Football Club Sheriff Tiraspol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis FC Sheriff Tiraspol)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le FC Tiraspol, un autre club de la même ville.
Sheriff Tiraspol
Logo du Sheriff Tiraspol
Généralités
Nom complet Football Club Sheriff Tiraspol
Fondation 1997
Statut professionnel Oui
Couleurs Jaune et noir
Stade Bolshaya Sportivnaya Arena
(13 300 places)
Siège str. Shevchenko 81/11
3300 Tiraspol
Championnat actuel Divizia Naţională
Président Drapeau de la Moldavie Victor Gusan
Entraîneur Drapeau de la Moldavie Lilian Popescu
Site web www.fc-sheriff.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Moldavie (13)
Coupe de Moldavie (8)
Supercoupe de Moldavie (6)
International[1] Coupe de la CEI (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : .

Le FC Sheriff Tiraspol (en cyrillique ФК Шериф Тирасполь) est un club moldave de football fondé le par la Sheriff et basé à Tiraspol (Transnistrie). Il évolue en Divizia Naţională depuis la saison 1998-1999.

Le club domine totalement le football moldave, remportant chaque édition de la Divizia Naţională de 2001 à 2014, à l'exception de 2011, année où le titre fut gagné par le FC Dacia Chișinău. L'équipe a également remporté la Coupe de Moldavie à huit reprises depuis 1999 ainsi que la Coupe de la CEI en 2003 et en 2009. Le FC Sheriff est également le premier club de Moldavie à faire signer des joueurs brésiliens et africains. Le club ne parvient cependant pas à briller au niveau européen, n'ayant encore jamais réussi à atteindre la phase de groupe de la Ligue des Champions. En revanche, il est parvenu à atteindre la phase finale de la Ligue Europa.

Parcours européen[modifier | modifier le code]

Le Sheriff Tiraspol ne peut pas participer aux compétitions internationales sous la bannière de la Transnistrie car cette région sécessionniste située en Moldavie n'est reconnue par aucun État au monde. C'est donc en tant que club moldave qu'il évolue au niveau européen[2].

Le club fait ses débuts sur la scène européenne lors de la Coupe UEFA 1999-2000 et affronte lors du tour préliminaire le SK Sigma Olomouc. Le match aller se déroule le en Moldavie et se termine sur le score de 1-1. Le match retour se clôt sur le score de 0-0 et le Sheriff Tiraspol est éliminé de la compétition. Il y participe à nouveau en 2000-2001 mais est de nouveau éliminé lors du tour préliminaire.

De 2001-2002 à 2008-2009, le club participe chaque année aux tours préliminaires de la Ligue des champions mais est systématiquement éliminé lors du deuxième tour. En 2009-2010, le Sheriff parvient à se qualifier pour le troisième tour après avoir éliminé le FC Inter Turku. Le club moldave élimine ensuite le SK Slavia Prague grâce à un but marqué par le brésilien José Nadson Ferreira à la 94e minute du match retour. Le FC Sheriff est éliminé lors des barrages par l'Olympiakos Le Pirée, s'inclinant à domicile 2-0 à l'aller puis 1-0 au retour en Grèce au Stade Karaïskaki.

Le Sheriff Tiraspol est alors repêché pour la Ligue Europa 2009-2010 et est engagé dans le Groupe H en compagnie du FC Twente, du FC Steaua Bucarest et du Fenerbahçe SK. L'équipe fait tout d'abord match nul 0-0 à Bucarest puis s'incline 1-0 à domicile face à Fenerbahçe. Lors du troisième match, le Sheriff bat le FC Twente 2-0 grâce à des buts de Balima et de Jymmy puis s'incline sur le terrain de Twente 2-1. Tiraspol fait ensuite match nul 1-1 à domicile face au FC Steaua Bucarest puis s'incline 1-0 sur le terrain de Fenerbahçe. Le club moldave termine troisième de son groupe et est éliminé.

En 2010-2011, le FC Sheriff élimine le FK Dinamo Tirana lors du deuxième tour préliminaire de la Ligue des champions puis le Dinamo Zagreb lors du troisième tour. Le club affronte alors en barrages les Suisses du FC Bâle. Le match aller se déroule à Bâle et voit les locaux s'imposer 1-0. Le FC Bâle s'impose 3-0 au retour à la Bolshaya Sportivnaya Arena et éliminent les Moldaves. Le Sheriff est alors repêché pour la Ligue Europa 2010-2011 où il est engagé dans le Groupe E. Ce groupe est également composé de l'AZ Alkmaar, du FC BATE Borissov et du Dynamo Kiev. Lors du premier match, Tiraspol s'incline 2-1 à l'AZ Stadion d'Alkmaar puis s'impose 2-0 à domicile face au Dynamo Kiev. Le club moldave affronte ensuite à deux reprises les Biélorusses du FC BATE Borissov. Le match aller se déroule à Tiraspol et voit le BATE s'imposer 1-0. Le match retour se déroule au Stade Dinamo de Minsk et voit la victoire 3-1 des locaux. Le Sheriff concède ensuite le nul 1-1 à domicile contre l'AZ Alkmaar et termine par un nul 0-0 sur le terrain du Dynamo Kiev. Le club moldave termine à la dernière place du groupe et est donc éliminé.

En 2011-2012, le Sheriff Tiraspol ne peut participer à Ligue des champions car il n'a terminé que deuxième du championnat derrière le FC Dacia Chișinău. Il participe donc à la Ligue Europa et entre dans la compétition lors du deuxième tour préliminaire contre les Bosniens du FK Željezničar Sarajevo. Le Sheriff s'incline 1-0 lors du match aller à Sarajevo puis concède le match nul 0-0 à domicile et est éliminé.

En 2012-2013, le Sheriff peut à nouveau participer à la Ligue des champions car il est redevenu champion de Moldavie. Il élimine tout d'abord les Arméniens du Ulisses Football Club lors du deuxième tour préliminaire puis affronte le Dinamo Zagreb au troisième tour. Les Croates s'imposent 1-0 à Tiraspol puis remportent le match retour à Zagreb sur le score de 4-0. Les Moldaves jouent alors les barrages de la Ligue Europa et affrontent l'Olympique de Marseille. Le match aller se déroule en Moldavie et les Marseillais s'imposent 2-1. Les deux équipes se quittent sur un nul 0-0 au retour au Stade Vélodrome et le Sheriff Tiraspol ne peut donc pas se qualifier pour la suite de la compétition.

En 2013-2014, le Sheriff Tiraspol entre au deuxième tour de la Ligue des champions contre les Monténégrins du FK Sutjeska Nikšić. Le match aller se déroule à Bolshaya Sportivnaya Arena et se termine sur le score nul de 1-1. Les Moldaves s'imposent 5-0 au match retour et se qualifient pour le troisième tour mais sont à nouveau éliminés par le Dinamo Zagreb, le club croate remportant le match aller en Croatie 1-0 puis s'imposant 3-0 au retour en Moldavie. Le Sheriff est alors reversé en Ligue Europa et est opposé lors des barrages au club serbe du FK Vojvodina Novi Sad. Le match aller se déroule en Serbie et se termine sur le score nul de 1-1. Le Sheriff Tiraspol s'impose 2-1 lors du match retour et se qualifie pour les phases de groupe. Le club moldave est engagé dans le Groupe K en compagnie de Tottenham, de l'Anji Makhatchkala et du Tromsø IL. Le Sheriff entame la compétition par un match nul 0-0 à domicile contre l'Anji Makhatchkala puis obtient le nul 1-1 sur le terrain du Tromsø IL. Le club tiraspolien s'incline ensuite à deux reprises contre les Anglais de Tottenham (2-0 à Tiraspol, 2-1 à White Hart Lane). Lors du cinquième match, le FC Sheriff se déplace à Ramenskoïe pour y défier l'Anji Makhatchkala et concède le nul 1-1, le but de l'Anji étant inscrit par un ancien joueur du Sheriff, l'international moldave Alexandru Epureanu. Le Sheriff est ainsi éliminé de la Ligue Europa avant même le dernier match contre Tromsø. Ce dernier match se clôt par la victoire 2-0 à domicile du Sheriff Tiraspol. Les Moldaves terminent ainsi à la troisième place du groupe avec six points.

Stade[modifier | modifier le code]

Le Sheriff Tiraspol dispose d'un ensemble sportif très moderne : le Complexe sportif Sheriff. Celui-ci fut construit en 2002 par la Sheriff et comprend, entre autres, la Bolshaya Sportivnaya Arena où le Sheriff effectue ses matches à domicile. Ce stade de 13 300 places accueille également les matches de l'autre club de Tiraspol, le FC Tiraspol et est le plus grand stade de Moldavie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le FC Sheriff, vainqueur de la Coupe de la CEI en 2009

Effectif[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de la Bulgarie G Bozhidar Mitrev
4 Drapeau : Serbie M Mihajlo Cakić
6 Drapeau de la Croatie M Igor Jugović
8 Drapeau de la Moldavie M Radu Gînsari
9 Drapeau du Brésil A Juninho Potiguar
11 Drapeau du Brésil A Ricardinho (Capitaine)
12 Drapeau de la Moldavie G Dumitru Stajila
13 Drapeau de Sierra Leone M Khalifa Jabbie
14 Drapeau du Burkina Faso D Benjamin Balima
15 Drapeau : Côte d'Ivoire D Marcel Metoua
16 Drapeau de la Moldavie A Vadim Paireli
17 Drapeau de la Moldavie D Artiom Rozgoniuc
18 Drapeau de la Moldavie D Andrei Novicov
19 Drapeau de la Moldavie D Serghei Svinarenco
No. Nat. Position Nom du joueur
20 Drapeau du Brésil M Kadú
21 Drapeau de la Moldavie D Maxim Potîrniche
22 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine D Amer Dupovac
24 Drapeau du Ghana M Seidu Yahaya
25 Drapeau de la Moldavie G Denis Macogonenco
27 Drapeau de la Moldavie A Andrei Macrițchii
28 Drapeau de la Moldavie G Alexei Coșelev
29 Drapeau de la Moldavie A Eugeniu Rebenja
31 Drapeau de la Suisse A Danijel Subotić
32 Drapeau de la Moldavie A Igor Picuşceac
33 Drapeau de la Moldavie D Valeriu Macrițchii
55 Drapeau de la Bosnie-Herzégovine D Mateo Sušić
90 Drapeau : Serbie D Vujadin Savić
93 Drapeau de la Moldavie A Maxim Iurcu

Joueurs notables[modifier | modifier le code]

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Mehdi Chebana, « Transnistrie : le Sheriff Tiraspol, une vitrine pour la reconnaissance internationale, sur Le Courrier des Balkans,‎ (consulté le 10 août 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Deleu, Transnistrie: la poudrière de l'Europe, Hugo et Compagnie, 2005.