Ukraine au Concours Eurovision de la chanson 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ukraine
au Concours Eurovision 2019
Description de l'image EuroUcrania.svg.
Pays Drapeau d'Ukraine Ukraine
Chanson Siren Song
Interprète Maruv
Sélection nationale
Radiodiffuseur UA:PBC
Type de sélection Vidbir 2019
Langue Anglais
Date
Concours Eurovision de la chanson 2019
Position en demi-finale Désistement du pays

L'Ukraine devait être l'un des pays participants du Concours Eurovision de la chanson 2019, qui se déroule à Tel-Aviv en Israël. Le pays était initialement représenté par Maruv, avec sa chanson Siren Song. Mais, finalement, le pays se retire le pour des raisons majoritairement politiques.

Sélection[modifier | modifier le code]

Le diffuseur ukrainien UA:PBC a confirmé sa participation le , confirmant également l'utilisation de l'émission Vidbir 2019 comme sélection, toujours en partenariat avec STB[1].

Format[modifier | modifier le code]

La sélection, se déroulant sur trois semaines — les 9, 16 et 23 février 2019 — comporte deux demi-finales et une finale. Seize artistes y participent au total. Huit artistes prennent part dans chacun des demi-finales, et à chaque fois trois d'entre eux se qualifient pour la finale via un vote combinant le jury de l'émission et le télévote ukrainien. Lors de la finale, le vainqueur est déterminé selon le même système de vote parmi les six artistes encore en lice.

Chansons[modifier | modifier le code]

  • Retrait
  • Chanson de remplacement
Artiste Chanson
Anna Maria My Road
Bahroma Nazavzhdy-Navsegda
Braii Maybe
Brunettes Shoot Blondes Houston
Freedom Jazz Cupidon
Ivan Navi All for the Love
Kazka Apart
Khayat Ever
Kira Mazur Dykhaty
Laud 2 dni
Letay Myla moya
Maruv Siren Song
The Hypnotunez Hey
Tayanna Ochi
TseSho Hate
Vera Kekelia Wow!
Yuko Galyna guliala

Émissions[modifier | modifier le code]

Demi-finales[modifier | modifier le code]

  • Qualifiés
Première demi-finale[modifier | modifier le code]
Ordre Artiste Chanson Jury Télévote Total Place
Pourcentage Points
1 The Hypnotunez Hey 1 5,33% 1 2 8
2 Letay Myla moya 2 10,42% 3 5 7
3 Vera Kekelia Wow! 4 7,86% 2 6 6
4 Tsesho Hate 5 13,78% 6 11 4
5 Yuko Galyna guliala 8 13,39% 5 13 3
6 Maruv Siren Song 6 22,64% 8 14 1
7 Brunettes Shoot Blondes Houston 7 15,44% 7 14 2
8 Bahroma Nazavzhdy-Navsegda 3 11,15% 4 7 5
Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]
Ordre Artiste Chanson Jury Télévote Total Place
Pourcentage Points
1 Ivan Navi All for the Love 4 11,64% 4 8 6
2 Anna Maria My Road 5 16,73% 7 12 2
3 Kazka Apart 7 13,44% 5 12 3
4 Kira Mazur Dykhaty 1 4,05% 1 2 8
5 Laud 2 dni 6 8,11% 3 9 4
6 Khayat Ever 2 14,63% 6 8 5
7 Braii Maybe 3 5,76% 2 5 7
8 Freedom Jazz Cupidon 8 25,64% 8 16 1

Finale[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur
Ordre Artiste Chanson Jury Télévote Total Place
1 Freedom Jazz Cupidon 6 4 10 2
2 Yuko Galyna guliala 4 1 5 5
3 Maruv Siren Song 5 6 11 1
4 Brunettes Shoot Blondes Houston 2 3 5 4
5 Kazka Apart 3 5 8 3
6 Anna Maria My Road 1 2 3 6

La finale se conclut par la victoire de Maruv et de sa chanson Siren Song[2]. La participation de la chanteuse à l'Eurovision 2019 n'est cependant pas garantie de manière immédiate par le diffuseur, qui lui demande de signer un contrat avant toute annonce officielle[3].

Retrait du pays[modifier | modifier le code]

Deux jours avoir remporté la finale de l'émission de sélection Vidbir le , la chanteuse Maruv révèle dans un message posté sur Facebook les détails du contrat du diffuseur ukrainien UA:PBC pour assurer sa participation au Concours. Ce contrat stipule entre autres que la chanteuse ne devait pas parler au journalistes sans l'accord de la chaîne, ce que Maruv a qualifié dans sa publication de « violation à la liberté d'expression et aux droits de l'homme », ou encore d'annuler ses concerts prévus en Russie. En effet, la chanteuse a souvent été critiquée à cause de ses nombreux concerts en Russie, pays en guerre avec l'Ukraine, ce qui lui a même valu une question de la jurée Jamala lors de la finale de Vidbir. Jamala lui a ainsi demandé si elle pensait que la Crimée appartenait à l'Ukraine, question à laquelle Maruv a répondu par l'affirmative[4].

La candidate a qualifié ce contrat d'« absurde », se plaignant également de « ne rien recevoir en retour de [la chaîne], pas un sou de soutien financier, ni d'aide à l'organisation d'un voyage, ni, surtout, de soutien promotionnel international. Je dois même m'occuper moi-même d'un visa. » Cependant, elle affirme ne vouloir représenter aucun autre pays que l'Ukraine, malgré des propositions lui ayant été faites par trois pays différents. En cas de manquement à ces obligations, la chanteuse se verra recevoir une amende de 2 MUAH, soit environ 65 400 [5],[6].

Le , il est annoncé que Maruv ne représentera pas son pays lors du Concours 2019. En effet, après des négociations de plus de 5 heures, UA:PBC et la chanteuse ne sont pas parvenus à un accord. Dans un communiqué, le diffuseur ukrainien justifie ce désaccord, expliquant que « le radiodiffuseur participant doit s'assurer du caractère apolitique de la compétition. La situation actuelle autour des élections nationales de cette année présente des signes de politisation. » Le diffuseur prétend également « per[cevoir] dans cette situation le danger d'une montée de la division de la société ukrainienne, ce qui est contraire aux objectifs de la Public Broadcasting Company. »[7],[8].

La chanteuse a quant à elle réagi à cette annonce et justifié son refus de signer le contrat dans une seconde publication Facebook. Elle explique que le problème ne venait pas de l'annulation de concerts en Russie, mais d'autres clauses du contrat qui « feraient d'elle une esclave » si elle venait à les signer. Elle se dit « pas prête à inventer des slogans, en transformant mon séjour au concours en promotions de nos politiciens. Je suis musicienne, pas membre de l'arène politique. »[8]. Finalement, le , il est annoncé que l'Ukraine se retire du Concours pour cette année, faute de candidats. En effet, le diffuseur a proposé à Freedom Jazz et Kazka, artistes arrivés respectivement en 2e et 3e position de l'émission Vidbir 2019 de participer, mais ceux-ci ont refusé[9],[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « СТБ и UA:ПЕРШИЙ: Результат нашего сотрудничества по конкурсу Евровидение впечатляет », sur stb.ua,‎ (consulté le 15 mai 2018).
  2. (en) Eleanor Welsh, « Ukraine: Maruv wins Vidbir 2019! », sur esctoday.com, (consulté le 23 février 2019).
  3. (en) Victor M Escudero et Evert Groot, « MARUV wins Ukraine's national selection 'Vidbir' », sur eurovision.tv, (consulté le 24 février 2019) : « The official announcement of the representative of Ukraine at the 2019 Eurovision Song Contest will take place after signing the participation agreement. ».
  4. (en) Renske ten Veen, « Siren song! MARUV wins Ukraine’s Eurovision selection Vidbir 2019 amid scandal and drama », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 février 2019)
  5. (en) Anthony Granger, « Ukraine: MARUV Reveals Details Of UA:PBC Eurovision Contract », sur eurovoix.com, (consulté le 25 février 2019)
  6. (en) Anthony Granger, « Ukraine: UA:PBC Confirms Clause in Contract That Requires Cancellation of Russian Performances », sur eurovoix.com, (consulté le 25 février 2019).
  7. (en) « Ukraine: Maruv is not going to Eurovision 2019 », sur eurovisionworld.com, (consulté le 25 février 2019).
  8. a et b (en) Stratos Agadellis, « Ukraine: MARUV will not fly to Tel Aviv; country’s Eurovision act unknown », sur esctoday.com, (consulté le 25 février 2019).
  9. (en) Evert Groot, « Ukraine withdraws from Eurovision 2019 », sur eurovision.tv (consulté le 27 février 2019).
  10. « Faute de candidat, l'Ukraine renonce à participer à l'Eurovision », sur bfmtv.com, (consulté le 27 février 2019).