VK 1602 Leopard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Char léger VK 16.02 Leopard
Image illustrative de l’article VK 1602 Leopard
Caractéristiques de service
Type véhicule de reconnaissance
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Production
Concepteur MAN / MIAG / Daimler-Benz
Année de conception 1942
Production abandonnée
Variantes 2
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 4.74 m
Largeur 3.1 m
Hauteur 2.6 m
Garde au sol 50 cm
Masse au combat 21.9 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage de 16 à 50 mm
Armement
Armement principal 5-cm KwK 39/1 L/60
Armement secondaire 1 x 7.92mm MG42
Mobilité
Moteur Maybach HL 157 P
Puissance 550 ch (410 kW)
Transmission Maybach OG 55 11 77 semi-automatique
Suspension barre de torsion
Vitesse sur route 60-45 km/h
Vitesse tout terrain 30 km/h
Puissance massique 25.11 ch/tonne
Autonomie 500 km
Autonomie tout terrain 300 km

Le char léger VK 16.02 Leopard est un véhicule de reconnaissance conçu à partir de la mi 1941 à janvier 1943. La production en série était prévue pour être lancée en avril 1943, mais le projet a été abandonné avant l'achèvement du premier prototype. La raison de cet abandon est qu'il ne remplit pas les conditions d'un véhicule de 1944.

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement a commencé en 1941 sous M. A. N., qui ont pris l'inspiration du VK 30.02. Ils voulaient la création d'un véhicule encore plus blindé, quoique plus petit, avec 80 mm de blindage frontal incliné (au moment où le prototype du Panther avait seulement 60 mm de blindage frontal). Comme le projet du Panther a pris de l'importance, Wa Pruef 6 a décidé de supprimer le projet VK 16.02 de M. A. N. pour les aider à respecter les délais pour le projet du Panther, et le remet à MIAG et Daimler-Benz, avec l'expérience sur le châssis de MIAG et sur la tourelle et l'armement de Daimler-Benz.

Deux variantes ont été initialement conçues, une légère pesant 18 tonnes et une plus lourde pesant 26 tonnes. Seulement, en juin 1942, Hitler a décidé de continuer le développement sur le plus lourd, pour le protéger des canons anti-chars ennemis, qui était une priorité.

En juillet 1942, MIAG a présenté un design plus raffiné dont la production a été acceptée. Elle été prévue pour démarrer en avril 1943, avec la planification de 20 véhicules fabriqués par mois à partir d'octobre 1943.

Lors d'une réunion le 13 octobre 1942, Hitler a été informé que la variante de 18 tonnes était préférée par les troupes, puisqu'elle permettait de mieux s'adapter à son rôle de véhicule de reconnaissance, tandis que la variante de 26 tonnes avait trop de caractéristiques similaires au Panther, avec pour seule différence un plus petit canon. Hitler a ainsi accepté de développer seulement la variante de 18 tonnes.

La conception finale avait un poids prêt au combat de 21,9 tonnes. Le blindage avant était de 50 mm incliné à 50 degrés, 30 mm sur les côtés et à l'arrière, 16 mm sur le toit et de 16 à 25 mm pour le plancher. L'armement prévu était le canon de 5 cm Kw.K.39/1 L/60, le même que sur les derniers Panzer III. Le moteur était le Maybach HL 157 de 550 chevaux. Afin d'améliorer la performance en tout-terrain, le VK 16.02 a été équipé avec des chenilles de 66 cm, comme pour le Panther.

Le 3 janvier 1943, Hitler a décidé d'abandonner le projet car son blindage ne répondait pas aux caractéristiques qui pouvaient survenir en 1944, même pour un véhicule de reconnaissance.


Variantes[modifier | modifier le code]

Le châssis du VK 16.02 Leopard a également été prévu d'être utilisé comme base pour un canon de 10.5 cm pour une configuration Waffenträger[1].

Sa tourelle a elle été utilisée pour l'auto blindée SdKfz 234/2 Puma, avec un 2-cm KwK 30 ou un 5-cm KwK 39/1[2].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Le VK 16.02 Leopard [3] fait son apparition dans le jeu vidéo World of Tanks, en tant que char léger de tier V, dans l'arbre technologique Allemand.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Archive Awareness : World of Tanks History Section: VK 16.02 Leopard », sur tankarchives.blogspot.co.uk (consulté le 21 février 2017)
  2. Robert JACKSON (trad. Francis Dréer), Chars et véhicules blindés, Encyclopédie visuelle, Paris, L'imprévu, 448 p. (ISBN 979-10-295-0385-6), p. 193
  3. « VK 16.02 Leopard », sur World of Tanks (consulté le 27 février 2018)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jentz,Thomas & Doyle, Hilary (2002) "Panzer Tracts 20-2"