Serhat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serhat
Description de cette image, également commentée ci-après
Serhat aux The 2015 Papillon d'or (Novembre 2015)
Informations générales
Nom de naissance Ahmet Serhat Hacıpaşalıoğlu
Naissance (54 ans)
Istanbul (Turquie Drapeau : Turquie)
Activité principale Chanteur, producteur, animateur de télévision
Genre musical Pop, danse, disco, Latin
Années actives Depuis 1990
Labels End Music, Planetworks, CAP-Sounds
Site officiel www.serhatofficial.com

Ahmet Serhat Hacıpaşalıoğlu, connu sous le mononyme de Serhat, né le 24 octobre 1964 à Istanbul, est un chanteur, producteur et animateur de télévision turc.

Serhat est né et a grandi à Istanbul. Il s'est lancé dans une carrière de producteur après avoir créé, en 1994, End Productions, sa propre société de production. La même année, il a produit et animé sur la chaîne TRT un jeu télévisé intitulé Riziko! (version turque du jeu télévisé américain Jeopardy!). Sa carrière musicale débute en 1997 avec "Rüya-Ben Bir Daha", son premier single. Tout en poursuivant son métier de producteur et d'animateur, il sort "Total Disguise" (duo avec Viktor Lazlo) en 2004, "Chocolate Flavour" en 2005, puis, en duo avec Tamara Gverdtsiteli, "I Was So Lonely", "No No Never (Moscow-Istanbul)" et "Ya + Ti" (version russe de "Total Disguise") en 2008 et enfin "Je M'Adore" en 2014.

Il représente l'État de Saint-Marin à deux reprises au Concours Eurovision de la chanson, interprétant les chanson "I Didn't Know" et "Say Na Na Na" respectivement en 2016 et en 2019. La version disco de "I Didn't Know" en duo avec Martha Wash se place 25e du le classement Dance Club Songs, ce qui a valu à Serhat d'être le premier chanteur turc à figurer dans ce classement.

Naissance et éducation[modifier | modifier le code]

Serhat est né le 24 octobre 1964 à Istanbul, en Turquie[1]. Ses parents sont natifs de Trabzon. Son père İsmail Hakkı, a été officier de la marine turque[1]. Serhat a fait toute sa scolarité à Istanbul, d'abord à l'école primaire d'İcadiye à Üsküdar puis à l'école allemande d'Istanbul à Beyoğlu[1]. Il est diplômé de la Faculté Dentaire de l'Université d’Istanbul en 1988[2]. En 1990, il effectue deux mois de service militaire obligatoire à Burdur[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Télévision et événementiel[modifier | modifier le code]

En 1994, Serhat crée End Productions, sa propre société de production. Via un contrat avec TRT, sa société produit le jeu télévisé Riziko!, la version turque du jeu télévisé américain Jeopardy!, qu’il anima et dont la diffusion à la télévision débuta le 3 octobre 1994[1]. En 1995, il obtient deux récompenses aux Papillon d'or (Altın Kelebek, en turc), l’une comme "Meilleur Présentateur Homme de l’année " et l’autre comme "Meilleur jeu télévisé de l’Année" avec Riziko![3],[4]. En 1996, il reçoit à nouveau le prix de "Meilleur jeu télévisé de l’Année"[5]. Après 430 épisodes, le jeu prit fin en 1996[6]. Le jeu intitulé Hedef 4 (version turque de Connect Four), produit par End Productions, a débuté sur TRT 1 en 1996[7]. En 1997, il débute la production du jeu Altına Hücum (version turque de Midas Touch) pour Kanal 6 qui s’est arrêté la même année après 72 épisodes[8],[9],[10]. En 1998, Riziko! revient à la télévision sur Kanal 7, toujours animé par Serhat[11]. La même année, Hedef 4 passe à l’antenne sur Kanal 7[12], pour se terminer l’année suivante. Riziko! est retiré des programmes en 1999 alors que, la même année, Serhat commence à animer un talkshow sur Kanal 7 intitulé Serhat'la Rizikosuz qui prit fin la même année après six épisodes[13],[14],[15]. Après quelques mois, Riziko! revient sur Kanal 7 en 2000 avec 65 épisodes[16]. En septembre 2005, Serhat coanima avec Katerina Moutsatsou le show télévisé Kalimerhaba, produit par End Productions[17]. Fin 2009, Serhat crée le groupe de danse musical "Caprice the Show" avec 18 musiciens et effectue les années suivantes de nombreuses représentations[18],[19].

Avec sa société de production, Serhat organise également de grands événements tels que le High Schools Music Contest (Liselerarası Müzik Yarışması, 1998 à aujourd’hui)[20], le Megahit-International Mediterranean Song Contest (Megahit-Uluslararası Akdeniz Şarkı Yarışması, 2002-2004)[21],[1] et le Dance Marathon (Dans Maratonu, compétitions de dance entre grandes écoles et entre universités, 2009 à aujourd’hui)[22].

Production[modifier | modifier le code]

Programmes Chaînes Années Fonction Commentaires
Présentateur Producteur
Riziko! TRT 1
Kanal 7
Kanal 7
1994–96
1998–99
2000
Oui
Oui
Hedef 4 TRT 1
Kanal 7
1996–98
1998–99
Non Non
Oui
Altına Hücum Kanal 6 1997 Non Non
Oui
Serhat'la Rizikosuz Kanal 7 1999
Oui
Oui
Kalimerhaba Show TV 2005
Oui
Oui
Co-animé avec Katerina Moutsatsou

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Serhat lors d'une répétition avant la première demi-finale du concours Eurovision de la chanson 2016 (6 mai 2016).

Serhat entame sa carrière de chanteur en 1997, avec un single de deux chansons intitulées "Rüya" et "Ben Bir Daha"[23]. En 2004, il sort son second single intitulé "Total Disguise" en duo avec la chanteuse belge Viktor Lazlo. Olcayto Ahmet Tuğsuz écrit les paroles et compose la musique de cette chanson, chantée en français et en anglais, le titre est produit en Belgique au Studio Molière. Le single contient par ailleurs plusieurs versions remixées de la chanson[24]. En 2005, toujours au Studio Molière, il enregistre "Chocolate Flavour" qui sort en single avec "Total Disguise" en Grèce[25]. En 2008, il collabore avec la chanteuse russo-géorgienne Tamara Gverdtsiteli et sort avec elle "I Was So Lonely", "No No Never (Moscow-Istanbul)" et "Ya + Ti" (version russe de "Total Disguise"). Ces chansons figurent sur un nouveau single mais également dans l’album de Tamara Gverdtsiteli intitulé Vozdushiy Potsyelui (2008)[26],[27].

En 2014, Serhat commence à travailler en France et en Allemagne. Il sort son cinquième single, une chanson en français intitulée "Je M'Adore", toujours produite et arrangée par l'équipe habituelle du Studio Molière (Guy Waku arrangements et chœurs, Eric Renwart arrangements et guitares) et dont le clip musical enregistré à Paris est réalisé par Thierry Vergnes[28],[29]. "Je M'Adore" a été en tête des DJ Black/Pop Charts pendant 5 semaines en Allemagne[30], numéro 1 des Black 30[31], numéro 2 des British Dance Charts[32], numéro 8 des French Dance Charts et numéro 9 des Swiss Dance Charts[33].

Le 12 janvier 2016, la télévision San Marino RTV annonce que Serhat est sélectionné pour représenter Saint-Marin au Concours Eurovision de la chanson 2016 à Stockholm en mai[34]. Le 9 mars 2016 a été lancée la chanson que Serhat interpréterait dans le concours, "I Didn't Know"[35],[36]. Le 10 mai 2016, il interprète son titre au sein de la première demi-finale mais échoue dans sa tentative d'aller en finale, en terminant à la 12e place avec 68 points[37].

Le 12 novembre 2017, la version disco d'« I Didn't Know » réalisée en duo avec Martha Wash est éditée par le musicien suédois Johan Berjerholm et elle est dévoilée au travers d'un clip[38]. Lors de sa sortie, la chanson occupe la 47e place dans le classement (Dance Club Songs) puis se positionne à la 25e au bout de quatre semaines aux États-Unis[39],[40]. Serhat devient ainsi le premier interprète turc à figurer avec un tel classement[41]. Une nouvelle version en duo avec Élena Paparízou de "Total Disguise" est publiée le 22 juin 2018 par Cap-Sounds et dont le clip est sorti le 14 septembre[42],[43],[44],[45].

Le 21 janvier 2019, la télévision San Marino RTV révèle qu'à nouveau le pays serait représenté par Serhat à la 64e édition du Concours Eurovision qui se déroule à Tel Aviv[46]. Le jour même, la chanteur annonce qu'il prépare dans son premier album, qui pourrait être publié en avril de la même année[46]. La chanson qu'il interprète dans le concours, "Say Na Na Na", est publieé avec un clip vidéo le 7 mars[47]. Il termine à la 20e place du classement (sur 26).

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles

Autres activités[modifier | modifier le code]

Serhat est Président depuis 2010 de l’Association des Anciens du Lycée Allemand d’Istanbul (Verein der Ehemaligen Schüler der Deutschen Schule Istanbul, en allemand ; İstanbul Alman Liseliler Derneği, en turc)[48],[49] et membre du Conseil d’Administration depuis 2013 de l’Association de gestion de ce même lycée (Verein zum Betrieb der Deutschen Schule Istanbul, en allemand ; İstanbul Özel Alman Lisesi İdare Derneği, en turc)[50].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Année Récompenses Catégorie Emission Résultat
1995 Papillon d'or Meilleur Présentateur Homme de l’année Riziko! Lauréat
Meilleur Jeu télévisé de l’année Riziko! Lauréat
1996 Papillon d'or Meilleur Jeu télévisé de l’année Riziko! Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (tr) Hulûsi Tunca, « Bunlar sunucu değil artist » [archive du ], Hürriyet, (consulté le 13 décembre 2015)
  2. (tr) Mehmet Çalışkan, « Serhat Hacıpaşalıoğlu: Ülkemde de beğenilirse oldukça mutlu olurum » [archive du ], Gazete Habertürk, (consulté le 13 décembre 2015)
  3. « TV yıldızları ödüllerine kavuştu », Milliyet,‎ , p. 3
  4. (tr) « 1995: İşte ödüller », Hürriyet Kelebek,‎ , p. 18
  5. (tr) « 1996: İşte ödüller », Hürriyet Kelebek,‎ , p. 18
  6. « Riziko », Cumhuriyet,‎ , p. 16
  7. « Çocuklar yarışacak », Cumhuriyet,‎ , p. 17
  8. « Altına Hücum », Milliyet,‎ , p. 3
  9. « Yarışmada buluştular », Milliyet,‎ , p. 24
  10. (tr) Hande Salbacak, 'Küresel Kültür' ve Türkiye Televizyonlarında Bilgi Yarışmaları: 'En Zayıf Halka' ve 'Kim 500 Milyar İster', Ankara, Ankara University Institute of Social Sciences, , PDF (lire en ligne[archive du ])
  11. (tr) « Yarışta "Riziko" da var », Milliyet,‎ , p. 26
  12. (tr) « Bay Riziko'dan çocuklara armağan: HEDEF 4 », Hürses,‎ , p. 10
  13. (tr) « Serhat'la Rizikosuz Akşamlar », Posta - Tele Magazin,‎ , p. 6
  14. (tr) « Rizikosuz program », Posta,‎ , p. 6
  15. (tr) « Serhat'la Rizikosuz » [archive du ], Hürriyet,
  16. (tr) « Riziko yeniden başlıyor », Milliyet,‎ , p. 17
  17. (tr) « 22:30 Kalimerhaba » [archive du ], Sabah,
  18. (tr) « Caprice The Show » [archive du ], Bigglook.com, (consulté le 5 janvier 2016)
  19. (tr) « Serhat Hacıpaşalıoğlu "Je M'adore" diyor! » [archive du ], Gecce.org, (consulté le 5 janvier 2016)
  20. (tr) « 18. Liselerarası Müzik Yarışması'ın Jüri Üyeleri Belli Oldu » [archive du ], Hürriyet,
  21. (tr) « Megahit için start verildi » [archive du ], Hürriyet,
  22. (tr) « Dans yarışmasının galibi Kıbrıs'tan.. » [archive du ], Sacitaslan.com,
  23. « Serhat Hacıpaşalıoğlu – Rüya - Ben Bir Daha », Discogs
  24. « Viktor Lazlo & Serhat Hacıpaşalıoğlu – Total Disguise », Discogs
  25. « Viktor Lazlo & Serhat – Total Disguise », Discogs
  26. « Тамара Гвердцители – Воздушный Поцелуй », Discogs
  27. Déborah Lo Mauro, « Serhat : découvrez " I’m Movin’ On " dans un clip festif et coloré » [archive du ], Le Suricate Magazine,
  28. « Music-Videos » [archive du ], Thierry Vergnes official website
  29. (tr) « Serhat Hacıpaşalıoğlu, "Je M'adore" dünya müzik listelerini sallamaya devam ediyor! » [archive du ], Magazinsortie,
  30. (de) « Deutsche DJ Black/Pop Charts - Woche: 43 Jahr 2015 », Deutsche DJ Charts
  31. (de) « Black 30: KW 46-2015 », Mix1
  32. « British Dance Charts (KW 40 - 2015) » [archive du ], wdjc.de
  33. « AUSGABE 39-2015 » [archive du ], wdjc.de
  34. Rasmus Petersen, « San Marino: Serhat to Stockholm », eurovisionworld.com, (consulté le 12 janvier 2016)
  35. Roxburgh Gordon, « San Marino: Serhat presents "I Didn't Know" », eurovision.tv, (consulté le 9 mars 2016)
  36. Gordon Roxburgh, « San Marino changes to disco version of "I Didn't Know" for contest », eurovision.tv, (consulté le 21 mars 2016)
  37. Roxburgh Gordon, « We have our first ten finalists » [archive du ], Stockholm, Eurovision.tv,
  38. Adams William Lee, « Watch: Serhat teams up with music legend Martha Wash for revamp of 'I Didn't Know' » [archive du ], Wiwibloggs,
  39. « Dance Club Songs » [archive du ], Billboard,
  40. « Dance Club Songs » [archive du ], Billboard
  41. (tr) « Amerikan listelerine girdi » [archive du ], Milliyet,
  42. Weaver Jessica, « San Marino: Serhat releases Total Disguise, featuring Helena Paparizou » [archive du ], ESCToday.com,
  43. « Total Disguise (feat. Helena Paparizou) - Single » [archive du ], iTunes
  44. (tr) Şişman Mayk, « Serhat ve Helena Paparizou'dan 'Eurovision' düeti: 'Total Disguise' » [archive du ], Milliyet,
  45. Gallagher Robyn, « Serhat and Helena Paparizou get close in “Total Disguise” music video » [archive du ], Wiwibloggs,
  46. a et b « San Marino: Serhat Makes A Return To Eurovision » [archive du ], Eurovoix,
  47. Mike Barnabás, « "Say Na Na Na" – Serhat reveals his Eurovision 2019 entry for San Marino » [archive du ], Wiwibloggs,
  48. (tr) Bülent Ergün, « Alman liseliler 'Sosis Günü'nde hasret giderdi » [archive du ], Sabah, (consulté le 5 janvier 2016)
  49. (tr) « Dernek Hakkında » [archive du ], Alumni Association of Istanbul German High School (consulté le 5 janvier 2016)
  50. (de) « Der Schulträger » [archive du ], Istanbul German High School, (consulté le 5 janvier 2016)
  51. (tr) « Türkiye Fair Play Ödülleri » [archive du ], Comité national olympique turc, (consulté le 5 janvier 2016)
  52. a et b Christophe Segard, « Serhat le dandy-chic que l'on adore » [archive du ], Aficia, (consulté le 5 janvier 2016)
  53. (ar) « مهرجان الاسکندریه للاغنیه یرفع شعارای دمعه حزن لا! », Akhbar Elyom, no 615,‎ , p. 19

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :