Province de Béni-Mellal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beni Mellal
ⵜⴰⵎⵏⴰⵜⵜ ⵏ ⴰⵢⵜ ⵎⴰⵍⴰⵍ (ber.)
Blason de Beni Mellal  ⵜⴰⵎⵏⴰⵜⵜ ⵏ ⴰⵢⵜ ⵎⴰⵍⴰⵍ (ber.)
Héraldique
Drapeau de Beni Mellal  ⵜⴰⵎⵏⴰⵜⵜ ⵏ ⴰⵢⵜ ⵎⴰⵍⴰⵍ (ber.)
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tadla-Azilal
Municipalité(s) Beni Mellal, Kasba Tadla, Zaouïat Cheikh et El Ksiba[1]
Chef-lieu Beni Mellal
Gouverneur Mohamed Derdouri[2]
Démographie
Population 946 018 hab. (2004[3])
Population urbaine 447 330 hab. (2004[3])
Population rurale 498 688 hab. (2004[3])
Localisation
Localisation de Beni Mellal  ⵜⴰⵎⵏⴰⵜⵜ ⵏ ⴰⵢⵜ ⵎⴰⵍⴰⵍ (ber.)

La province de Beni Mellal est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Tadla-Azilal. Elle tire son nom de son chef-lieu, Beni Mellal.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Selon la liste des cercles, des caïdats et des communes de 2009[1], telle que modifiée en 2010[4], la province de Béni-Mellal est composée de 22 communes, dont les quatre communes urbaines – ou municipalités – de Béni-Mellal, le chef-lieu, de Kasba Tadla, de Zaouïat Cheikh et d'El Ksiba.

Les 18 communes rurales restantes sont rattachées à 10 caïdats, eux-mêmes rattachés à 4 cercles :

Huit de ses localités sont considérées comme des villes : les municipalités de Béni-Mellal, de Kasba Tadla, de Zaouïat Cheikh et d'El Ksiba, et les centres urbains des communes rurales d'Aghbala, d'Ouled Yaïch, d'Ouled M'Barek, et de Sidi Jaber.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la province de Béni-Mellal est passée, de 1994 à 2004, de 869 748 à 946 018 habitants[3].

Municipalités 1994 2004 Taux d'accroissement
Béni-Mellal 140 212 163 286 16,5 %
Kasba Tadla 36 570 40 898 11,8 %
Zaouïat Cheikh 19 906 22 728 14,2 %
El Ksiba 15 355 18 481 20,4 %
Données issues de recensements[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ 18 juin 2009, p. 1022 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. « Lettre ouverte à Monsieur le Wali du Tadla-Azilal », Maghreb Observateur,‎ 3 septembre 2011 (lire en ligne)
  3. a, b, c, d et e [PDF] Haut-commissariat au Plan, Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 : Population légale du Maroc (lire en ligne)
  4. [PDF] « Décret no 2-10-050 du 30 rabii I 1431 (17 mars 2010) modifiant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5826,‎ 1er avril 2010, p. 2031 (ISSN 0851-1017, lire en ligne)