Shaun Murphy (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shaun Murphy.
image illustrant le snooker image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant le snooker et une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shaun Murphy
Image illustrative de l'article Shaun Murphy (snooker)
Fiche d'identité
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Harlow
Professionnel 1998 à aujourd'hui
Meilleur classement mondial 3e (2007 à 2009)
Gains 3 176 462 £[1] (mars 2017)
Break le plus élevé 147 (4 fois)[1]
Victoires
Champion du monde 2005
Tournoi ranking 7
Autres tournois 14

Shaun Murphy est un joueur de snooker professionnel anglais né le [2]. En 2005, il a été sacré champion du monde à l'âge de 22 ans. Il a également été finaliste du Championnat du monde de snooker 2009 et 2015. Il est surnommé « Le Magicien » et son meilleur classement est la 3e place mondiale qu'il conserve de 2007 à 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts dans le snooker[modifier | modifier le code]

Shaun Murphy est né à Harlow, en Angleterre, le 10 août 1982. Il débute le snooker à l'âge de huit ans quand ses parents lui achètent une table de snooker pour Noël. Il inscrit son premier century à l'âge de dix ans et pratique avec Stephen Hendry, Mark J. Williams et Ken Doherty dans le Rushden snooker center. Il devient joueur professionnel en 1998, à ll'âge de 15 ans. Il dispute son premier tournoi en 1998, le UK tour (en), et atteint la finale de la quatrième épreuve, battu par Patrick Wallace (en) sur le score de 6 frames à 4. En 2000, il reçoit le « World Snooker Newcomer of the Year award », (récompense du nouveau-venu de l'année du monde du snooker) et est désigné comme l'un des six « Young Player of Distinction of the Year » (jeune joueur de mérite de l'année) par la World Professional Billiards and Snooker Association. Un peu plus tard, il remporte l'English Open Championship ainsi que son premier tournoi sur le circuit professionnel, le 2000 Benson & Hedges Championship en battant successivement Mark Davis 6 à 1 et Stuart Bingham en finale 9 à 7 alors qu'il était mené 5 à 2. L'année suivante, il signe un 147 lors du même tournoi et bat Marco Fu, alors 15e joueur mondial, lors de son premier match télévisé sur le score de 6 à 1 puis finit par perdre au premier tour des Masters contre le champion du monde Stephen Hendry 4 à 6 après avoir mené 4 à 1.

2005 championnat du monde[modifier | modifier le code]

Étant 48e joueur mondial, Murphy débute le championnat du monde aux qualifications oû il remporte tranquillement ses rencontres. Dans le tableau principal, il affronte au premier tour le 12e joueur mondial Chris Small qu'il bat 10-5. Au second tour, il se débarrasse d'un autre Écossais, John Higgins alors 5e joueur mondial sur le score de 13 à 8. C'est ensuite Steve Davis qui est vaincu par l'Anglais sur le score de 13 à 4, puis Peter Ebdon en demi-finales sur le score de 17 à 12. En finale, il affronte le Gallois Matthew Stevens alors 6e au classement mondial et le bat sur le score de 18 à 16 dans un match épique.

Saison 2005/2006[modifier | modifier le code]

Il débute sa saison au Northern Ireland Trophy où il passe le premier tour face à Graeme Dott (4-2) puis est vaincu par Neil Robertson en quart de finale sur le score de 4-2. Il dispute ensuite le Grand Prix en tant que tête série numéro deux et bat successivement sur le score de 5-2 Mark Selby et Andy Hicks puis est défait à la manche décisive par l'Anglais Stuart Bingham au troisième tour. Il perd ensuite en finale du tournoi exhibition de Pot Black Cup contre Matthew Stevens (1-0). Début décembre, il participe à la Premier league de snooker où il ne passe pas les matchs de poule et finit 5e sur 7 après avoir remporté comme unique match sa rencontre contre Stephen Maguire. Il poursuit sa saison quelques jours plus tard au UK Championship. Exempté de premier tour, il affronte au tour suivant Nigel Bond puis est battu une nouvelle fois au tour suivant par Neil Robertson 9-8. Au premier tour des Masters il bat 6-5 l'Irlandais ken Doherty, 12e joueur mondial, puis perd en quart de finale contre John Higgins 6-4. Il se déplaçe ensuite à Malte pour la Malta Cup ou il réalise encore une fois une contre performance puisqu'il perd dés les 16es de finale contre Graeme Dott 5-4. Il dispute son tournoi suivant au pays de Galles à l'occasion du Welsh Open où il bat respectivement Andy Hicks (5-3), Jamie Cope (5-4), Mark J. Williams (5-2), Barry Hawkins (6-1) mais s'incline en finale 9-4 contre Stephen Lee. Il se dirige ensuite en Chine pour l'avant-dernier tournoi de la saison, le China Open où il s'incline d'entrée face à Michael Holt 5-2. Il termine la saison au Crucible Theatre où il défend son titre de champion du monde. Il remporte ses deux premiers matchs aux dépens de James Wattana (10-4) et Steve Davis (13-7) mais est défait en quart de finale par le Britannique huitième joueur mondial Peter Ebdon qu'il avait pourtant battu l'année passée en demi-finale. Malgré une saison en demi teinte, il finit l'année au 5e rang mondial.

Saison 2006/2007[modifier | modifier le code]

Murphy commence cette saison au Northern Ireland Trophy, le premier tournoi de l'année. Il bénéficie d'un tour de bye et affronte au second tour Tien Pengfei qu'il bat 5-4 puis est opposé pour le troisième tour à Neil Robertson qu'il bat sur le même score. Mais encore une fois, il chute face au 10e joueur mondial Stephen Lee à la manche décisive. Il se déplaçe ensuite à York pour disputer le UK Championship ou il est dispensé de premier tour mais chute au second contre Alan McManus ( 9-3 ). Il participe en janvier au Masters où il bat au premier tour Steve Davis ( 6-3 ) mais est éliminé sur le même score au prochain tour par le numéro trois mondial Stephen Hendry. Il réalise le tournoi parfait à Malte qu'il remporte en battant notament Stephen Lee, Graeme Dott, Ali Carter et en finale le Gallois Ryan Day ( 9-4 ). Il passe facilement les deux premiers tours au Welsh Open mais est vaincu en quarts de finale par l' Ecossais Stephen Maguire. Il saute encore quelques tournois pour finir sa saison au China Open où il bat Mei Xiwen ( 5-1 ), Stephen Maguire ( 5-2 ) mais perd contre Jamie Cope ( 5-0 ). Il fait un très bon Championnat du monde en se hissant jusque en demi en battant Judd Trump (

Résultats dans les tournois[modifier | modifier le code]

Tournoi 1998-
1999
1999-
2000
2000-
2001
2001-
2002
2002-
2003
2003-
2004
2004-
2005
2005-
2006
2006-
2007
2007-
2008
2008-
2009
2009-
2010
2010-
2011
2011-
2012
2012-
2013
2013-
2014
2014-
2015
2015-
2016
2016-
2017
Classement[3],[a] NC[b] 147 151 169 72 64 48 21 5 3 3 3 7 7 6 4 7 6 4
Tournois ranking
Open d'Inde Tournoi non existant LQ A NH SF
World Open[c] LQ A A LQ LQ 3R 1R 3R RR SF 1R 1R LQ QF 2R W Non tenu QF
Shanghai Masters Tournoi non existant 1R 1R SF 2R QF SF 2R 2R 2R 1R
European Masters Tournoi non existant 1R
English Open Tournoi non existant 2R
International Championship Tournoi non existant SF 1R 2R 3R QF
Open d'Irlande du Nord Tournoi non existant 1R
UK Championship LQ A A LQ WD LQ LQ 3R 2R SF W 2R SF QF F 4R 4R 4R SF
Open d'Écosse[d] LQ A A LQ 1R 2R Tournoi non tenu MR Tournoi non tenu 2R
German Masters[e] NR Tournoi non tenu 2R SF QF 3R F 1R LQ
Grand Prix mondial Tournoi non existant NR W QF
Open du pays de Galles LQ A A LQ LQ LQ LQ F QF SF QF 1R 1R SF 1R 3R 2R 3R 2R
Open de Gibraltar Tournoi non existant MR W
Players Championship[f] Tournoi non existant W DNQ DNQ 2R 2R SF 1R
Open de Chine[g] LQ A A LQ Non tenu LQ 1R QF F QF 1R SF 1R SF 3R QF 2R
Championnat du monde LQ LQ LQ 1R 1R LQ W QF SF 2R F QF 2R 1R QF QF F 1R
Variante ranking
Shoot-Out Tournoi non existant Tournoi non ranking SF
Tournois non-ranking
Championnat de Chine Tournoi non existant SF
Champion of Champions Tournoi non existant 1R 1R 1R 1R
Masters LQ LQ 1R LQ LQ LQ A QF QF QF 1R QF 1R F SF SF W 1R 1R
Championship League Tournoi non existant SF RR RR F RR RR SF WD A RR
Variante non ranking
Six-red World Championship (en)[h] Tournoi non existant A 1R A NH F QF QF A A
Anciens tournois ranking
Thailand Masters[i] LQ A A LQ NR Tournoi non tenu NR Tournoi abandonné
British Open LQ A A LQ LQ 2R SF Tournoi abandonné
Irish Masters Tournoi non ranking LQ LQ LQ NH NR Tournoi abandonné
European Open (en)[j] Non tenu LQ LQ LQ 1R 2R W NR Tournoi abandonné
Northern Ireland Trophy Tournoi non existant NR QF SF 2R Tournoi abandonné
2008 Bahrain Championship (en) Tournoi non existant 1R Tournoi abandonné
Wuxi Classic[k] Tournoi non existant Tournoi non ranking 1R LQ QF Abandonné
Australian Goldfields Open Tournoi non existant SF QF 2R 2R 1R NH
Anciens tournois non ranking
Northern Ireland Trophy Tournoi non existant QF Tournoi ranking Tournoi abandonné
Wuxi Classic[k] Tournoi non existant RR SF W SF Tournoi ranking Abandonné
Premier League (en)[l] A A A A A A A RR A A A W F RR RR Tournoi abandonné
Grand Prix mondial Tournoi non existant RR Ranking
Ancienne variante non ranking
Shoot-Out Tournoi non existant SF A A A 2R A R
Légendes des performances
LQ Perdu en qualifications nR Perdu au tour n
WR = tour sur invitation (Wild card Round),
RR = Round-robin
QF Quart de Finale perdu
SF Demi-finale perdue F Finale perdue W Tournoi gagné
DNQ Non Qualifié A Absent/Forfait WD Retrait du tournoi (withdraw)
DQ disqualifié du tournoi
NH / Non tenu Tournoi non tenu
NR / Tournoi non-ranking Tournoi non-ranking
R / Tournoi ranking Tournoi ranking
MR / Tournoi ranking mineur Tournoi ranking mineur

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À partir de le saison 2010-2011, le classement est celui du début de saison, c'est-à-dire celui paru après le championnat du monde de la saison précédente.
  2. Les nouveaux joueurs sur le Main Tour n'ont pas de classement.
  3. L'épreuve a eu lieu sous des noms différents tels que Grand Prix (1992-1993 à 2000-2001 et 2004-2005 à 2009-2010), LG Cup (2001-2002 à 2003-2004), World Open (2010-2011) et Haikou World Open (2011-2012 à 2013-2014)
  4. L'épreuve a eu lieu sous des noms différents tels qu'International Open (1992-1993 à 1996-1997) et Players Championship (2003-2004)
  5. L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel que German Open (1995-1996 à 1997-1998)
  6. L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel que Players Tour Championship Grand Finals (2010-2011 à 2012-2013)
  7. L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel que China International (1997-1998 et 1998-1999)
  8. L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel que Six-red Snooker International (2008-2009) et Six-red World Grand Prix (2009-2010)
  9. L'épreuve a eu lieu sous des noms différents tels qu'Asian Open (1992-1993) et Thailand Open (1993-1994 à 1996-1997)
  10. L'épreuve a eu lieu sous des noms différents tels que Irish Open (1998-1999) et Malta Cup (2004-2005 à 2007-2008)
  11. a et b L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel que Jiangsu Classic (2008-2009 et 2009-2010)
  12. L'épreuve a eu lieu sous un nom différent tel qu'European League (1992-1993 à 1996-1997)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Career-total Statistics For Shaun Murphy - Professional Results », sur cuetracker.net, Cue Tracker (consulté le 10 mars 2017)
  2. (en) Shaun Murphy sur le site global-snooker.com
  3. (en) « Ranking History », Snooker.org (consulté le 6 février 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]