Test de Mantel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le test de Mantel est un test statistique permettant de tester la corrélation entre deux matrices. Il a été créé et publié par le biostatisticien Nathan Mantel en 1967 dans la revue Cancer Research[1].

Définitions[modifier | modifier le code]

Grossièrement, le principe est le suivant : on évalue une mesure de la similarité des matrices, puis on la compare a la similarité entre la première matrice, et des permutations des lignes de la seconde.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Un exemple d'utilisation est la comparaison de distances génétiques et géographiques en écologie, une des bases de la génétique du paysage. On peut étudier un ensemble de n espèces, et obtenir deux matrices carrées symétriques de taille n, l'une établissant la distance entre chaque paires d'espèces du point de vue génétique, et l'autre du point de vue géographique. On peut ainsi tester l'hypothèse selon laquelle des espèces éloignées géographiquement sont moins proches génétiquement[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michelle Wynn, Kelley M. Kidwell et Sofia D. Merajver, « The Impact of Nathan Mantel's “The Detection of Disease Clustering and a Generalized Regression Approach" », Cancer Research,‎ (DOI 10.1158/0008-5472, lire en ligne)
  2. « Page WEB de GENETIX: Sélection Mantel », sur Institut des Sciences de l'Evolution, Université de Montpellier.