SdKfz 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SdKfz 4
15 cm Panzerwerfer auf Sd.Kfz. 4/1   au Musée des blindés de Saumur.
15 cm Panzerwerfer auf Sd.Kfz. 4/1
au Musée des blindés de Saumur.
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 5,90 m
Largeur 2,16 m
Hauteur 2,60 m
Masse au combat 7,1 tonnes
Armement
Armement principal 10 X 150 mm Nebelwerfer 421, 20 coups (version SdKfz 4/1)
Armement secondaire 1 mitrailleuse MG 34 ou MG 42 de 7,92 mm (2000 balles)
Mobilité
Moteur Opel 6 cylindres en ligne 3,6 litres.
Puissance 68 CV
Suspension halftrack
Vitesse sur route 38 km/h
Puissance massique -
Autonomie 130 km

Le SdKfz 4 Gleissketten-Lastkraftwagen ou Maultier (bête de somme) était le nom d’un type de half-tracks développé au cours de la Seconde Guerre mondiale par l’Allemagne qui, entre 1933 et 1945, a été le leader dans la construction de ces véhicules.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le SdKfz 4 fut développé après l’invasion de la Russie en juin 1941. A cette époque le ravitaillement des troupes allemandes était assuré par des camions commerciaux classiques, essentiellement :

  • Opel Blitz 3 tonnes Type 3,6-36S,
  • Ford V8 3 tonnes Type G 398 TS/V 3000 S,
  • Magirus Type S 3000
  • et le Mercedes-Benz 4,5 tonnes Type L 4500 R.

Mais le déplorable état des routes soviétiques et les rudes conditions climatiques (boue, neige, gel) rendaient souvent ces camions incapables de poursuivre leur route. Le Maultier est né d'une improvisation sur le terrain. Des combattants transformèrent un camion Opel Blitz de 3 tonnes en véhicule semi-chenillé, en remplaçant les roues arrière par un train de chenilles de Panzer I entraînées par le pont arrière. L'idée se révéla si bonne que par la suite cette modification sera effectuée en usine, sur les différents modèles de camions en service dans la Wehrmacht (Ford, Klöger-Humbold-Deutz, Daimler-Benz, Opel).

La variante SdKfz 4/1[modifier | modifier le code]

Le modèle Opel sera le plus répandu. Pour remédier à la constante pénurie de half-tracks blindés, il sera créé pour lui une superstructure blindée. Cependant, n’étant pourvus que de minces plaques de blindage, les SdKfz 4 étaient incapables de soutenir un combat rapproché contre un ennemi pourvu d'un armement supérieur à des armes légères. Un total de 22 500 half-tracks SdKfz 4 fut produit jusqu’en 1945 comme tracteurs d'artillerie et transporteurs de munitions blindés. Ils ne disposaient comme armement que d’une mitrailleuse légère MG34 ou MG42.

Deux versions plus lourdement armées furent développées :

  • Certains modèles furent dotés du canon anti-aérien de 20 mm Flak 38, qui les rendait aussi redoutables que le char anti-aérien Flakpanzer 38(t) pour un coût de revient bien moindre.
  • Les Maultier servaient souvent de tracteurs pour le lance-roquettes multiples sur affût à roues Nebelwerfer. Les fusées étaient transportées dans la caisse blindée. 300 exemplaires furent modifiés pour porter eux-mêmes un lance-roquettes multiples de 150 mm. Le lanceur à 10 tubes, disposés sur deux rangées horizontales de 5 tubes, était monté sur l'arrière de la caisse. Il pouvait pivoter sur 360 degrés. Ce modèle modifié sera désigné SdKfz 4/1 Panzerwerfer 42. Il fut utilisé comme lance-fusée mobile standard pour les régiments de lance-fusées des divisions blindées. Il était accompagné d'un autre Maultier de transport de munitions, également blindé. Ces véhicules ne dépassaient pas une vitesse de 40 km/h en raison de leur surcroît de poids. Toutefois ils constituaient une puissance de feu redoutable, pour un coût de revient réduit. Chaque halftrack était équipé d’une radio FuG Spr G.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Un exemplaire de cet engin, encore en état de marche, est conservé au musée des blindés de Saumur, France. Il a été utilisé en 1991 pour le tournage du film de guerre La Neige et le Feu, retraçant les combats entre la Wehrmacht en retraite et l'armée française lors de l'hiver 1944-1945.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le SdKfz 4 sur Achtung Panzer

Dessins de Maultier avec Flak 38 de 20 mm (profil 37/2) et avec Panzerwerfer de 150 mm (profil 38)

Références[modifier | modifier le code]

  • Les chars allemands, Association des amis du musée des blindés, pages 56-57.
  • Connaissance de l'histoire mensuel n°5 - août-septembre 1978 - Véhicules blindés allemands 39-45, éditions Hachette, page 32.