Aller au contenu

Menhir du Pas-Dieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Menhir du Pas-Dieu
Présentation
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Localisation sur la carte d’Yonne (département)
voir sur la carte d’Yonne (département)

Le menhir du Pas-Dieu est une pierre à légende située à Sognes dans le département français de l'Yonne, sur la commune de Perceneige, à la limite de la commune de Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes et du département voisin de l'Aube, en France

Historique[modifier | modifier le code]

M. Goberot, instituteur à Sognes en 1882, est le premier à mentionner la pierre comme étant un « menhir ». La pierre a ainsi été classée au titre des monuments historiques en 1889[1]. La pierre a été déplacée en 1975 par le propriétaire du champ où elle se trouvait mais il fut condamné à la faire remettre à sa place initiale[2].

Description[modifier | modifier le code]

La pierre est un bloc de grès de 2 m de long couché au sol[2]. Il a été surmonté d'une croix vers 1840[2]. La pierre est située à proximité immédiate du point de rencontre entre les finages des anciennes paroisses de Sognes, Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes et Trancault[3]. Le caractère mégalithique de la pierre est très incertain et dans la légende qui lui est associée la pierre est déjà couchée au sol[2].

Folklore[modifier | modifier le code]

Selon la légende rapportée par l'instituteur Goberot, Satan avait défié Dieu de sauter depuis la forêt ou ils se trouvaient jusqu'à la montagne voisine. Dieu gagna le défi et atterrit sur la pierre qui aurait alors conservée l'empreinte de ses pieds[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Menhir dit du Pas-Dieu », notice no PA00113777, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a b c d et e Glaizal 2007.
  3. « Le Pas-Dieu, entre légende et borne à Sognes », sur www.lyonne.fr, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Glaizal, Les menhirs de l'Yonne, Villeneuve-sur-Yonne, Les Amis du vieux Villeneuve, , 236 p., p. 189-191

Articles connexes[modifier | modifier le code]