Pierre Durand (équitation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Durand.
Pierre Durand
image illustrative de l’article Pierre Durand (équitation)
Pierre Durand en décembre 2016.
Contexte général
Sport Équitation
Biographie
Nationalité sportive Française
Naissance (63 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Saint-Seurin-sur-l'Isle
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1988 (individuel) 1988 (équipe)
Championnat du monde de saut d'obstacles 1990 (équipe) 1986 (équipe)
Championnat d'Europe de saut d'obstacles 1987 (individuel) 1987 (équipe) 1989 (équipe)
Championnat de France de saut d'obstacles 1982 1986
Pierre Durand avec Jappeloup au 1991 CSIO Pavarotti International en Modène

Pierre Durand, né le à Saint-Seurin-sur-l'Isle en France, est un cavalier français de saut d'obstacles.

Il a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de Séoul en 1988. Il est également incarné dans le film à succès Jappeloup de Christian Duguay.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1965 Pierre Durand noue un lien avec les chevaux et l'équitation[1] avant de devenir champion olympique[1].

Pierre Durand après avoir monté Laudanum, croise la route de Jappeloup de Luze, appartenant à Henri Delage. Jappeloup est un cheval jugé plutôt petit pour le concours de saut d'obstacles (1,58 m), au physique peu classique pour un cheval destiné à cette discipline et qui ne possède pas d'origine notable. Après l'avoir trouvé « trop petit » en 1979, Pierre Durand l'achète en 1980.

Doté d'un caractère difficile[réf. nécessaire], Jappeloup s'était distingué en mettant son cavalier à terre et en s'enfuyant vers les écuries après avoir arraché sa bride lors des Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. La scène, suivie par des millions de spectateurs, avait valu à Durand d'être le sujet de nombreuses moqueries[réf. nécessaire].

Pierre Durand et Jappeloup remportent par la suite la médaille d'or aux Jeux olympiques de Séoul en 1988. Durand abandonne son métier de syndic liquidateur pour travailler pour une firme américaine comme représentant sportif.

Pierre Durand a été président de la Fédération française d'équitation de 1993 à 1998, et il est membre de l'Académie des sports depuis 1995.

De décembre 2008[2] à 2014[3], il est président du conseil d'administration de l'INSEP.

En 2012, Christian Duguay réalise Jappeloup, un film inspiré de l'histoire de Pierre Durand et de son cheval, avec Guillaume Canet dans le rôle principal.

En 2014, Pierre Durand a annoncé être intéressé par la présidence de la Fédération équestre internationale[4].

Vie politique[modifier | modifier le code]

En 2015, il est numéro deux de la liste Les Républicains / UDI de Virginie Calmels pour les élections régionales en Gironde[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et décorations[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]