Neil Robertson (snooker)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neil Robertson
Image illustrative de l’article Neil Robertson (snooker)
Neil Robertson aux Masters allemands 2013
Fiche d'identité
Nom complet Neil Robertson
Nationalité Drapeau : Australie Australienne
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Melbourne, Victoria
Professionnel 1998 à 1999, 2000 à2002 et 2003 à aujourd'hui
Meilleur classement mondial 1er
Gains 3 687 145 £[1]
Break le plus élevé 147 (3 fois)
Victoires
Champion du monde 1
Tournoi ranking 14
Autres tournois 18

Neil Robertson est un joueur de snooker professionnel de nationalité australienne né le à Melbourne, en Australie.

Robertson est devenu professionnel pour la première fois en 1998, il l'est maintenant depuis 2003. Neil compte 14 victoires classées dont des titres au championnat du Royaume-Uni (en 2013[2] et en 2015[3]), au championnat du monde (en 2010[4]) et aux masters (en 2012[5]). Il a également occupé la place de numéro un mondial pendant plusieurs mois. Auteur de trois break de 147, ses gains s'élèvent à la somme de 3 687 145 £[1]. Par ailleurs, il est surnommé The Thunder from Down Under ou The Melbourne Machine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Neil Robertson a connu des débuts prometteurs. En 2003, alors qu'il n'avait que 21 ans, il disputait son premier quart de finale sur une épreuve classée, c'était les masters européens[6]. Au cours de la même saison, il avait également remporté le tournoi qualificatif aux masters.

Robertson a connu sa véritable ascension entre 2006 et 2010, période au cours de laquelle il remporte trois titres majeurs : l'open mondial (2 fois) et l'open gallois.

En mai 2010, il remporte son premier titre de champion du monde[4]. Il avait battu respectivement Fergal O'Brien 10-5, Martin Gould 13-12, Steve Davis 13-5, Ali Carter 17-12 et Graeme Dott 18-13.

En 2010, il défend également son titre à l'open mondial en battant Ronnie O'Sullivan en finale (5-1)[7]. Plus tard, il remporte les masters au dépend de l'anglais Shaun Murphy[5].

En 2013, Robertson complète sa "triple couronne" en remportant le Championnat du Royaume-Uni[2], exploit qu'il rééditera en 2015[3] avec un succès sur Liang Wenbo en finale. Il avait d'ailleurs signé un 147 lors du second tournoi cité. Il remporte aussi une autre épreuve majeure, les masters de Riga[8] en 2016.

La saison suivante est moins constante, puisque Robertson ne remporte qu'un seul tournoi classé : l'open d'Ecosse[9]. Il y bat en finale Cao Yupeng, 9-8, après avoir été mené 4-8. Au cours de cette même année, il connait beaucoup de contre-performances.

En 2018-2019, il débute mieux puisqu'il remporte le premier tournoi classé de l'année, les Masters de Riga[10] contre Jack Lisowski 5 à 2. En revanche, il est éliminé au second tour de l'open mondial contre Ricky Walden 3-5[11].

Par ailleurs, Neil Robertson compte 18 autres victoires (tournois non-classé, classé-mineur...).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 14 21
Autres tournois 18 23

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score
2006 Grand Prix Drapeau : Écosse Aberdeen Drapeau : Angleterre Jamie Cope 9–5
2006 Open gallois Drapeau : Pays de Galles Newport Drapeau : Angleterre Andrew Higginson 9–8
2008 Championnat de Bahrain Drapeau : Bahreïn Manama Drapeau : Pays de Galles Matthew Stevens 9–7
2009 Grand Prix Drapeau : Écosse Glasgow Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 9–4
2010 Championnat du monde Drapeau : Angleterre Sheffield Drapeau : Écosse Graeme Dott 18–13
2010 Open mondial Drapeau : Écosse Glasgow Drapeau : Angleterre Ronnie O'Sullivan 5-1
2011 Warsaw Classic Drapeau : Pologne Varsovie Drapeau : Angleterre Ricky Walden 4-1
2011 Alex Higgins International Trophy Drapeau : Irlande Killarney Drapeau : Angleterre Judd Trump 4-1
2012 Masters Drapeau : Angleterre Londres Drapeau : Angleterre Shaun Murphy 10-6
2012 Gdynia Open Drapeau : Pologne Gdynia Drapeau : Écosse Jamie Burnett 4-3
2013 Open de Chine Drapeau : République populaire de Chine Pékin Drapeau : Angleterre Mark Selby 10-6
2013 Classique de Wuxi Drapeau : République populaire de Chine Wuxi Drapeau : Écosse John Higgins 10-7
2013 Championnat du Royaume-Uni Drapeau : Angleterre York Drapeau : Angleterre Mark Selby 10-7
2014 Classique de Wuxi Drapeau : République populaire de Chine Wuxi Drapeau : Angleterre Joe Perry 10-9

Finales perdues[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableaux
2011-2012 Players Tour Championship - Finals Drapeau : Irlande Galway Drapeau : Angleterre Stephen Lee 1-4 Tableau
2012-2013 International Championship Drapeau : République populaire de Chine Chengdu Drapeau : Angleterre Judd Trump 8-10 Tableau
2012-2013 Masters de snooker Drapeau : Angleterre Londres Drapeau : Angleterre Mark Selby 6-10 Tableau
2012-2013 Players Tour Championship - Finals Drapeau : Irlande Galway Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 3-4 Tableau
2013-2014 Victoria Bulgarian Open Drapeau : Bulgarie Sofia Drapeau : Écosse John Higgins 1-4
2013-2014 Australian Goldfields Open Drapeau : Australie Bendigo Drapeau : Hong Kong Marco Fu 6-9 Tableau
2013-2014 China Open Drapeau : République populaire de Chine Pékin Drapeau : République populaire de Chine Ding Junhui 5-10 Tableau
2014-2015 Masters de snooker Drapeau : Angleterre Londres Drapeau : Angleterre Shaun Murphy 2-10 Tableau

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Prize Money Won - All-time - Professional », sur cuetracker.net, CueTracker (consulté le 27 aout 2018)
  2. a et b (en) « UK Snooker Championship 2013: Neil Robertson beats Mark Selby », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 27 aout 2018)
  3. a et b (en) « Robertson wins UK Championship final », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 27 aout 2018)
  4. a et b (en) « Aussie Neil Robertson beats Dott to win world title », sur new.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 27 aout 2018)
  5. a et b (en) « Masters snooker: Neil Robertson captures first title », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 27 aout 2018)
  6. (en) « European Open 2004 », sur www.snooker.org, Snooker.org (consulté le 27 aout 2018)
  7. (en) « 12BET.com World Open », sur www.snooker.org, Snooker.org (consulté le 27 aout 2018)
  8. (en) « Kaspersky Riga Masters », sur www.snooker.org, snooker.org (consulté le 27 aout 2018)
  9. (en) « Dafabet Scottish Open », snooker.org (consulté le 27 aout 2018)
  10. (en) « Robertson Rules In Riga », sur www.worldsnooker.com, World Snooker, (consulté le 27 aout 2018)
  11. (en) « HongRuiMa Yushan World Open », sur www.snooker.org, Snooker.org (consulté le 27 aout 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :