Maultier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maultier SdKfz 3
Image illustrative de l'article Maultier
Opel Maultier s'extrayant d'un Messerschmitt Me 323
Caractéristiques de service
Type Maultier Opel Blitz 3.6-36S/SSM
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Année de conception 1942-1945
Constructeur Opel
Usine de production : Rüsselsheim/Brandebourg
Caractéristiques générales
Équipage 2
Longueur 6 m
Largeur 2,28 m
Hauteur 2,05 m
Masse au combat 3,9 tonnes
Mobilité
Moteur 6 cylindres Opel/Blitz de 3,6 litres
Puissance 68 ch à 3 000 tr/min
Transmission 5 vitesses + marche arrière
Suspension halftrack
Vitesse sur route 38 km/h
Puissance massique
Réservoir 82 l
Consommation Sur route : 50 litres au 100 km Tout-terrain : 100 litres au 100 km
Autonomie Sur route : 160 km Tout-terrain : 80 km

Le Maultier (bête de somme) ou SdKfz 3 (Sonderkraftfahrzeug 3) était le nom d’un type de half-tracks développé au cours de la Seconde Guerre mondiale par l’Allemagne nazie qui, entre 1933 et 1945, a été le leader dans la construction de ces véhicules. Ils étaient construits sur une base de camion Opel, Mercedes-Benz ou Ford.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un Ford Maultier (réplique)

Le SdKfz 3 fut développé après l’invasion de la Russie en juin 1941. À cette époque le ravitaillement des troupes allemandes était assuré par des camions commerciaux classiques, essentiellement :

  • Opel Blitz 3 tonnes Type 3,6-36S,
  • Ford V8 3 tonnes Type G 398 TS/V 3000 S,
  • Magirus Type S 3000 S/SSM
  • et le Mercedes-Benz 4,5 tonnes Type L 4500 R.

Mais le déplorable état des routes soviétiques et les rudes conditions climatiques (boue, neige, gel) : la raspoutitsa rendaient souvent ces camions incapables de poursuivre leur route. Le Maultier est né d'une improvisation sur le terrain. Des combattants transformèrent un camion Opel Blitz de 3 tonnes en véhicule semi-chenillé, en remplaçant les roues arrière par un train de chenilles de Panzer I entraînées par le pont arrière. L'idée se révéla si bonne que par la suite cette modification sera effectuée en usine, sur les différents modèles de camions en service dans la Wehrmacht (Ford, Klöger-Humbold-Deutz, Daimler-Benz, Opel).

La plupart des conversions Maultier étaient basées sur des camions Opel, qui avaient fait leurs preuves en service.

Devant se rapprocher de plus en plus du front, les camions Maultier ont été équipés de blindages, devenant le SdKfz 4. Certains d'entre eux étaient armés sur leur partie haute de 10 tubes lance-roquettes Nebelwerfer et étaient désignés sous l'appellation SdKfz 4/1 ou Panzerwerfer 42.

Caractéristiques des différents types de Maultier[modifier | modifier le code]

Description Maultier Opel Blitz Maultier Ford Maultier Magirus Maultier Mercedes-Benz
Type 3.6-36S/SSM V3000 S/SSM S 3000 S/SSM L 4500 R
Constructeur Opel Ford Klöckner-Humboldt Daimler-Benz
Usine de production Rüsselsheim/Brandebourg Cologne/Berlin Deutz/Ulm Stuttgart/Mannheim
Poids 3,9 tonnes 3,9 tonnes 4,6 tonnes 7,7 tonnes
Capacité de transport 2 tonnes 2 tonnes 2 tonnes 4,5 tonnes
Longueur 6 m 6,35 m 6,15 m 7,86 m
Largeur 2,28 m 2,25 m 2,25 m 3,2 m
Hauteur 2,05 m 2,10 m 2,82 m 2,35 m
Moteur 6 cylindres Opel/Blitz de 3,6 litres 8 cylindres Ford de 3,9 litres 4 cylindres Deutz-Diesel 6 cylindres Daimler-Benz-Diesel
Puissance 68 ch à 3 000 tr/min 95 ch à 3500 tr/min 80 ch à 2 250 tr/min 112 ch à 2250 tr/min
Capacité du réservoir 82 l 110 l 70 l 140 l
Vitesse 38 km/h 40 km/h 38 km/h 36 km/h
Consommation sur route 50 l/100 km 60 l/100 km 40 l/100 km 40 l/100 km
Consommation en tout-terrain 100 l/100 km 120 l/100 km 100 l/100 km 120 l/100 km
Autonomie sur route 160 km 180 km 170 km 200 km
Autonomie en tout-terrain 80 km 80 km 80 km 100 km

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]