Eskişehirspor Kulübü

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eskişehirspor
Logo du Eskişehirspor
Généralités
Nom complet Eskişehirspor Kulübü
Surnoms Les éclairs rouges, Es-Es, Anadolu yildizi
Fondation 1965
Couleurs Rouge et noir
Stade Eskişehir Atatürk
(13 520 places)
Championnat actuel Spor Toto Süper Lig (D1)
Président Drapeau : Turquie Halil Unal
Entraîneur Drapeau : Turquie Alpay Ozalan
Site web eskisehirspor.org.tr

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Turquie de football 2015-2016
0

Eskişehirspor Kulübü (Es-Es) est un club de football turc issu de la ville d'Eskişehir. Il a été créé en 1965.

C'est un club prestigieux qui est descendu en 3e Ligue et qui après 11 années a de nouveau réintégré l'élite : la SporToto SüperLig.

Depuis sa création[modifier | modifier le code]

1965-1970[modifier | modifier le code]

En 1965, Es-Es participe à un concours académique en Turquie où il arrive en finale, mais perd sur le score de 6-0. À la fin du match, Burhanettin Türker dit à l'oreille du président Nafiz Yazıcıoğlu : « Si vous avez un potentiel comme dans ce groupe, pourquoi vous ne participez pas à la ligue 2 turque ? ». Nafiz

Yazıcıoğlu et ses amis regroupèrent alors les clubs de la ville. Eskişehir Demirspor n'accepta pas que le club se scinde. Le foyer İdman, l'académie des jeunes de Yıldıztepe se regroupèrent et ils créèrent le club d'Eskişehirspor en 1965. Les couleurs noir et rouge furent alors choisies, en référence à celles du Stade rennais FC, vainqueur de la Coupe de France cette année-là[1]. À la suite du succès du club, pendant les 10 années qui suivirent, les clubs anatoliens prirent exemple sur lui.

1970-1982[modifier | modifier le code]

En 1970, Eskişehirpor remporte la Coupe de Turquie face à Bursaspor sur le score de 1-2 et 3-1. Pour leur saison 1981-82, Es-Es fut relégué, étant avant-dernier. Cette année, le championnat fut remporté par Beşiktaş qui ne l'avait plus remporté depuis 15 ans.

1983-1984[modifier | modifier le code]

Eskişehirspor est alors champion de la 2e ligue B et il retourna donc en première Ligue turque.

Il y resta 5 ans et sur la dernière semaine, il était opposé à Galatasaray. Tanju Çolak, alors joueur de Galatasaray, marqua un but.

Le club avait 41 points sur 36 matchs et était parmi les 3 relégables. Il descendit donc en Ligue 2.

1991-1997[modifier | modifier le code]

Es-Es continua sa chute de la 2e ligue A à la 3e ligue groupe 5. Ils finirent champions en 3e ligue et remontèrent en 2e ligue A.

En 1994-1995, alors en 2e ligue, il rétrograde en 3e. L'entraîneur démissionna et ce fut Yılmaz Vural qui fut à la tête de l'équipe.

Il retourna en ligue 1 grâce entre autres aux victoires face à Erzurumspor 2-1, Adanaspor 3-2, et en finale 2-1 face à Aydınspor.

La saison suivante, il débuta mal la saison, à la mi-saison, il était relégable. Güvenç Kurtar arriva mais cela ne permit pas au club de rester parmi l'élite, de nouveau il descendit en ligue 2.

1997-2006[modifier | modifier le code]

Es-Es eut beaucoup de difficultés et ne revint en 1e division qu'en 2006 grâce à l’Extra Playoff.

Après 2006[modifier | modifier le code]

L'équipe était leader du championnat pendant les 3 premières semaines mais elle commença à perdre des points et finit à la 13e place.

Pour leur saison 2007-2008, il arriva deuxième du classement et participa donc aux playoffs. En demi-finale, il joua contre Diyarbakırspor et gagna le match difficilement après les prolongations par 6 penalties à 5. En finale face à Boluspor il gagna 2-0 et pouvait donc accéder à la Türkcell Süperlig. L'équipe adverse termina le match à 9 joueurs mais manquait beaucoup d'occasions.

Les joueurs et les supporters étaient très joyeux de remonter en Türkcell Süperlig après 12 ans d'absence qui marquèrent une longue période d'accalmie pour le club d'Eskişehirspor.

Emblème et couleur[modifier | modifier le code]

Les couleurs actuelles sont celles choisies lors de la création du club, en 1965. Cette année-là, en France, le Stade rennais gagnait la Coupe de France de football. L'évènement avait alors fait la une de Paris Match montrant les joueurs rennais soulevant la Coupe de France lors de leur tour d’honneur. Un exemplaire du magazine tombe entre les mains des dirigeants du nouveau club turc à la recherche de couleurs et sont aussitôt séduits par celles du club breton. C'est ainsi que le rouge et le noir furent adoptés[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sponsors[2][modifier | modifier le code]

  • Eti
  • Türkcell
  • Bimeks
  • Nike (équipementier)
  • Alpet
  • Mases Otomotiv
  • Güvensoy
  • Arçelik

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Les cousins turcs », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 17 mai 2016)
  2. (tr) Sponsor d'Eskisehirspor