Archiduc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Archiduc d'Autriche)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archiduc
Image illustrative de l’article Archiduc
Armoiries des archiducs d'Autriche.

Image illustrative de l’article Archiduc
Couronne d'archiduc.

Titulature Votre altesse impériale
Création 1358
Transmission Héréditaire
Assis sur Archiduché d'Autriche
Type Titre de la haute noblesse autrichienne et du Saint-empire
Premier titulaire Intégré à la noblesse d'empire en 1453
Abrogation 31 octobre 1918
Extinction Toujours porté
Couronne d'archiduc d'Autriche.

Archiduc (en allemand : Erzherzog), au féminin : archiduchesse (Erzherzogin), est un titre princier réservé aux seuls souverains de l'archiduché d'Autriche de 1453 jusqu'en 1918. À partir de 1486, tous les rois des Romains élus et empereurs du Saint-Empire romain germanique de la maison de Habsbourg et Habsbourg-Lorraine portent ce titre de noblesse héréditaire ; à partir de 1804 également les empereurs d'Autriche.

En ce qui concerne les différents pays de la monarchie de Habsbourg, les princes régnants ont reçu le titre archiducal. À l'issue de la Pragmatique Sanction prise en 1713, il a été attribué à tous les princes et princesses indépendamment d'une activité gouvernementale.

Autriche[modifier | modifier le code]

Le titre d'archiduc (archidux) est créé en adoptant le Privilegium Maius de 1358/1359, un document forgé par le duc Rodolphe IV d'Autriche. Initialement, ce document est destiné à désigner le souverain de l'Autriche dans le but de le mettre sur un pied d'égalité avec les sept princes électeurs (Kurfürsten) détérminés par la Bulle d'or de 1356. Les trois électeurs clercs séculiers de Mayence, de Cologne et de Trèves étaient simultanément archichanceliers pour la Germanie, pour l'Italie et pour la Gaule. En adoptant la Bulle d'or, l'empereur Charles IV avait ingnoré les exigences des Habsbourg ; d'évidence, il refuse de reconnaître le nouveau titre.

Ce sont les souverains de l'Autriche intérieure qui mettent en acte les prétentions archiducales. Ainsi, Ernest d'Autriche intérieure, à partir de 1414,. Son fils Frédéric V de Habsbourg : le titre d'archiduc utilisé dans les faits depuis près d'un demi-siècle

Le neveu de Rodolphe, Ernest de Fer, souverain de l'Autriche intérieure, est le premier à utiliser de façon totalement unilatérale le titre d'archiduc dans les documents de chancellerie à partir de 1414. Combiné avec la possession des territoires héréditaires des Habsbourg, il prend toute sa signification dans le contexte du conflit avec la dynastie rivale des Luxembourg, prince-électeurs en tant que rois de Bohême. Le fils d'Ernest, Frédéric III, réunit l'ensemble des duchés autrichiens et est élu roi des Romains en 1440. Il sanctionne en 1453 le Privilegium Maius en conférant un caractère légal au titre archicual, pour lui-même et ses descendants, son pupille Ladislas est le premier prince officiellement investi du titre d'archidux Austriae.

Depuis lors, tous les membres de la maison de Habsbourg portent le titre d'archiduc ou d'archiduchesse d'Autriche, avec la qualification d'Altesse impériale et royale. Ils portent en outre les titres de prince ou de princesse royale de Hongrie et de Bohême (en allemand, Königlicher Prinz(essin) von Ungarn und Böhmen).

À l'origine, il n'est porté que par le chef de cette maison, qui ne possède pas encore les couronnes royales de Hongrie et de Bohême ni la couronne impériale du Saint-Empire romain germanique.

Le titre est abrogé le par la nouvelle république autrichienne. À ce moment-là, l'archiduc d'Autriche est Otto de Habsbourg-Lorraine. Depuis 2007, c'est son fils aîné Charles de Habsbourg-Lorraine qui porte le titre.

Ailleurs[modifier | modifier le code]

Il y a aussi des archiducs en Austrasie (sous Dagobert Ier), en Lorraine et dans le Brabant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]