Steve Guerdat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steve Guerdat
Image illustrative de l'article Steve Guerdat
Steve Guerdat lors du Global Champions Tour de Cannes, le 15 juin 2012.
Discipline Saut d'obstacles (CSO)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (35 ans)
Lieu Bassecourt (Suisse)
Taille 1,83 m
Poids 70 kg
Monture
Nino des Buissonnets, Jalisca Solier, Nasa, Ferrari VI, Sidney VIII, Carpalo, Clair II, Baloussini, Come on Girl, Trésor V, Chips VI, Albfuehren's Paille, Bianca, Cornbinian, Hannah
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux Olympiques 2012 (individuel) 2008 (équipe)
Finale Coupe du Monde 2015

2016

2013 2012 2007
Championnat d'Europe 2009 (équipe) 2005 (équipe) 2003 (équipe)

Steve Guerdat, né le à Bassecourt, est un cavalier suisse de saut d'obstacles, champion olympique individuel aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres[1].

Numéro 1 mondial en octobre 2012, Steve occupe en novembre 2013 la 9e place de la FEI Longines Ranking List[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Steve Guerdat est né le 10 juin 1982 à Bassecourt, en Suisse. Il découvre l'équitation très jeune grâce à son père Philippe Guerdat, ancien cavalier et actuel sélectionneur de l'équipe de France de saut d'obstaclesil a fait son brevet à Corminboeuf [3]. Steve montre rapidement un grand talent dans cette discipline et obtient ,sa licence à 11 ans, en octobre 1993, aidé par son entraîneur Roger Bourquard[4]. L'année suivante, il est qualifié pour la finale du Championnat de Suisse Junior et intègre l'équipe suisse Junior. À 14 ans, il commence sa carrière professionnelle chez le cavalier suisse Beat Mändli.

En 1996, après avoir rejoint les écuries de son père, il se classe 5e des Championnats de Suisse Junior, puis il obtient la médaille de bronze en 1997, avant de les remporter l'année suivante. En 2000, Steve intègre le circuit des Jeunes Cavaliers. Il obtient la 4e place aux Championnats d'Europe des Jeunes Cavaliers à Gijón l'année suivante.

2002 - 2006 : l’ascension au haut niveau[modifier | modifier le code]

En 2002, après avoir remporté la Coupe des Nations de Zagreb (Croatie), Steve rejoint les écuries de Jan Tops à Valkenswaard. Ce partenariat lui permettra d'atteindre rapidement le plus haut niveau du CSO mondial. En effet, l'année suivante, il remporte la médaille de bronze par équipe aux Championnat d'Europe à Donaueschingen (Allemagne) avec Tepic et se classe 6e en individuel.

Il obtient la 5e place par équipe aux Jeux olympiques d'Athènes avec Olympic en 2004 (tout comme son père 20 ans plus tôt à Los Angeles), puis la médaille d'argent par équipe aux Championnat d'Europe de San Patrignano (Italie) avec Pialotta en 2005. Durant cette période, Steve brille également en individuel : en 2004, il remporte son premier Grand Prix Coupe du monde face à son public à Genève avec Campus VIII. L'année suivante, il prend la 6e place de sa première Finale Coupe du monde à Las Vegas avec Pialotta et remporte le Global Champions Tour de Cannes avec Tijl van het Pallieterland.

Steve Guerdat célébrant sa médaille d'or à la "Maison Suisse", à Londres.

2007 - 2013 : Top 10 mondial et sacre olympique[modifier | modifier le code]

Fin 2006, après une baisse de forme à la suite de son départ des écuries de Jan Tops, l'achat de Jalisca Solier par Yves G. Piaget lui permet de renouer avec la victoire (vainqueur des Grand Prix Coupe du monde de Genève et Vigo). Il sera qualifié pour la Finale Coupe du Monde de Las Vegas en 2007 et prendra la 3e place avec Tesor V. Depuis 2007, Steve est installé dans les écuries de M.Urs Schwarzenbach, au Rütihof, à Herrliberg[5]. En 2008, après avoir remporté les Championnats suisses de Bâle avec Tresor V, il obtient la médaille de bronze par équipe aux Jeux olympiques de Pékin à Hong Kong avec Jalisca Solier. Il se classe également 7e de la Finale Coupe du monde de Göteborg avec Tresor. En 2009, Steve s'offre avec l'équipe suisse les Coupes des Nations des CSIO-5* de La Baule (avec Jalisca Solier) et Rotterdam (avec Tresor), mais surtout la médaille d'or par équipe aux Championnats d'Europe de Windsor (associé à Jalisca Solier). En 2010, après une contre-performance aux JEM de Lexington, Steve remporte avec Jalisca Solier la Finale Top Ten de Genève. L'année suivante, Nino des Buissonnets et Nasa, nouvelles recrues de Steve, lui permettent de remporter respectivement le Global Champions Tour de Rio de Janeiro et le Grand Prix Crédit Suisse du CHI-W 5* de Genève. Accompagné de Jalisca Solier il obtient la médaille d'argent par équipe aux Championnat d'Europe de Madrid[6].

Cette année 2012 commence de la plus belle manière pour Steve. En janvier, il remporte le Grand Prix Rolex du CSIW-5* de Zurich avec Nasa[7]. Ses bons résultats sur le circuit Coupe du monde 2011-2012 lui permettent de se qualifier pour la Finale de s'Hertogenbosch où il obtiendra la 2e place avec Nino des Buissonnets[8]. En juin, il remporte le Prix Le Touessrok lors du Global Champions Tour de Cannes avec Jalisca Solier[9]. Lors de ses troisièmes Jeux Olympiques, Steve remporte la médaille d'or en individuel avec Nino des Buissonnets.

En septembre 2012, il remporte le Grand Prix 5* de Rio de Janeiro avec Nino. Ses bons résultats lui permettent de devenir Numéro 1 Mondial en octobre. Il est le troisième cavalier suisse à devenir Numéro 1 mondial, après Markus Fuchs et Pius Schwizer. Cependant, il ne restera qu'un mois en tête du classement Rolex Ranking, et descendra à la deuxième place en novembre.

Le cavalier jurassien a également créé en 2012 sa marque de sportswear "SG" de Steve Guerdat avec la marque Suisse Berence d'abord[10],[11],[12], et depuis 2013, avec Honda[10]

En avril 2013, il termine à la deuxième place de la Finale Coupe du monde pour la deuxième année consécutive, après deux fautes de Nino des Buissonnets lors du barrage face à Beezie Madden[13]. En août 2013, Steve et Nino sont sélectionnés pour les Championnats d'Europe d'Herning. L'équipe suisse prend la 5e place et Guerdat termine 8e en individuel. Au début d'octobre, il prend la 2e place des deux premières étapes Coupe du monde lors des Grands Prix d'Oslo et Helsinki, grâce à son Selle français Nino des Buissonnets. En décembre 2013, lors du CHI 5* de Genève, il fait les adieux à la compétition de sa jument Jalisca Solier et remporte le Grand Prix avec Nino des Buissonnets.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Ses principaux résultats en compétitions [14]:

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Londres 2012 : Steve Guerdat sacré champion olympique », sur tdg.ch, (consulté le 8 août 2012)
  2. Longines Ranking no 154 (octobre 2013)
  3. « Philippe Guerdat nommé sélectionneur des Belges. », Grand Prix Magazine, 8 décembre 2012
  4. D'après la page "Mon histoire" sur le site officiel de Steve Guerdat.
  5. D'après la page des écuries de Steve Guerdat sur son site officiel.
  6. « Championnats d’Europe Madrid : l’Allemagne imbattable », Grand Prix Magazine, 16 septembre 2011
  7. « CSI-W 5* Zurich : Steve Guerdat devance Kevin Staut »
  8. « Den Bosch : victoire de Rich Fellers ! », Grand Prix Magazine, 22 avril 2012
  9. Résultats du Prix Le Touessrok sur le site officiel du Global Champions Tour.
  10. a et b D'après la boutique en ligne
  11. d'après la « Pour un fou d'équitation »
  12. « Un nouveau cavalier lance sa marque », Grand Prix Magazine, 23 décembre 2011
  13. Résultats de la Finale Coupe du monde 2013 à Göteborg
  14. Voir le palmarès complet de Steve Guerdat sur son site officiel.
  15. « Finale de Genève: La coupe pour Ehning », Grand Prix Magazine, 18 avril 2010.