Hatari (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hatari
Description de cette image, également commentée ci-après
Hatari lors des répétitions des demi-finales du concours Eurovision 2019.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Islande Islande
Genre musical électro-industriel, techno
Années actives depuis 2015
Labels Svikamylla ehf.
Site officiel www.hatari.is
Composition du groupe
Membres Klemens Nikulásson Hannigan
Matthías Tryggvi Haraldsson
Einar Hrafn Stefánsson

Hatari (litt. « haineux ») est un groupe musical islandais d'électro-industriel, originaire de Reykjavik. Le groupe est composé de Klemens Nikulásson Hannigan, Matthías Tryggvi Haraldsson et Einar Hrafn Stefánsson. À ce jour, le groupe a sorti un EP, six singles, ainsi qu'un album.

En 2019, Hatari représente l'Islande à la 64e édition du Concours Eurovision de la chanson avec sa chanson Hatrið mun sigra (litt. « La haine triomphera »). Le groupe termine 3e de sa demi-finale, et se qualifie ainsi pour la finale durant laquelle il termine à la 10e place.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (2015-2018)[modifier | modifier le code]

Hatari est créé en 2015 par Klemens Nikulásson Hannigan et Matthías Tryggvi Haraldsson, avant d'être rejoint plus tard par Einar Hrafn Stefánsson. Au cours de l'année 2016, ils se produisent à cinq reprises, notamment à Reykjavik, à Eistnaflug, au festival LungA et à Norðanpaunk, avant leurs représentations en petits groupes à Iceland Airwaves, organisées au Kex Hostel de Reykjavík, les et .

Le premier EP du groupe intitulé Neysluvara, sort le sous le label Svikamylla ehf. En prévision de la sortie de l'EP, le groupe publie également deux vidéoclips pour les chansons X et Ódýr.

Le , Hatari annonce que le conseil d'administration de Svikamylla ehf. aurait prétendument adopté une résolution pour dissoudre le groupe. Le groupe explique que la décision a été prise après leur échec de renverser le capitalisme. À la suite de cette annonce, Hatari publie le clip du nouveau single Spillingardans. Leur concert final s'est tenu au Húrra, un bar du centre de la capitale islandaise, le .

Participation au Concours Eurovision 2019 et nouveaux singles (2019)[modifier | modifier le code]

Cependant, le groupe refait surface en , avec sa nouvelle chanson Hatrið mun sigra, qui fait partie des dix chansons participant au Söngvakeppnin 2019, la sélection nationale islandaise pour représenter le pays au Concours Eurovision de la chanson 2019. Hatari remporte la sélection le 2 mars, en remportant 54,36 % des suffrages du public islandais. Il se représente par conséquent à Tel Aviv, lors de la 1re demi-finale le .

Le groupe finit 3e de cette demi-finale avec 221 points, derrière l'Australie et la Tchéquie, et permet à l'Islande de se qualifier pour la finale pour la première fois depuis 2014. Lors de celle-ci, le , Hatari obtient 234 points et finit à la 10e place, soit le meilleur résultat du pays depuis la deuxième place obtenue par Yohanna en 2009. Les membres du groupe se font remarquer lors du décompte des votes : alors que la caméra se met à les filmer, ils décident de brandir des banderoles aux couleurs de la Palestine, ce qui provoque les huées du public[1]. Quelques minutes après la fin du concours, le drapeau de la Palestine est également publié sur leur compte Instagram[2].

À la suite de leur performance, ils publient quelques singles, dont Klefi/Samed (صامد) le [3] réalisé en collaboration avec l'artiste palestinien Bashar Murad, ainsi que Klámstrákur.

Neyslutrans (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

C'est le qu'ils sortent leur premier album Neyslutrans[4]. Ils annoncent vouloir partir en tournée promotionnelle en Europe intitulée « Europe Will Crumble Tour » qui débuterait le à Oslo pour s'achever le de la même année à Paris[5]. Ils seront alors accompagnés du groupe Cyber. Cependant, en raison de l'épidémie de Covid-19, le groupe se voit contraint de reporter cette dernière.

Le 3 août 2020, ils confirment leur participation pour le Download festival du 04 au 06 juin 2021[6]. Le 14 novembre 2020, ils se produisent au Iceland Airwaves 2020 en streaming[7].

Le 19 février 2021, pour marquer le premier anniversaire de la sortie de leur premier album, le groupe met à disposition de ses fans une version remixée[8]. Quelques jours plus tard, le 26 février 2021, un documentaire intitulé A Song Called Hate[9] et réalisé par Anna Hildur Hildibrandsdottir retrace leur parcours au Concours Eurovision 2019. Il sort en Islande, dans leur pays d'origine. Le film décroche deux nominations, dont une au festival du film de Göteborg[10].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Matthías Tryggvi Haraldsson : chant (depuis 2015)
  • Klemens Nikulásson Hannigan : chant (depuis 2015)
  • Einar Hrafn Stefánsson : batterie (depuis 2015)

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Spillingardans
  • 2019 : Hatrið mun sigra
  • 2019 : Klefi/صامد (feat. Bashar Murad)
  • 2019 : Klámstrákur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un drapeau palestinien brandi par le groupe islandais, la prestation de Madonna: les polémiques de l'Eurovision en vidéos », sur RTBF,
  2. « Eurovision 2019: le groupe islandais Hatari brandit des banderoles en soutien à la Palestine », sur BFM TV,
  3. (en) « Hatari link with Palestinian artist Bashar Murad for new single “KLEFI / SAMED (صامد)” », sur The Line of Best Fit (consulté le )
  4. (en) « Anti-capitalist Icelandic trio Hatari release debut album NEYSLUTRANS », sur The Line of Best Fit (consulté le )
  5. (en-US) « CYBER And HATARI Join Chains To Crumble Europe In New Tour », sur The Reykjavik Grapevine, (consulté le )
  6. (en) « The First Wave Of Bands For Download Festival 2021 Have Been Announced - News », sur Rock Sound Magazine (consulté le )
  7. (en-GB) « Iceland Airwaves' Live From Reykjavík review: a thrilling reminder of festival fun | NME », sur NME | Music, Film, TV, Gaming & Pop Culture News, (consulté le )
  8. (en-US) « From Iceland — Hatari Drops New Neyslutrans Remix Album », sur The Reykjavik Grapevine, (consulté le )
  9. Anna Hildur Hildibrandsdottir, Matthías Tryggvi Haraldsson, Hatari et Einar Hrafn Stefánsson, A Song Called Hate, Tattarrattat, (lire en ligne)
  10. « A Song Called Hate - IMDb » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]