Aqueduc de Coutances

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aqueduc de Coutances
Aqueduc de Coutances Mieusement.jpg
L'aqueduc tel qu'il apparait au début du XXe siècle.
Présentation
Type
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Manche
voir sur la carte de la Manche
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Vestiges de l'Aqueduc aujourd'hui

L'aqueduc de Coutances est un monument historique situé à Coutances, dans le département de la Manche. Il a été classé en 1840 et 1939.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon les recherches historiques de Louis-François de Fontenu et Charles de Gerville, au XVIIIe et XIXe siècles, un premier aqueduc aurait été construit à l'époque gallo-romaine à l'initiative de Constance Chlore, et détruit par les Normands[1]. Mais aucune trace ne permet de corroborer cette hypothèse.

L'actuel aqueduc aurait été érigé à l'instigation du gouverneur Foulques Pesnel[2]. Sa construction est décidée en 1277 pour acheminer les eaux prélevées à la fontaine de l'Écoulanderie vers le couvent des Dominicains et la ville en traversant la vallée du Bruisard[3].

« Après un segment souterrain, l'aqueduc sort de terre, la partie aérienne mesure 240 mètres, elle-même divisée en trois. Un premier tronçon court sur un mur, le second composé de seize arcades franchit la vallée du Bruisard avant de repartir sur un mur »[3]. Cinq de ces arches sont de plein cintre, les onze autres en tiers-point.

Utilisant probablement le système du pont-siphon, la conduite acheminait l'eau de 125 mètres d'altitude à 53 mètres, puis la remontait à 92 mètres[3].

Il est restauré en 1313, et en 1566, après l'incendie du couvent par les huguenots[3].

Il a été utilisé jusqu'au XVIIe siècle.

Fortement dégradé par le temps, il est désormais réduit à trois arches. Il appartient à la première liste de classement des monuments historiques français, en 1840 ; ses abords seront également classés en 1939[4].

Adolphe Joanne mentionne en 1867 que onze des seize arches sont détruites et qu'une pierre de la seconde arcade, vers la ville porte la date de 1595[1]. Aujourd'hui, il en demeure trois.

Schéma de l'aqueduc de Coutances.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Danièle James-Raoul, Les Ponts au Moyen Âge, Presses de l'université Paris-Sorbonne (PUPS), (ISBN 2-84050-373-5)
  • Adolphe Joanne, La Normandie, Hachette, coll. « Guides Joanne, Guides Diamant »,
  • Renault, Annuaire du département de la Manche, vol. 24, , « Revue monumentale et historique de l'arrondissement de Coutances »

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]