Rafidine Abdullah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Raffidine Abdullah)

Rafidine Abdullah
Image illustrative de l’article Rafidine Abdullah
Rafidine Abdullah sous le maillot de l'Olympique de Marseille en 2013.
Situation actuelle
Équipe FC Stade Lausanne Ouchy
Numéro 13
Biographie
Nationalité Français
Comorien
Nat. sportive Comorien
Naissance (28 ans)
Marseille (France)
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. Depuis 2012
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
2009-2012 Olympique de Marseille
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2012-2013 Olympique de Marseille023 0(0)
2013-2016 FC Lorient051 0(1)
2016-2018 Cádiz CF072 0(3)
2018-2019 Waasland-Beveren010 0(0)
2020- FC Stade Lausanne Ouchy049 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012 France -18 ans004 0(0)
2012 France -19 ans003 0(0)
2013-2014 France -20 ans007 0(1)
2016- Comores017 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 25 janvier 2022

Rafidine Abdullah, né le à Marseille dans le Département français des Bouches-du-Rhône, est un footballeur international comorien qui évolue au poste de milieu de terrain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Formé à l'Olympique de Marseille, Rafidine Abdullah est intégré à l'effectif de la réserve du club lors de la saison 2011-2012. Il participe à seize matchs du CFA 2 (5e division)[1] et l'équipe marseillaise décroche son maintien en fin de saison. Henri Stambouli, le directeur du centre de formation de l'Olympique de Marseille, déclare alors au sujet d'Abdullah : « Il est capable de faire des dernières passes, de marquer aussi. Il a du gabarit, il sait s'imposer physiquement. Sur le plan athlétique, il est déjà au point. Il est sélectionné en équipe de France où il a convaincu (U18). C'est intéressant. »[2].

Abdullah est repéré par le nouvel entraîneur du club phocéen Élie Baup pendant les stages de pré-saison en juillet 2012[3]. Il fait ses débuts en équipe première lors du tour préliminaire de qualification à la Ligue Europa le contre le club turc d'Eskişehirspor lorsqu'il remplace André-Pierre Gignac à la 79e minute de jeu avant de jouer son premier match de Ligue 1 trois jours plus tard en remplaçant à nouveau Gignac lors de la première journée contre le Stade de Reims, victoire un but à zéro. Il est titulaire pour la première fois le suivant en Moldavie contre le Sheriff Tiraspol. Il faut attendre le pour qu'il soit titularisé pour la première fois en Ligue 1 lors de la 5e journée face à l'AS Nancy-Lorraine.

À la suite des premiers matchs de Rafidine Abdullah avec l'équipe professionnelle de l'OM, son coéquipier Benoît Cheyrou déclare à son sujet : « Abdullah voit avant les autres. Il est très sobre. Il joue simple, et il est efficace dans la récupération. »[4], et dans le courant du mois d', Henri Stambouli s'exprime à nouveau sur Rafidine Abdullah, en ces termes : « Aujourd'hui notre plus grosse fierté, c'est de voir un gamin comme Rafidine Abdullah qui rentre dans le Clasico, qui joue en coupe d'Europe. Ce sont des émotions très fortes, mais c'est le fruit d'un travail en amont. Il est un peu le fer de lance de ces gamins »[5].

Il joue régulièrement tout au long de la saison et prend part à vingt-trois rencontres toutes compétitions confondues dont quinze en Ligue 1 et six en Ligue Europa.

FC Lorient[modifier | modifier le code]

Il est transféré le au FC Lorient où il s'engage pour quatre ans[6]. Il arrive au club breton en compagnie de son coéquipier Larry Azouni tandis que le Lorientais Mario Lemina effectue le trajet inverse[7]. Le suivant, il joue pour la première fois avec le maillot tango en entrant en jeu à la mi-temps contre l'AS Monaco en remplaçant Lamine Koné. Pour sa première saison dans le club breton, il jeu peu et prend part à seulement onze matchs toutes compétitions confondues dont deux en tant que titulaire.

Il prend de l'ampleur dans l'effectif lorientais la saison suivante, titulaire dès les premières journées de championnat. Il offre la première passe décisive de sa carrière lors de la première journée de Ligue 1 pour Valentin Lavigne, qui marque le but de la victoire lors du déplacement à l'AS Monaco. Le , lors de la 13e journée de championnat il se blesse à la cuisse gauche. Il revient à la compétition deux mois plus tard et retrouve sa place de titulaire. Au total et malgré sa blessure, il prend part à vingt-cinq rencontres toutes compétitions confondues, sa saison la plus aboutie.

Lors de la saison 2015-2016, il est de nouveau très peu utilisé et prend part à seulement quinze rencontres dont neuf comme titulaire. Le , il marque cependant le premier but de sa carrière d'une frappe au 30 mètres face au Montpellier HSC à l'occasion d'une victoire deux buts à un[8]. Il décide de quitter le club à une saison de la fin de son contrat.

Cádiz CF[modifier | modifier le code]

Le , il quitte la France et s'engage pour trois saisons en faveur du Cádiz CF qui vient d'être promu en seconde division espagnole[9]. Il entre en jeu lors de la troisième journée de championnat contre le CD Mirandés et trouve rapidement une place de titulaire dans le club espagnol. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs lors de la 17e journée lors d'une victoire trois buts à zéro contre le Real Saragosse. Il marque de nouveau lors du match retour lors de la victoire contre le CD Mirandés puis égalise à trois partout contre le Sevilla Atlético Club. Lors de la saison 2016-2017, Cádiz réalise une superbe saison, le promu est engagé dans les play-off d’accès à Liga Santander après avoir terminé à la cinquième place du championnat. Malheureusement, Rafidine et ses coéquipiers s'inclinent en demi-finale contre le CD Tenerife malgré une victoire lors du match aller. Dès la première saison, il s'installe dans l'effectif et prend part à trente-sept rencontres toutes compétitions confondues pour deux buts.

Titulaire indiscutable de Cadiz, son club est encore prétendant à la montée en première division pour la saison suivante mais termine finalement à la neuvième place à un seul point de la qualification pour les play-offs. Il est un des joueurs très utilisé en prenant part à trente-cinq rencontres, manquant quelques rencontres à cause d'une blessure à la fibre musculaire.

Waasland-Beveren puis Stade Lausanne[modifier | modifier le code]

En , il s'engage en faveur du club belge du Waasland-Beveren qui évolue en Jupiler Pro League pour deux saisons plus une en option[10]. Il entre en jeu dès la seconde journée contre le Standard de Liège puis est titularisé à plusieurs reprises. Mais ik ne réussi cependant pas à trouver une place de titulaire définitive et est très peu utilisé en fin de saison. Il ne joue que dix rencontres malgré les difficultés du club et est libéré dès la fin du mois de janvier. Le club termine à la quinzième et avant dernière place[11].

En , après un ans sans club, il est annoncé dans deux clubs la même journée, le FC Stade Lausanne Ouchy qui vient d'être promu en deuxième division suisse pour la première fois de son histoire annonce l'arrivée du joueur moins d'une heure avant que le Hércules CF, pensionnaire de seconde division espagnole annonce également son arrivée[12]. C'est finalement dans le club suisse que signe Rafidine Abdullah où il signe pour un ans et demi. Il est titulaire contre le FC Winterthour puis entre en jeu contre le FC Vaduz. Il marque son premier but d'un tir lointain lors d'un match nul en championnat contre le FC Schaffhouse.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Rafidine Abdullah est sélectionné en équipe de France jeunes. Il compte quatre sélections en équipe de France des moins de 18 ans, trois sélections en moins de 19 ans et sept sélections en équipe de France des moins de 20 ans[13].

En , le sélectionneur de l'équipe de France des moins de 19 ans Francis Smerecki déclare au sujet d'Abdullah : « C'est vraiment un joueur qui possède un profil intéressant. [...] C'est un garçon irréprochable sur le plan de la mentalité, toujours à l'écoute, très travailleur »[14].

En , il choisit de répondre favorablement a l'appel de la sélection du Comores et prend part à ses deux premiers matchs internationaux contre le Togo et le Gabon en tant que titulaire. Il participe ensuite aux éliminatoires pour la CAN 2019 auquel sa sélection ne se qualifie pas. Le , il est convoqué par le sélectionneur et affronte le Cameroun comme titulaire alors qu'il est actuellement sans club.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Rafidine Abdullah au 20 décembre 2021[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Comores Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2012-2013 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 15 0 1 0 1 0 C3 6 0 - - 23 0
Sous-total 15 0 1 0 1 0 - 6 0 - - 23 0
2013-2014 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 10 0 - - 1 - - - - - - 11 0
2014-2015 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 23 0 1 0 1 - - - - - - 25 0
2015-2016 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 12 1 2 0 1 0 - - - - - 15 1
Sous-total 45 1 3 0 3 0 - - - - - 51 1
2016-2017 Drapeau de l'Espagne Cádiz CF Liga Adelante 33 3 4 0 - - - - - 3 0 40 3
2017-2018 Drapeau de l'Espagne Cádiz CF Liga Adelante 31 0 4 0 - - - - - 1 0 36 0
Sous-total 64 3 8 0 - - - - - 4 0 76 3
2018-2019 Drapeau de la Belgique Waasland-Beveren Jupiler League 10 0 - - - - - - - 4 0 14 0
Sous-total 10 0 0 0 - - - - - 4 0 14 0
2019-2020 Drapeau de la Suisse FC Stade Lausanne Ouchy Challenge League 8 1 - - - - - - - - - 8 1
2020-2021 Drapeau de la Suisse FC Stade Lausanne Ouchy Challenge League 28 2 - - - - - - - 4 0 32 2
2021-2022 Drapeau de la Suisse FC Stade Lausanne Ouchy Challenge League 13 1 - - - - - - - - - 13 1
Sous-total 49 4 0 0 - - - - - 4 0 53 4
Total sur la carrière 183 8 12 0 4 0 - 6 0 12 0 217 8

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2012-2013, Rafidine Abdullah est vice-champion de France avec Olympique de Marseille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Rafidine Abdullah », sur Sofoot.com (consulté le )
  2. « À la découverte de la vague jeune de l'OM », sur Lephoceen.fr, (consulté le )
  3. « Baup : « Abdullah a un temps d’avance » », sur om.net,
  4. « Abdullah, une marche après l’autre », sur om.net,
  5. « L'AmSud, trop cher pour le centre de l'OM », sur Lephoceen.fr,
  6. « Rafidine Abdullah (OM) signe 4 ans au FC Lorient », fclweb.fr, 3 septembre 2013.
  7. « Lorient : Féry rappelle Gourcuff à l’ordre et explique la vente de Lemina ! », Foot Mercato, 4 septembre 2013.
  8. « Match Montpellier - Lorient - 8è journée Ligue 1. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le )
  9. « Rafidine Abdullah quitte Lorient pour Cadix, en D2 », sur lequipe.fr,
  10. « Rafidine Abdullah a signé », sur mercato365.com,
  11. « Rafidine Abdullah est un joueur libre », sur actufoot.com,
  12. « Quand l'ancien marseillais Rafidine Abdullah signe dans deux clubs différents en même temps », sur cnews.fr,
  13. « Fiche de Rafidine Abdullah », sur FFF.fr
  14. « Abdullah, la vie en accéléré », sur laprovence.com,
  15. « Fiche de Rafidine Abdullah », sur footballdatabase.eu
  16. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externes[modifier | modifier le code]