Flakpanzer 38(t)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (février 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Flakpanzer 38(t) Sd.Kfz. 140
Soldats américains jouant aux cartes devant un blindé allemand - un Flakpanzer 38 t auf Selbstfahrlette Aus L (SdKfz 140).
Soldats américains jouant aux cartes devant un blindé allemand - un Flakpanzer 38 t auf Selbstfahrlette Aus L (SdKfz 140).
Caractéristiques générales
Équipage 4 hommes
Longueur 4,61 m
Largeur 2,15 m
Hauteur 2,25 m
Masse au combat 9,8 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 15 mm
Armement
Armement principal canon antiaérien 2 cm FlaK 38 L/112.5 avec 1040 coups
Mobilité
Moteur Praga AC, 6 cylindres
Suspension à ressort
Vitesse sur route 42 km/h
Puissance massique
Autonomie 210 km

Le Flakpanzer 38(t) (ou SdKfz 140) est un char antiaérien allemand développé lors de la Seconde Guerre mondiale sur la base du Panzerkampfwagen 38(t) tchèque pour les besoins de la Wehrmacht.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1943, face à la menace croissante de l’aviation alliée (notamment le mitraillage au sol), les Allemands cherchent à développer un char antiaérien offrant une protection aux troupes de combat.

Parmi les projets en développement figurait celui d’un système basé sur le châssis du chasseur de char PzKpfw 38(t) Ausf. M (Marder III) et du canon automoteur Bison Ausf. M. Les premiers exemplaires du nouveau système, désigné Flakpanzer 38(t) Ausf. M, furent livrés à partir de novembre 1943. Le système était essentiellement un châssis de Panzerkampfwagen 38(t) Ausf. M équipé d’un canon de 20 mm Flak 38 sur la partie arrière. En position de route, le canon était protégé par des plaques de blindage mobiles montées de part et d'autre du compartiment de combat. Un total de 141 véhicules de ce type furent fabriqués entre 1943 et 1944.

Même s’il fut le deuxième système antiaérien basé sur un char en importance à être construit par les Allemands, il n’obtint pas de très bons résultats. Le canon Flak 38 n’était pas suffisamment puissant pour menacer les avions ennemis, et l’installation d’un armement plus puissant était impossible en raison de la taille du compartiment de combat.

85 Flakpanzer 38(t) étaient encore en service à la fin de la guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]