Équitation aux Jeux olympiques d'été de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tokyo 2020
Description de l'image Equestrian pictogram.svg. Description de l'image Logo JO d'été - Tokyo 2020.svg.
Généralités
Sport Sport équestreVoir et modifier les données sur Wikidata
Éditions 26e
Lieu(x) Tokyo
Date du 24 juillet au
Épreuves 6

Navigation

Les épreuves d'équitation aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo sont le saut d'obstacles, le dressage et le concours complet, disputées à titre individuel et par équipes. En raison de la pandémie de Covid-19, les Jeux olympiques sont repoussés à l'été 2021[1].

Épreuves[modifier | modifier le code]

Six titres issus de trois disciplines sont disputés à l'occasion de ces Jeux olympiques d'été de 2020, ainsi qu'indiqué par le tableau suivant :

Discipline Individuel Par équipe Total
Dressage 1 1 2
Saut d'obstacles 1 1 2
Concours complet 1 1 2
Total 3 3 6

Organisation[modifier | modifier le code]

Qualifications[modifier | modifier le code]

Les 200 places de quota pour l'équitation sont réparties entre les trois disciplines : 75 pour le saut, 65 pour le concours complet et 60 pour le dressage[2].

Les équipes de chaque discipline sont composées de trois paires de chevaux et de cavaliers ; tout comité national ayant qualifié une équipe (20 équipes pour le saut d'obstacles, 15 pour le concours complet et le dressage) a également reçu 3 inscriptions à la compétition individuelle pour cette discipline.

Les CNO qui ne qualifiaient pas les équipes pouvaient gagner une place individuelle en dressage et saut et jusqu'à deux places individuelles en concours complet, pour un total de 15 entrées en saut et dressage et 20 pour le concours complet. Les équipes se qualifient principalement par le biais de compétitions spécifiques (Jeux équestres mondiaux et tournois continentaux), tandis que les individus se qualifient par classement.

Le pays hôte, le Japon, a automatiquement qualifié une équipe dans chaque discipline.

Épreuves Date Lieu Dressage Complet Jumping
Équipe Individuel Équipe Individuel Équipe Individuel
Quota Qualifiés Quota Qualifiés Quota Qualifiés Quota Qualifiés Quota Qualifiés Quota Qualifiés
Pays Hôte 1 Drapeau du Japon Japon 1x3 voir équipe 1 Drapeau du Japon Japon 1x3 voir équipe 1 Drapeau du Japon Japon 1x3 voir équipe
Jeux équestres mondiaux de 2018 11– Tryon, Drapeau des États-Unis États-Unis 6 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de l'Espagne Espagne
6x3 voir équipe 6 Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
6x3 voir équipe 6 Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de l'Australie Australie
6x3 voir équipe
Championnats d'Europe
(Groupe A/B)
19–
August 28 –
19–
Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Luhmühlen, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
3 Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau du Portugal Portugal
3x3 voir équipe 2 Drapeau de la Suède Suède
Drapeau de l'Italie Italie
2x3 voir équipe 3 Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne
Drapeau de la France France
3x3 voir équipe
Qualification Groupe C 20–
23–
20–
Moscou, Drapeau de la Russie Russie
Baborowko, Drapeau de la Pologne Pologne
Budapest, Drapeau de la Hongrie Hongrie
1 Drapeau de la Russie Russie 1x3 voir équipe 1 Drapeau de la Pologne Pologne 1x3 voir équipe 2 Drapeau d’Israël Israël
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
2x3 voir équipe
Jeux panaméricains de 2019
Groupe D/E
Lima, Drapeau du Pérou Pérou 1 Drapeau du Canada Canada
Drapeau du Brésil Brésil[3]
2[4]+1 voir équipe
Drapeau du Brésil Brésil
2 Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Brésil Brésil
2x3 voir équipe 3 Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Mexique Mexique
3x3+4 voir équipe
Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de la Colombie Colombie
Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Drapeau du Chili Chili
Qualification Groupe F 24–
10–
Exloo, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Rabat, Drapeau du Maroc Maroc
1 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud[3] 2[4] Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 2 Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
2x3 voir équipe 2 Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau du Qatar Qatar
2x3 voir équipe
Qualification Groupe G 11–
12–
Tryon, Drapeau des États-Unis États-Unis
Valkenswaard, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1 Drapeau de l'Australie Australie 1x3 voir équipe 2 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
2x3 voir équipe
Catégorie ouverte 1 Drapeau de la France France
Drapeau de l'Autriche Autriche
2x3 voir équipe 1 Drapeau de la Suisse Suisse 1x3 voir équipe 1 Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
1x3 voir équipe
Rang FEI Groupe A (Europe Nord-Ouest) NC 2 Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Norvège Norvège
NC 2 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (2) NC 2
Groupe B (Europe Sud-Ouest) NC 2 Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Drapeau de la Suisse Suisse
NC 2 Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de l'Espagne Espagne
NC 2
Groupe C (Europe centrale/Est/Asie Centrale) NC 2 Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
NC 2 Drapeau de la Russie Russie (2) NC 2
Groupe D (Amérique du Nord/Caraïbes) NC 3 Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Drapeau des Bermudes Bermudes
Drapeau du Mexique Mexique
NC 2 Drapeau du Canada Canada (2) NC NC
Groupe E (Amérique du Sud) NC 2 Drapeau du Chili Chili
Drapeau de Porto Rico Porto Rico
Groupe F (Afrique / Moyen-Orient) NC 2 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau du Maroc Maroc
NC 2 Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau du Pakistan Pakistan
NC 2
Groupe G (Asie du Sud-Est / Océanie) NC 2 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
NC 2 Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
NC 2
Autres NC 1 Drapeau de la Belgique Belgique NC 6 Drapeau de la Tchéquie République tchèque (2)
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie (2)
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Autriche Autriche
NC 1
Total 15 60 15 65 20 75

Site des compétitions[modifier | modifier le code]

Le parcours de cross est installé à Kōtō tandis que le parc équestre où se déroule les autres disciplines se situe à Setagaya dans le zone héritage. En effet, ce site avait accueilli les Jeux de Tokyo 1964.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Les épreuves équestres doivent se dérouler en 2021.

Q Qualification F Finale
Équitation aux Jeux olympiques de 2020
Juillet/Août Sam 24 Dim 25 Lun 26 Mar 27 Mer 28 Jeu 29 Ven 30 Sam 31 Dim
01
Lun 02 Mar 03 Mer 04 Jeu 05 Ven 06 Sam 07
Dressage Q Q Éq. Ind
Saut d'obstacle Q Ind Q Éq.
Concours complet Q Q Éq. Ind

Résultats[modifier | modifier le code]

Podiums[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Dressage
Individuel
résultats détaillés
Jessica von Bredow-Werndl
sur TSF Dalera
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Isabell Werth
sur Bella Rose 2
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Charlotte Dujardin
sur Gio
Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Dorothee Schneider sur Showtime FRH
Isabell Werth sur Bella Rose 2
Jessica von Bredow-Werndl sur TSF Dalera
Drapeau des États-Unis États-Unis
Adrienne Lyle sur Salvino
Steffen Peters sur Suppenkasper
Sabine Schut-Kery sur Sanceo
Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Carl Hester sur En vogue
Charlotte Fry sur Everdale
Charlotte Dujardin sur Gio
Saut d'obstacles
Individuel
résultats détaillés
Ben Maher
sur Explosion W
Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Peder Fredricson
sur All In
Drapeau de Suède Suède
Maikel van der Vleuten
sur Beauville Z
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau de Suède Suède
Henrik von Eckermann sur King Edward
Malin Baryard-Johnsson sur Indiana
Peder Fredricson sur All In
Drapeau des États-Unis États-Unis
Laura Kraut sur Baloutinue
Jessica Springsteen sur Don Juan van de Donkhoeve
McLain Ward sur Contagious
Drapeau de Belgique Belgique
Pieter Devos sur Claire Z
Jérôme Guery sur Quel Homme de Hus
Grégory Wathelet sur Nevados S
Concours complet
Individuel
résultats détaillés
Julia Krajewski
sur Amande de B'Neville
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Tom McEwen
sur Toledo de Kerser
Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Andrew Hoy
sur Vassily de Lassos
Drapeau d'Australie Australie
Par équipes
résultats détaillés
Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Laura Collett sur London 52
Tom McEwen sur Toledo de Kerser
Oliver Townend sur Ballaghmor Class
Drapeau d'Australie Australie
Kevin McNab sur Don Quidam
Andrew Hoy sur Vassily de Lassos
Shane Rose sur Virgil
Drapeau de France France
Karim Laghouag sur Triton Fontaine
Christopher Six sur Totem de Brecey
Nicolas Touzaint sur Absolut Gold

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau d'Allemagne Allemagne 3 1 0 4
2 Drapeau de Grande-Bretagne Grande-Bretagne 2 1 2 5
3 Drapeau de Suède Suède 1 1 0 2
4 Drapeau des États-Unis États-Unis 0 2 0 2
5 Drapeau d'Australie Australie 0 1 1 2
6 Drapeau de France France 0 0 1 1
Drapeau de Belgique Belgique 0 0 1 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 0 1 1
Total 6 6 6 18

Controverses[modifier | modifier le code]

Ces jeux olympiques sont marqués par plusieurs controverses liées au traitement des chevaux.

Le hongre Jet Set, victime d'une chute pendant le parcours de cross de l'épreuve de complet par équipes, est euthanasié le jour même de son accident en raison d'une rupture de ligament à l'antérieur droit[5]. Ce drame remet en lumière les dangers inhérents à la pratique du concours complet[6].

Pendant l'épreuve individuelle de saut d'obstacles, le hongre gris Kilkenny monté par l'Irlandais Cian O'Connor se met à saigner abondamment du nez (epistaxis)[7], ce qui conduit au remplacement du couple par les réservistes de l'équipe irlandaise pour l'épreuve de CSO par équipes[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le CIO, l'IPC, le Comité d'organisation de Tokyo 2020 et le gouvernement métropolitain de Tokyo annoncent les nouvelles dates des Jeux olympiques et Paralympiques de 2020 », sur Comité International Olympique Committee, (consulté le ).
  2. FEI Regulationsfor Equestrian Events at the Olympic Games
  3. a et b [1]
  4. a et b seuls deux cavaliers ont validé leurs critères de performances ; le quota d'équipe est basculé en individuel
  5. « JO 2021 : pourquoi le cheval Jet Set de l'équipe suisse a dû être euthanasié après une chute lors du cross », sur Franceinfo, (consulté le ).
  6. LIBERATION et AFP, « Jet Set, cheval de l’équipe olympique suisse, euthanasié après une grave blessure », sur Libération (consulté le ).
  7. leperon.fr, « Kilkenny, cas de conscience / JOP Tokyo / Sport / Accueil - leperon.fr », sur www.leperon.fr (consulté le ).
  8. (en-US) « Bleeding nose ends Irish horse's Tokyo 2020 Olympic journey », sur Horsetalk.co.nz, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]