John Higgins (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Higgins et Higgins.
John Higgins Cue sports pictogram.svg
Image illustrative de l'article John Higgins (snooker)
Fiche d'identité
Nom complet John Higgins
Nationalité Écossaise
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Wishaw
Professionnel 1992 - présent
Meilleur classement mondial 1er
Break le plus élevé 147 (7 fois)
Victoires
Tournoi ranking 25
Autres tournois 14
Champion du monde 1998, 2007, 2009, 2011

John Higgins est un joueur professionnel de snooker écossais né le à Wishaw. Il a remporté le championnat du monde de snooker quatre fois, en 1998, en 2007, en 2009 et en 2011 et a atteint la première place du classement mondial pour la première fois lors de la saison 1998/1999[1].

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnat du monde 1998[modifier | modifier le code]

En 1998, Higgins devait espérer que Stephen Hendry perdrait son premier match au championnat du monde pour pouvoir atteindre la 1re place. Ceci s'est produit quand Hendry a perdu face à Jimmy White. Higgins a remporté ses 4 matchs pour se qualifier pour la finale contre l'irlandais Ken Doherty. C'est Higgins qui a remporté la finale, avec 6 centuries dans les 30 manches de la finale. Il menait 16 manches à 12 et a remporté les deux dernières manches pour gagner la finale 18 manches à 12. Cette victoire a confirmé sa place comme numéro un mondial.

Liste de ses matchs :

  • 1er tour: 10 à 8 contre Jason Ferguson
  • 2e tour: 13 à 8 contre Anthony Hamilton
  • Quart-de-finale: 13 à 11 contre John Parrot
  • Demi-finale: 17 à 9 contre Ronnie O'Sullivan
  • Finale: 18 à 12 contre Ken Doherty

Autres statistiques :

  • Meilleur break : 143 (meilleur break du tournoi, ex æquo Jimmy White)

Championnat du monde 2007[modifier | modifier le code]

En 2007 Higgins a battu l'anglais Michael Holt, l'irlandais Fergal O'Brien, l'anglais Ronnie O'Sullivan et l'écossais Stephen Maguire pour atteindre la finale disputée contre Mark Selby. Après la première journée de la finale, Higgins menait 12 à 4. Selby est revenu à 14-13, mais c'est Higgins qui a remporté le match grâce à 4 manches d'affilée.

Liste de ses matchs

  • 1er tour: 10 à 4 contre Michael Holt
  • 2e tour: 13 à 4 contre Fergal O'Brien
  • Quart-de-finale: 13 à 9 contre Ronnie O'Sullivan
  • Demi-finale: 17 à 15 contre Steven Maguire
  • Finale: 18 à 13 contre Mark Selby

Championnat du monde 2009[modifier | modifier le code]

John Higgins remporte sa troisième victoire aux championnats du monde, après avoir retourné des situations difficiles dans des matchs très serrés. Il a ainsi battu de justesse, en 1/8e de finale, Jamie Cope, en remportant les trois dernières manches (victoire 13 à 12 après avoir été mené 12 à 10)[2]. Son quart de finale contre Mark Selby, remporté sur le même score de 13 à 12, fut considéré par plusieurs commentateurs comme le match le plus relevé du championnat. Higgins lui-même déclara que c'était sa plus belle victoire[3].

Après sa victoire finale, plusieurs commentateurs mirent en avant le sens tactique de Higgins et sa pugnacité. John Parrott, champion du monde en 1991, résuma l'opinion de beaucoup en disant[4] que "personne n'était plus astucieux tactiquement, nul autre n'était plus déterminé, et aucun n'était meilleur compétiteur"[5]. C'est le caractère complet de son jeu qui fut surtout reconnu. Ainsi, Steve Davis le décrit[4], après sa victoire, comme étant "probablement le joueur le plus complet sur l'ensemble d'une compétition que le snooker ait jamais connu"[6].

Liste de ses matchs au championnat du monde de snooker 2009

  • 1er tour: 10 à 5 contre Michael Holt
  • 2e tour: 13 à 12 contre Jamie Cope
  • Quart-de-finale: 13 à 12 contre Mark Selby
  • Demi-finale: 17 à 13 contre Mark Allen
  • Finale: 18 à 9 contre Shaun Murphy

Suspension en 2010[modifier | modifier le code]

John Higgins est suspendu le 2 mai 2010, à la suite de la publication la veille d'une vidéo, filmée à son insu, montrant Higgins et son manageur acceptant 300 000 euros pour perdre des manches lors de matchs à venir[7],[8],[9]. Le 8 septembre 2010, le jugement de l'affaire est rendu. Les charges portant sur l'arrangement de matchs ne sont pas retenues contre Higgins. En revanche, il est condamné à six mois de suspension et 75 000 livres-sterling d'amendes pour avoir illégalement discuté de paris sportifs et ne pas avoir averti les autorités qu'il avait été contacté en vue de fausser le résultat de certains matchs. Higgins étant déjà suspendu depuis début mai 2010, il peut reprendre la compétition en novembre 2010[10]. Il remporte alors plusieurs titres dont le Championnat du Royaume-Uni de snooker 2010 (UK championship) et le Championnat du monde de snooker 2011.

Championnat du monde 2011[modifier | modifier le code]

Après sa suspension, John Higgins fait un retour fracassant en remportant un PTC, le UK Championship et le Regal Welsh Open. C'est donc dans la peau de favori qu'il aborde les Championnats du Monde 2011. Après avoir disposé de Stephen Lee au premier tour, puis de Rory McLeod de manière expéditive, il bat Ronnie O'Sullivan en quart de finale et Mark Williams en demi-finale, tous deux en très grande forme, dans deux matchs de très haut niveau. Il se retrouve en finale face à la révélation de cette édition, Judd Trump, qui a également fait preuve d'une domination impressionnante en sortant notamment le tenant du titre, Neil Robertson dès le premier tour. La finale tient toutes ses promesses, avec un Judd Trump au sommet de son art, qui va mener une bonne partie du match, mais John Higgins résiste et profite de quelques erreurs de son adversaire pour passer devant et l'emporter à l'expérience.

Liste de ses matchs au championnat du monde de snooker 2011

  • 1er tour : 10 à 5 contre Stephen Lee
  • 2e tour : 13 à 7 contre Rory McLeod
  • Quart-de-finale : 13 à 10 contre Ronnie O'Sullivan
  • Demi-finale : 17 à 14 contre Mark Williams
  • Finale : 18 à 15 contre Judd Trump
John Higgins (2013).

Classement mondial et résultats des tournois de la triple couronne[modifier | modifier le code]

Tournois 1992/
1993
1993/
1994
1994/
1995
1995/
1996
1996/
1997
1997/
1998
1998/
1999
1999/
2000
2000/
2001
2001/
2002
2002/
2003
2003/
2004
2004/
2005
2005/
2006
2006/
2007
2007/
2008
2008/
2009
2009/
2010
2010/
2011
2011/
2012
2012/
2013
V-D[11]
Classement mondial N.C.[12] 122 51 11 2 2 1 1 2 3 4 4 5 6 4 1 5 4 1 2 5
UK Championship NP NP NP DF F 2T V DF V QF QF 2T 2T 3R DF 1T QF F V 2T 2T 3 / 18
Masters NP NP F 1T 1T 1T V 1T 1T 1T QF DF F V 1T 1T DF 1T 1T DF QF 2 / 18
Championnat du monde de snooker NQ NQ 1T QF QF V DF DF F QF QF 2T 2T 1T V 2T V 2T V 2T 4 / 18
Légende
V Vainqueur F Finaliste
DF Demi-finaliste QF Quart de finaliste
#T Éliminé au xe tour NQ Non qualifié
NP N'a pas participé

Victoires et finales en tournois professionnels[modifier | modifier le code]

Nombre de finales : 40, dont 25 victoires

Legend (gagné:perdu)
Championnat du monde (4:1)
UK Championship (3:2)
Autre (18:11)

Les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de victoires dans un même tournoi.

Rang Nr. Année Tournoi Finaliste Score
Vainqueur 1. 1994 Grand Prix Drapeau : Angleterre Dave Harold 9:6
Finaliste 1. 1995 Welsh Open Drapeau : Angleterre Steve Davis 3:9
Vainqueur 2. 1995 British Open Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 9:6
Vainqueur 3. 1995 International Open Drapeau : Angleterre Steve Davis 9:5
Finaliste 2. 1995 Grand Prix Drapeau : Écosse Stephen Hendry 5:9
Vainqueur 4. 1995 German Open Drapeau : Irlande Ken Doherty 9:3
Vainqueur 5. 1996 International Open (2) Drapeau : Angleterre Rod Lawler 9:3
Finaliste 3. 1996 British Open Drapeau : Angleterre Nigel Bond 8:9
Finaliste 4. 1996 UK Championship Drapeau : Écosse Stephen Hendry 9:10
Vainqueur 6. 1997 European Open Drapeau : Angleterre John Parrott 9:5
Finaliste 5. 1997 Grand Prix (2) Drapeau : Pays de Galles Dominic Dale 6:9
Vainqueur 7. 1997 German Open (2) Drapeau : Angleterre John Parrott 9:4
Finaliste 6. 1998 Welsh Open (2) Drapeau : Angleterre Paul Hunter 5:9
Finaliste 7. 1998 Scottish Open Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 5:9
Vainqueur 8. 1998 British Open (2) Drapeau : Écosse Stephen Hendry 9:8
Vainqueur 9. 1998 Championnat du monde Drapeau : Irlande Ken Doherty 18:12
Vainqueur 10. 1998 UK Championship Drapeau : Pays de Galles Matthew Stevens 10:6
Vainqueur 11. 1999 Grand Prix (2) Drapeau : Pays de Galles Mark Williams 9:8
Vainqueur 12. 1999 China International Drapeau : Écosse Billy Snaddon 9:3
Vainqueur 13. 2000 Welsh Open Drapeau : Angleterre Stephen Lee 9:8
Vainqueur 14. 2000 UK Championship (2) Drapeau : Pays de Galles Mark Williams 10:4
Finaliste 8. 2001 Championnat du monde Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 14:18
Vainqueur 15. 2001 British Open (3) Drapeau : Écosse Graeme Dott 9:6
Finaliste 9. 2003 Irish Masters Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 9:10
Finaliste 10. 2003 LG Cup (3) Drapeau : Pays de Galles Mark Williams 5:9
Vainqueur 16. 2004 British Open (4) Drapeau : Écosse Stephen Maguire 9:6
Vainqueur 17. 2005 Grand Prix (3) Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 9:2
Finaliste 11. 2006 Malta Cup (2) Drapeau : Irlande Ken Doherty 8:9
Finaliste 12. 2006 China Open Drapeau : Pays de Galles Mark Williams 8:9
Vainqueur 18. 2007 Championnat du monde (2) Drapeau : Angleterre Mark Selby 18:13
Vainqueur 19. 2008 Grand Prix (4) Drapeau : Pays de Galles Ryan Day 9:7
Finaliste 13. 2009 China Open (2) Drapeau : Angleterre Peter Ebdon 8:10
Vainqueur 20. 2009 Championnat du monde (3) Drapeau : Angleterre Shaun Murphy 18:9
Finaliste 14. 2009 UK Championship (2) Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 8:10
Vainqueur 21. 2010 Welsh Open (2) Drapeau : Angleterre Allister Carter 9:4
Vainqueur 22. 2010 UK Championship (3) Drapeau : Pays de Galles Mark Williams 10:9
Vainqueur 23. 2011 Welsh Open (3) Drapeau : Écosse Stephen Maguire 9:6
Vainqueur 24. 2011 Championnat du monde (4) Drapeau : Angleterre Judd Trump 18:15
Vainqueur 25. 2012 Shanghai Masters Drapeau : Angleterre Judd Trump 10:9
Finaliste 15 2012 Bulgarian Open Drapeau : Angleterre Judd Trump 4:0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 1998/99 Embassy World Rankings
  2. (en) « John Higgins holds his nerve to beat Jamie Cope in dramatic finale », sur The Guardian.co.uk,‎ (consulté le 3 octobre 2009)
  3. (en) « Higgins My Best Ever Win », sur World snooker.com,‎ (consulté le 3 octobre 2009)
  4. a et b (en) « Humble Higgins charms Crucible », sur bbc.co.uk,‎ (consulté le 3 octobre 2009)
  5. "Nobody is more astute tactically. Nobody tries harder. Nobody is a better match player"
  6. "Possibly the most complete all-round player the game has ever seen"
  7. Eurosport, « Higgins, N.1 truqueur ? », sur www.eurosport.fr, Eurosport,‎ (consulté le 2 mai 2010)
  8. Mazher Mahmood, « How world snooker champion John Higgins plots to betray his fans for cash », sur newsoftheworld.co.uk, newsoftheworld.co.uk,‎ 1er mai 2010 (consulté le 2 mai 2010)
  9. Mazher Mahmood, « John Higgins suspended in snooker bribe probe », sur news.bbc.co.uk, news.bbc.co.uk,‎ (consulté le 2 mai 2010)
  10. U.K. Eurosport, « Higgins cleared of match-fixing charges », sur uk.eurosport, Eurosport,‎ (consulté le 15 septembre 2010)
  11. Ratio de Victoires – Défaites
  12. Les nouveaux joueurs du circuit principal ne sont pas classés la première saison

Liens externes[modifier | modifier le code]