Marder II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marder.
Marder II Sd.Kfz 131
Marder II Sd.Kfz 131 sur le front russe (1943). A noter le dessin de Kohlenklau (littéralement Voleur de charbon, Symbole de la campagne de propagande pour économiser du carburant) sur le coté de caisse.
Marder II Sd.Kfz 131 sur le front russe (1943). A noter le dessin de Kohlenklau (littéralement Voleur de charbon, Symbole de la campagne de propagande pour économiser du carburant) sur le coté de caisse.
Caractéristiques de service
Type Chasseur de char
Service 1942 - 1945
Utilisateurs Drapeau : Troisième Reich Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Année de conception 1942
Constructeur FAMO (Fahrzeug und Motoren-Werke)
MAN (Maschinenfabrik Augsburg Nürnberg AG)
Daimler-Benz
Production Juin 1942 - Juin 1943
Unités produites 576 unités (+ 75 converties) (n° de chassis 28001 à 29550)
Variantes Marder II Sd.Kfz 132 (équipé d'un canon Pak 36(r) de 7.62 cm L/51.5)
Caractéristiques générales
Équipage 3 (Chef de char-tireur / conducteur / pourvoyeur)
Longueur 6,36m
Largeur 2,28m
Hauteur 2,20m
Masse au combat 10,8 tonnes
Blindage et armement
Blindage 5mm (coté) à 30 mm (bouclier frontal)
Armement principal Canon de 7.5cm Pak 40/2 L/46 (37 obus)
Armement secondaire Mitrailleuse MG-34 de 7,92mm (600 coups)
Mobilité
Moteur Maybach HL 62 TRM de 6 cylindres à refroidissement liquide
Puissance 140 ch
Transmission 6 vitesses avant / 1 arrière
Suspension Ressort à lames
Vitesse sur route 40 km/h
Puissance massique 12,96 ch/tonne
Autonomie 190 km
Autonomie tout terrain 125 km
Marder II Sd.Kfz 132
Marder II Sd.Kfz 132 appartenant à la 1ère Division Panzer SS Leibstandarte Adolf Hitler défilant sur les Champs-Elysées (Paris,Aout 1942).
Marder II Sd.Kfz 132 appartenant à la 1ère Division Panzer SS Leibstandarte Adolf Hitler défilant sur les Champs-Elysées (Paris,Aout 1942).
Caractéristiques de service
Type Chasseur de char
Service 1942 - 1945
Utilisateurs Drapeau : Troisième Reich Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Année de conception 1942
Constructeur Alkett (Altmärkische Kettenfabrik Gmbh)
Waggonfabrik Wegmann AG
Unités produites 201 unités (n° de chassis 27001 à 28000)
Variantes Marder II Sd.Kfz 131 (équipé d'un canon de 7.5cm Pak 40/2 L/46)
Caractéristiques générales
Équipage 4 (Chef de char / tireur / conducteur / pourvoyeur)
Longueur 5.65 m
Largeur 2.3 m
Hauteur 2.6 m
Masse au combat 11,5 tonnes
Blindage et armement
Blindage 5mm (coté) à 30 mm (bouclier frontal)
Armement principal Canon PaK 36(r) de 7.62 cm L/51.5 (30 obus)
Armement secondaire Mitrailleuse MG-34 de 7,92mm (900 coups)
Mobilité
Moteur Maybach HL 62 TR de 6 cylindres à refroidissement liquide
Puissance 140 ch
Transmission 7 vitesses avant / 3 arrière
Suspension Ressort à lames
Vitesse sur route 55 km/h
Puissance massique 93.3 ch/tonne
Autonomie 220 km
Autonomie tout terrain 135 km

Le Marder II est un chasseur de chars allemand construit à partir du châssis du char Panzerkampfwagen II Ausf A, B, C et F, armé d'un canon antichar allemand PaK 40 de 75 mm, ou d'un canon soviétique (capturé) F-22 modèle 1936 de 76,2 mm rechambrés. (Marder II Sd.Kfz 132 "Selbstfahrlafette")

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le début de l'opération Barbarossa, la Wehrmacht ressentit le besoin d'avoir un moyen anti-char mobile qui soit plus puissant que son Panzerjäger I, alors impuissant face aux chars T-34 et KV1. Ils décidèrent alors d'utiliser leurs vieux modèles de chars dépassés comme leur PzKW II, en les réarmant d'un canon de 75 mm ou de 76,2 mm, monté dans une casemate ouverte à l'arrière et sur le dessus, ce qui offrait une protection dérisoire à l'équipage. La superstructure et le châssis étaient le plus souvent issus du Panzerkampfwagen II Ausf F. Cette improvisation donna naissance à la série des Marder II. Entre juillet 1942 et juillet 1943, MAN et Daimler-Benz ont produit 576 Marder II. Tous ces engins étaient destinés aux Panzerjäger Abteilungen dès 1942, le Marder II servira sur tous les fronts jusqu'à la fin de la guerre.

Références[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]