Équitation aux Jeux olympiques d'été de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Équitation aux Jeux olympiques d'été de 2008
Description de l'image Equestrian pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.
Généralités
Éditions 23e
Lieu(x) Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Nations 42
Participants 198
Épreuves 6
Site(s) Hong Kong

Navigation

Les épreuves d’équitation aux Jeux olympiques d'été de 2008 se sont déroulées du 9 au à Hong Kong. Le site a été choisi pour des contraintes vétérinaires que Pékin ne pouvaient satisfaire. La compétition est composée de six épreuves issues de trois disciplines équestres disputées à titre individuel et par équipe : le concours complet, le dressage et le saut d'obstacles. Quarante-deux nations représentées par 198 athlètes prennent part à la compétition. L'Allemagne remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec cinq médailles dont trois en or. Les États-Unis obtiennent quant à eux trois médailles. Le Canada et les Pays-Bas remportent tous les deux une médaille d'or et une médaille d'argent, soit deux médailles au total.

Organisation[modifier | modifier le code]

Site des compétitions[modifier | modifier le code]

La carrière olympique sur le site de Sha Tin.

Lors de cette édition, les épreuves équestres ont eu lieu à Hong Kong au lieu de Pékin. La décision est prise en 2005, lorsqu'un groupe international de vétérinaires refuse de certifier la capitale chinoise comme exempte de maladies équines. Une fois la compétition terminée, une longue quarantaine pour les chevaux aurait en effet été nécessaire avant leur retour dans leur pays d'origine. Le choix d'Hong Kong s'est alors imposé, car disposant d'installations de qualité tel qu'une clinique vétérinaire équine et l'un des rares laboratoires anti-dopage du monde[1],[2].

Les épreuves équestres se sont déroulées dans deux lieux distincts : le dressage et le saut d'obstacles sur le site de Sha Tin et le cross sur celui de Beas River[3],[4]. Le complexe de Sha Tin peut accueillir 18 000 spectateurs et 270 chevaux dans ses installations[5].

Comité d'organisation[modifier | modifier le code]

Du fait de la situation géographique des épreuves, le comité chargé de l'organisation des épreuves équestres pour ces Jeux olympiques est basé à Hong Kong. Créé le 5 octobre 2005, il est constitué d'un président, de directeurs généraux et de vice-présidents, postes tenus par des fonctionnaires locaux de l'administration, le président du Comité Olympique de Hong-Kong, le directeur général de la BOCOG et le président du Comité équestre de Hong-Kong. Le Directeur général de la Région Administrative de Hong-Kong est le sponsor du comité[6].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Les épreuves équestres se sont déroulées du 9 août au 21 août 2008 à Hong Kong[4].

Équitation aux Jeux olympiques de 2008
Août 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24
Saut d'obstacles 1 1
Dressage 1 1
Concours complet 2
       Jour de compétition        Jour de finale

Quotas[modifier | modifier le code]

Pour l'ensemble des trois disciplines, les quotas ont été fixés à 200 cavaliers et à 225 chevaux. Pour le saut d'obstacles, le quota est fixé à 75 cavaliers et à 75 chevaux, plus 15 chevaux de réserve, ce qui correspond à un cheval supplémentaire par équipe. En concours complet, le quota est également de 75 cavaliers et de 75 chevaux mais aucun cheval de réserve n'est autorisé. Enfin en dressage, le quota est de 50 cavaliers et de 50 chevaux, plus 10 chevaux de réserve, soit un cheval supplémentaire par équipe[7],[8].

Les nations sont limitées à n'engager que douze athlètes sur l'ensemble de la compétition répartis comme suit : quatre pour le saut d'obstacles, cinq pour le complet et trois pour le dressage[7].

Critères de qualification[modifier | modifier le code]

Saut d’obstacles[modifier | modifier le code]

Compétition par équipe Date Lieu Nombre de places Qualifiés
Pays organisateur - - 1 Drapeau : République populaire de Chine Chine
Drapeau : Hong Kong Hong Kong
Jeux équestres mondiaux 20 août au 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 5 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : États-Unis États-Unis
Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Ukraine Ukraine
Drapeau : Suisse Suisse
Championnats d'Europe 15 au 19 août 2007 Drapeau : Allemagne Mannheim 3 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau : Suède Suède
Drapeau : Norvège Norvège
Jeux Panaméricains 13 au 29 juillet 2007 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 3 Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : Canada Canada
Drapeau : Mexique Mexique
Jeux équestres mondiaux / Épreuve de qualification 2007 (combinées) Groupe F 20 août au 3 septembre 2006
6 au 10 mars 2007
Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle
Drapeau : Qatar Doha
1 Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite
Jeux équestres mondiaux Groupe G 20 août au 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 1 Drapeau : Australie Australie
Épreuve de qualification Olympique 7 au 10 juin 2007 Drapeau : Allemagne Balve 1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
TOTAL 15

Pour les compétitions individuelles, 15 places sont à pourvoir pour les nations non qualifiées dans les épreuves par équipe, selon les critères suivants[8] :

Compétition par équipe Date Lieu Nombre de places Qualifiés
Pays organisateur - - 1
Classement olympiques des cavaliers Groupe A/B - - 2
Classement olympiques des cavaliers Groupe C - - 3
Jeux Panaméricains Groupe D 13 au 29 juillet 2007 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 1 Drapeau : Bermudes Bermudes
Jeux Panaméricains Groupe E 13 au 29 juillet 2007 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 4 Drapeau : Venezuela Venezuela
Drapeau : Colombie Colombie
Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : Guatemala Guatemala
Jeux équestres mondiaux Groupe F 20 août au 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 2 Drapeau : Jordanie Jordanie
Drapeau : Égypte Égypte
Épreuve olympique qualificative 2007 Groupe F 6 au 10 mars 2007 Drapeau : Qatar Doha 1 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis
Jeux équestres mondiaux Groupe G 20 août au 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 1 Drapeau : Japon Japon
Épreuve olympique qualificative 2007 Groupe G 7 au 10 juin 2007 Drapeau : Allemagne Balve 1 Drapeau : Japon Japon
Invitations - - +
TOTAL 15+

Dressage[modifier | modifier le code]

Un pays peut engager trois cavaliers si ces derniers sont qualifiés pour la compétition de dressage par équipe. Les autres pays ne peuvent aligner que deux concurrents[8].

Compétition par équipe Date Lieu Nombre de places Qualifiés
Jeux équestres mondiaux 20 août - 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 3 Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau : États-Unis États-Unis
Championnats d'Europe 27 août - 2 septembre 2007 Drapeau : Italie Turin 3 Drapeau : Suède Suède
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Championnat Asie Pacifique Groupe F/G 31 janvier - 12 février 2008 Drapeau : France Cannes
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
2 Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Japon Japon
Jeux Panaméricains Groupe D/E 13-29 juillet 2007 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 2 Drapeau : Canada Canada
Drapeau : Brésil Brésil
TOTAL 10

Les dernières places qualificatives pour l'épreuve individuelle de dressage sont officialisées par le classement de la fédération équestre internationale au 1er mai 2008[8].

  • La Chine Drapeau : République populaire de Chine et Hong Kong Drapeau : Hong Kong, en tant que pays organisateurs, héritent d'une place aux jeux même si elles n'obtiennent pas la qualification par le biais des compétitions internationales.
  • Les meilleures nations au classement des zones suivantes sont également qualifiées :
    • Europe (Nord-Ouest)
    • Europe (Sud-Ouest)
    • Europe (Centre et Est) et Asie (Centre)
    • Amérique du Nord
    • Amérique centrale et Amérique du Sud
    • Afrique et Moyen-Orient
    • Asie (Sud-est) et Océanie
  • Les derniers qualifiés le sont par le biais de leur classement individuel.

Concours complet[modifier | modifier le code]

Un pays peut engager 5 cavaliers si ces derniers sont qualifiés pour la compétition de dressage par équipe. Les autres pays ne peuvent aligner que deux concurrents[8].

Compétition par équipe Date Lieu Nombre de places Qualifiés
Jeux équestres mondiaux 20 août - 3 septembre 2006 Drapeau : Allemagne Aix-la-Chapelle 5 Drapeau : Allemagne Allemagne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : États-Unis États-Unis
Drapeau : Suède Suède
Jeux Panaméricains Groupe D/E 13-29 juillet 2007 Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 2 Drapeau : Canada Canada
Drapeau : Brésil Brésil
Championnats Asie Pacifique Groupe F/G 27-28 octobre 2007 Drapeau : Nouvelle-Zélande Takapau 1 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Championnats d'Europe 13-16 septembre 2007 Drapeau : Italie Pratoni del Vivaro 2 Drapeau : France France
Drapeau : Italie Italie
TOTAL 10

Les dernières places qualificatives pour l'épreuve individuelle de dressage sont officialisés par le classement de la Fédération Équestre Internationale au 1er mai 2008[8].

  • La Chine Drapeau : République populaire de Chine et Hong Kong Drapeau : Hong Kong en tant que pays organisateurs, héritent d'une place aux jeux même si elles n'obtiennent pas la qualification par le biais des compétitions internationales.
  • Les meilleures nations au classement des zones suivantes sont également qualifiées :
    • Europe (Nord-Ouest)
    • Europe (Sud-Ouest)
    • Europe (Centre et Est) et Asie (Centre)
    • Amérique du Nord
    • Amérique centrale et Amérique du Sud
    • Afrique et Moyen-Orient
    • Asie (Sud-est) et Océanie
  • Les derniers qualifiés le sont par le biais de leur classement individuel.

Participation[modifier | modifier le code]

Lors de cette édition, 42 nations ont participé aux épreuves équestres des jeux, représentées par 198 athlètes. Six pays sont parvenus à engager 12 athlètes : l'Australie, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Suède et les États-Unis. La Chine, Hong-Kong, l'Azerbaïdjan, la Jamaïque et les Émirats arabes unis font leur première participation de l'histoire dans les épreuves équestres en engageant respectivement six athlètes, quatre athlètes et un athlète[9].

Épreuves[modifier | modifier le code]

Six titres issus de trois disciplines sont disputés à l'occasion de ces Jeux olympiques d'été de 2008[10].

Discipline Individuel Par équipe Total
Dressage 1 1 2
Saut d'obstacles 1 1 2
Concours complet 1 1 2
Total 3 3 6

Compétition et résultats[modifier | modifier le code]

Saut d'obstacles[modifier | modifier le code]

Les cavaliers américains médaille d'or par équipe.

La première épreuve qualificative se déroule sur un parcours de 550 m à réaliser dans un temps alloué de 88 secondes et un temps limite de 176 secondes. Il est composé de douze obstacles nécessitant quinze efforts. La hauteur moyenne des obstacles se situe autour d'1,50 m[11]. À l'issu de cette épreuve, treize concurrents parviennent à réaliser un sans faute[12].

La seconde épreuve qualificative se court sur un parcours de 560 m à réaliser dans un temps alloué de 90 secondes et un temps limite de 180 secondes. Treize obstacles sont à franchir représentant seize efforts[13]. Le cumul des deux manches permet d'obtenir un classement provisoire qui sert de base pour définir les cinquante cavaliers qualifiés pour la suite de la compétition. À ce stade, seuls deux cavaliers sont parvenus à réaliser un double sans faute : Mclain Ward et Éric Lamaze[14]. Dans le classement par équipe, la Suisse et les États-Unis prennent la tête du classement provisoire avec 12 points de pénalités, suivis par la Suède avec 13 points de pénalités[15].

La troisième épreuve qualificative s'est déroulée sur un parcours de 550 m à réaliser dans un temps alloué de 88 secondes et un temps limite de 176 secondes. Il est composé de treize obstacles nécessitant seize efforts. Cette épreuve comporte également un barrage de 280 m à réaliser dans un temps alloué de 45 secondes et un temps limite de 90 secondes[16]. Trente-cinq couples sont qualifiés pour la finale. Le norvégien Tony André Hansen réalise la meilleure performance sur ces trois épreuves avec 3 points de pénalités au total[17]. Les trois épreuves permettent de définir le classement définitif par équipe. La médaille d'or et la médaille d'argent se sont jouées au barrage puisque les États-Unis et le Canada ont totalisés 20 points de pénalités chacun à l'issu des trois épreuves. C'est finalement les États-Unis qui remportent la médaille d'or par équipe[18]. La Norvège, médaille de bronze au classement[18], est rétrogradée à la huitième place, l'un de ses membres ayant été disqualifié pour dopage. C'est donc la Suisse qui monte au final sur la troisième marche du podium[19],[20].

La finale se court en deux manches. Les compteurs sont remis à zéro. La manche A est courue sur un parcours de 540 m à réaliser dans un temps alloué de 87 secondes et un temps limite de 174 secondes. Douze obstacles sont à franchir, ce qui représente quinze efforts[21]. Les onze meilleurs couples ont ensuite été qualifiés pour la manche B[22]. La manche B est composée d'un parcours de 500 m à réaliser dans un temps alloué de 80 secondes et un temps limite de 160 secondes. Le parcours comporte dix obstacles demandant trize efforts. Cette manche comporte un barrage de 305 m[23] auquel participe les neuf meilleurs cavaliers des deux manches[24].

La médaille d'or est remportée par le canadien Éric Lamaze qui est sans faute sur les deux manches et réalise également un barrage sans faute en 38.39 secondes. La médaille d'argent revient au suèdois Rolf-Göran Bengtsson qui est également sans faute sur les deux manches mais qui totalise 4 points de pénalités sur le barrage en 38.39 secondes. Enfin l'américaine Beezie Madden remporte la médaille de bronze avec 4 points de pénalités sur la manche B et un sans faute sur la barrage réalisé en 35.25 secondes[25]

Saut d'obstacles individuel - Classement général[25],[26]
Classement Cavalier Cheval Pays Pénalités
Gold medal.svg Éric Lamaze Hickstead Drapeau du Canada Canada 0.000
Silver medal.svg Rolf-Göran Bengtsson Ninja Jump Drapeau de la Suède Suède 4.000
Bronze medal.svg Beezie Madden Authentic Drapeau des États-Unis États-Unis 4.000
4 Meredith Michaels-Beerbaum Shutterfly Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4.000
6 Mclain Ward Sapphire Drapeau des États-Unis États-Unis 4.000
7 Ludger Beerbaum All Inclusive Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4.000
8 Marc Houtzager Opium Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 8.000
Saut d'obstacles par équipes - Classement général[18],[19]
Classement Pays Cavaliers Chevaux Pénalités
Gold medal.svg Drapeau des États-Unis États-Unis Mclain Ward
Laura Kraut
Will Simpson
Beezie Madden
Sapphire
Cedric
Carlsson Vom Dach
Authentic
20.000
Silver medal.svg Drapeau du Canada Canada Jill Henselwood
Eric Lamaze
Ian Millar
Mac Cone
Special Ed
Hickstead
In Style
Ole
20.000
Bronze medal.svg Drapeau de la Suisse Suisse Christina Liebherr
Pius Schwizer
Niklaus Schurtenberger
Steve Guerdat
No Mercy
Nobless M
Cantus
Jalisca Solier
30.000
4 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Angelique Hoorn
Marc Houtzager
Vincent Voorn
Gerco Schröder
O'Brien
Opium
Alpapillon-Armanie
Monaco
34.000
5 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Nick Skelton
Tim Stockdale
Ben Maher
John Whitaker
Russel
Corlato
Rolette
Peppermill
37.000
6 Drapeau de la Suède Suède Peter Eriksson
Lotta Schultz
Helena Lundback
Rolf-Göran Bengtsson
Jaguar Mail
Calibra II
Erbblume
Ninja
38.000
7 Drapeau de l'Australie Australie Peter McMahon
Laurie Lever
Edwina Alexander
Matt Williams
Genoa
Drossel Dan
Itot du Château
Leconte
41.000
8 Drapeau de la Norvège Norvège Stein Endresen
Morten Djupvik
Geir Gulliksen
Le Beau
Casino
Cattani
49.000

Dressage[modifier | modifier le code]

Isabell Werth sur l'une de ses reprises.

Le Grand Prix est remporté par l'allemande Isabell Werth qui totalise un score de 76.417 % devant la néerlandaise Anky van Grunsven et ses 74.750 %, et l'allemande Heike Kemmer et ses 72.250 %[27]. Les scores réalisés à l'occasion de ce Grand Prix servent de base à l'élaboration du classement par équipe. L'Allemagne remporte ainsi la médaille d'or avec une moyenne de 72.917 % sur ses trois cavaliers, les Pays-Bas la médaille d'argent avec 71.750 % et le Danemark la médaille de bronze avec 68.875 %[28].

Pas de changement dans le classement à l'occasion du Grand Prix Spécial qui voit Isabell Werth arriver à la première place de l'épreuve avec 75.200 %, suivie d'Anky van Grunsven avec 74.960 % et d'Heike Kemmer avec 72.960 %[29].

Dans le Grand Prix Libre, en revanche, Anky van Grunsven réalise la meilleure performance avec 82.400 %, et devance donc Isabell Werth avec 78.100 % et l'américain Steffen Peters avec 76.500 %[30].

Le classement définitif obtenu avec la moyenne des notes obtenues sur chacune des épreuves désigne Anky van Grunsven comme championne olympique avec 78.680 %. Isabell Werth obtient la médaille d'argent avec 76.650 % et Heike Kemmer la médaille de bronze avec 74.455 %[31].

Dressage individuel - Classement général[31]
Classement Cavalier Cheval Pays Score
Gold medal.svg Anky van Grunsven Salinero Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 78.680
Silver medal.svg Isabell Werth Satchmo Drapeau de l'Allemagne Allemagne 76.650
Bronze medal.svg Heike Kemmer Bonaparte Drapeau de l'Allemagne Allemagne 74.455
4 Steffen Peters Ravel Drapeau des États-Unis États-Unis 74.150
5 Hans Peter Minderhoud Nadine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 73.035
6 Alexandra Korelova Balagur Drapeau de la Russie Russie 72.625
7 Emma Hindle Lancet Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 72.345
8 Kyra Kyrklund Max Drapeau de la Finlande Finlande 71.985
Dressage par équipes - Classement général[28]
Classement Pays Cavaliers Chevaux Score
Gold medal.svg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Heike Kemmer
Nadine Capellmann
Isabell Werth
Bonaparte
Elvis VA
Satchmo
72,917
Silver medal.svg Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Hans Peter Minderhoud
Imke Schellekens-Bartels
Anky van Grunsven
Nadine
Sunrise
Salinero
71,750
Bronze medal.svg Drapeau du Danemark Danemark Anne van Olst
Nathalie de Sayn-Wittgenstein-Berleburg
Andreas Helgstrand
Clearwater
Digby
Don Schufro
68,875
4 Drapeau des États-Unis États-Unis Courtney King
Debbie McDonald
Steffen Peters
My Thilius
Brentina
Ravel
67,819
5 Drapeau de la Suède Suède Patrik Kittel
Tinne Silfven
Jan Brink
Floresco
Solos Carex
Briar
67,347
6 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Jane Gregory
Emma Hindle
Laura Bechtolsheimer
Lucky Star
Lancet
Mistal Horis
66,806
7 Drapeau de la France France Marc Boblet
Julia Chevanne
Hubert Perring
Whitini Star
Calimucho
Diabolo St Maurice
65,403
8 Drapeau de l'Australie Australie Heath Ryan
Hayley Beresford
Kristy Oatley
Greenoaks Dundee
Relampago
Quando Quando
64,625

Concours complet[modifier | modifier le code]

Un concurrent lors de l'épreuve de cross.

La compétition débute avec l'épreuve de dressage où le couple australien Lucinda et Clayton Fredericks prend la tête du classement à l'issu de la première journée avec respectivement 30.40 et 37 points de pénalités[32]. La seconde journée de compétition voit d'autres cavaliers se glisser dans le classement entre les deux époux. Si Lucinda Fredericks garde la première place au provisoire à l'issu du dressage, elle est suivie par la belge Karin Donckers avec 31.70 points et Ingrid Klimke avec 33.5 points[33]. La performance des époux Fredericks ainsi que celle de leur compatriote Megan Jones avec 35.40 points permet de mettre l'Australie en première position du classement provisoire par équipe, suivie de l'Allemagne et des États-Unis[32],[34].

L'épreuve de cross s'est déroulée sur un parcours de 4 560 m à réaliser à une vitesse de 570 mètres par minute avec une temps accordé de huit minutes et un temps limite de seize minutes. Le parcours est composé de 29 obstacles mais 39 efforts sont à produire pour les franchir[35]. Le parcours de cross a été dessiné par le britannique Michael Etherington-Smith, auteur déjà du parcours de cross des Jeux olympiques de Sydney en 2000[36],[37]. À l'issu de l'épreuve, l'allemand Hinrich Romeike prend la tête du classement avec seulement 12.80 points de pénalité réalisés sur le cross, suivi de sa compatriote Ingrid Klimke et des australiens Megan Jones et Clayton Fredericks[38]. Au niveau du classement par équipe, l'Allemagne se classe première au provisoire devant l'Australie et la Grande-Bretagne[35].

L'épreuve de saut d'obstacles se court sur un parcours de 585 m à réaliser à une vitesse de 375 mètres par minute dans un temps de 94 secondes[39]. Au terme des deux parcours, Hinrich Romeike maintient sa première place avec 54.20 points de pénalité, suivi de l'américaine Gina Miles avec 56.10 points et de la britannique Kristina Cook avec 57.40 points[40],[41]. Le classement par équipe reste en revanche inchangé puisque la médaille d'or est remportée par l'Allemagne avec 166.10 points devant l'Australie avec 171.20 points et la Grande-Bretagne avec 185.70 points[39],[40].

Concours complet individuel - Classement général[41]
Classement Cavalier Cheval Pays Pénalités
Gold medal.svg Hinrich Romeike Marius Drapeau de l'Allemagne Allemagne 54,200
Silver medal.svg Gina Miles Mc Kinlaigh Drapeau des États-Unis États-Unis 56,100
Bronze medal.svg Kristina Cook Miners Frolic Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 57,400
4 Megan Jones Irish Jester Drapeau de l'Australie Australie 59,000
5 Ingrid Klimke Abraxxas Drapeau de l'Allemagne Allemagne 59,700
6 Didier Dhennin Ismène du Temple Drapeau de la France France 59,800
7 Clayton Fredericks Ben along time Drapeau de l'Australie Australie 61,400
8 Andreas Dibowski Butts Leon Drapeau de l'Allemagne Allemagne 65,200
Concours complet par équipes - Classement général[39]
Classement Pays Cavaliers Chevaux Pénalités
Gold medal.svg Drapeau de l'Allemagne Allemagne Andreas Dibowski
Ingrid Klimke
Frank Ostholt
Hinrich Romeike
Peter Thomsen
Butts Leon
Abraxxas
Mr. Medicott
Marius
The Ghost Of Hamish
166,100
Silver medal.svg Drapeau de l'Australie Australie Clayton Fredericks
Lucinda Fredericks
Sonja Johnson
Megan Jones
Shane Rose
Ben Along Time
Headley Britannia
Ringwould Jaguar
Irish Jester
All Luck
171,200
Bronze medal.svg Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Kristina Cook
Daisy Dick
William Fox-Pitt
Sharon Hunt
Mary King
Miners Frolic
Spring Along
Parkmore Ed
Tankers Town
Call Again Cavalier
185,700
4 Drapeau de la Suède Suède Viktoria Carlerback
Magnus Gallerdal
Dag Albert
Katrin Norling
Linda Algotsson
Bally's Geronimo
Keymaster
Tubber Rebel
Pandora
Stand By Me
230,500
5 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Andrew Nicholson
Heelan Tompkins
Mark Todd
Caroline Powell
Joe Meyer
Lord Killinghurst
Sugoi
Gandalf
Lenamore
Snip
240,900
6 Drapeau de l'Italie Italie Fabio Magni
Stefano Brecciaroli
Vittoria Panizzon
Susanna Bordone
Roberto Rotatori
Southern King V
Cappa Hill
Rock Model
Ava
Irham de Viages
246,400
7 Drapeau des États-Unis États-Unis Amy Tryon
Karen O'Connor
Rebecca Holder
Phillip Dutton
Gina Miles
Poggio II
Mandiba
Courageous Comet
Connaught
Mckinlaigh
250,000
8 Drapeau de l'Irlande Irlande Patricia Ryan
Niall Griffin
Geoffrey Curran
Austin O'Connor
Louise Lyons
Fernhill Clover Mist
Lorgaine
Kilkishen
Hobby du Mee
Watership Down
276,100

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

L'Allemagne remporte le plus grand nombre de médailles lors de ces compétitions équestres avec cinq médailles dont trois en or. Les États-Unis obtiennent quant à eux trois médailles. Le Canada et les Pays-Bas remportent tous les deux une médaille d'or et une médaille d'argent, soit deux médailles au total[10].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 1 1 5
2 Drapeau des États-Unis États-Unis 1 1 1 3
3 Drapeau du Canada Canada 1 1 0 2
3 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 1 1 0 2
5 Drapeau de l'Australie Australie 0 1 0 1
5 Drapeau de la Suède Suède 0 1 0 1
7 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 0 0 2 2
9 Drapeau du Danemark Danemark 0 0 1 1
9 Drapeau de la Suisse Suisse 0 0 1 1

Dopage[modifier | modifier le code]

Article connexe : Dopage aux Jeux olympiques.

Lors de ces Jeux, cinq chevaux de saut d'obstacles se sont vu déclarés positifs à la capsaïcine et à la nonivamide, des analgésiques qui posés sur les jambes des chevaux entraînent une hyper-sensibilité dissuadant de toucher les barres[20],[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bryant 2008, p. 59-60
  2. (en) Keith Bradsher, « Haze, Humidity and Horses », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Historic Handover Ceremony of The Hong Kong Olympic Equestrian Venue (Sha Tin) », sur Fei.org,‎ (consulté le 30 juillet 2015)
  4. a et b (en) « Time and venues », sur China.org.cn (consulté le 30 juillet 2015)
  5. Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume II 2008, p. 19
  6. Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume III 2008, p. 6
  7. a et b Bryant 2008, p. 32
  8. a, b, c, d, e et f (en) « Games of the XXIX Olympiad, Beijing 2008, Equestrian » [PDF], sur Australian Olympic Committee (consulté le 11 août 2015)
  9. (en) Fédération équestre internationale, « Participation by Country 1912-2012 » [PDF] (consulté le 10 août 2015)
  10. a et b Official Results Book 2008, p. 1490
  11. Official Results Book 2008, p. 1466
  12. Official Results Book 2008, p. 1463
  13. Official Results Book 2008, p. 1473
  14. Official Results Book 2008, p. 1470
  15. Official Results Book 2008, p. 1468
  16. Official Results Book 2008, p. 1479
  17. Official Results Book 2008, p. 1477
  18. a, b et c Official Results Book 2008, p. 1475
  19. a et b (en) « Beijing 2008 - Equestrian / Jumping, Team mixed Final », sur Olympic.org (consulté le 13 août 2015)
  20. a et b Blaise de Chabalier, « L'équitation se débat avec le fléau du dopage », sur Le Figaro.fr,‎ (consulté le 13 août 2015)
  21. Official Results Book 2008, p. 1483
  22. Official Results Book 2008, p. 1481
  23. Official Results Book 2008, p. 1486
  24. Official Results Book 2008, p. 1485
  25. a et b Official Results Book 2008, p. 1488
  26. (en) « Beijing 2008 - Equestrian / Jumping, Individual mixed Final », sur Olympic.org (consulté le 13 août 2015)
  27. Official Results Book 2008, p. 1451
  28. a et b Official Results Book 2008, p. 1450
  29. Official Results Book 2008, p. 1453
  30. Official Results Book 2008, p. 1454
  31. a et b Official Results Book 2008, p. 1455
  32. a et b Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume II 2008, p. 130
  33. Official Results Book 2008, p. 1431
  34. Official Results Book 2008, p. 1429
  35. a et b Official Results Book 2008, p. 1433
  36. Bryant 2008, p. 136
  37. Official Results Book 2008, p. 1422
  38. Official Results Book 2008, p. 1435
  39. a, b et c Official Results Book 2008, p. 1438
  40. a et b Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume II 2008, p. 139
  41. a et b Official Results Book 2008, p. 1443
  42. Jean-Louis Aragon, « La lutte contre le dopage fait débat dans le milieu du saut d'obstacles », sur Le Monde,‎ (consulté le 13 août 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume II, Ceremonies and Competitions : Celebration of the Games,‎ (lire en ligne [PDF])
  • (en) Official Report of the Beijing 2008 Olympic Games Volume III, Preparation for the Games : New Beijing Great Olympics,‎ (lire en ligne [PDF])
  • (en) Official Results Book, Beijing 2008 - Results : Archery-Handball,‎ (lire en ligne [PDF])
  • (en) Jennifer O. Bryant, Olympic Equestrian : A Century of International Horse Sport, Eclipse Press,‎ , 270 p. (ISBN 9781581501797)