Areva NC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

AREVA NC

Description de l'image Logo Areva.svg.
Création 1976 : COGEMA
Dates clés 2006 : Areva NC
Forme juridique Société anonyme
Siège social Paris
Direction Philippe Varin, président
Philippe Knoche, directeur général
Activité extraction de l'uranium; enrichissement de l'uranium ; fabrication et retraitement du combustible nucléaire
Société mère Areva
Filiales TN International, LMC, Mainco, Mecachimie, Mécagest.
Effectif 19000
Site web http://www.areva-nc.fr
Chiffre d’affaires 2 108 736 000 € (2011)
-30,7%
Résultat net -635 452 000 € (2011)
-864%[1]

Areva NC, anciennement COGEMA[2] (Compagnie générale des matières atomiques, jusqu'au 1er mars 2006), créée en 1976, est une entreprise française, filiale à 100 % du groupe public Areva, spécialisée dans les activités liées au cycle de l'uranium en tant que combustible nucléaire : exploitation de mines, production et enrichissement du combustible, traitement et recyclage des combustibles usés et assainissement et démantèlement d'installations.

AREVA NC (NC : Nuclear Cycle) est présente en France et à l'international, sur les cinq continents dans plus de 30 pays. Elle exploite notamment, en France, l'usine de retraitement de la Hague, dans la Manche, ainsi que le site nucléaire de Marcoule, celui de Pierrelatte (site nucléaire du Tricastin) et le centre de Cadarache. Elle emploie environ 19 000 salariés.

Histoire[modifier | modifier le code]

1976 - 2006 : COGEMA[modifier | modifier le code]

En 1976 est créée la Compagnie Générale des Mines, avec un capital de 4,7 milliards de francs. Elle englobe toutes les activités de production d'uranium du Commissariat à l'énergie atomique, à savoir l'exploitation de l'uranium en France et en Afrique francophone (Niger, Madagascar, Mali, Sénégal et Gabon). La direction générale en est confiée à Georges Besse et la présidence à André Giraud. Georges Besse devient président directeur général de la Cogema en 1978.

Présidents de la Cogema[modifier | modifier le code]

Période Nom
1976-1978 André Giraud
1978-1982 Georges Besse
1982-1984 Michel Pecqueur
1984-1988 François de Wissocq
1988-1999 Jean Syrota
1999-2006 Anne Lauvergeon

2006 à nos jours : AREVA NC[modifier | modifier le code]

Présidents d'Areva NC[modifier | modifier le code]

Période Nom
2006-2011 Anne Lauvergeon
2011-2014 Luc Oursel
Depuis 2014 Philippe Varin

Principales filiales[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

L'entreprise est critiquée par le mouvement antinucléaire[3]. Ainsi en 2003, Tryo chante Co j'ai marre (jeu de mot avec l'actuel nom de l'entreprise) qui attaque directement cette dernière. En , la chanson paraît dans l'album live De bouches à oreilles...[4].

Adolf Hitler existe, il est français
Ça finit par un A, ça commence par un C
Ces enfoirés là exportent à l’étranger
Des tonnes de déchets plus ou moins irradiés

(Tryo, « Co J'ai marre » dans De bouches à oreilles... (2004))

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.journaldunet.com/areva-nc/
  2. Presque toutes les filiales du groupe s'appellent désormais Areva
  3. « Areva : vers le carnage », sur le site officiel du NPA (consulté le 26 mai 2015)
  4. « De bouches à oreilles », sur Le Stand (consulté le 27 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La chanson du groupe Tryo, « Co j'ai marre ».