts au temps de Guillaume le Conquérant », Patrimoine normand, no 94,‎ juillet-août-septembre 2015, p. 39 (ISSN 1271-6006).
  4. Jean Mesqui, Châteaux et enceintes de la France médiévale : de la défense à la résidence, tome 1, les organes de la défense, 2013 (2e édition), 376 p. (ISBN 978-2-7084-0961-3), p. 43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]