Province de Figuig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Province de Figuig
Drapeau de Province de Figuig
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Municipalité(s) Bouarfa et Figuig
Chef-lieu Bouarfa[1]
Gouverneur Salah Benito[2]
Démographie
Population 129 430 hab. (2004[3])
Densité 2,3 hab./km2
Population urbaine 63 159 hab. (2004[3])
Population rurale 66 271 hab. (2004[3])
Géographie
Superficie 5 599 000 ha = 55 990 km2 [4]
Localisation
Localisation de Province de Figuig

La province de Figuig (en amazighe : Ifyyey ; en arabe : فكيك) est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de l'Oriental. Son chef-lieu est Bouarfa[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La province de Figuig est située à l'extrême sud-est du pays et au sud de la région de l'Oriental, dont elle fait partie. Elle est limitée :

Urbanisation[modifier | modifier le code]

La province de Figuig comporte six villes : Bouarfa et Figuig (municipalités), ainsi que Bni Tadjite, Bouanane, Talsint et Tendrara (centres urbains des communes rurales du même nom)[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population totale
1994 2004 2012
117 011 129 430 136 933
1994, 2004 : recensements officiels[3] ; 2012 : projection
Villes Population en 1994[3] Population en 2004[3]
Bni Tadjite 6 029 8 029
Bouanane 2 488 3 254
Bouarfa 19 631 25 947
Figuig 14 231 12 516
Talsint 3 053 7 098
Tendrara 5 641 6 254

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Selon la liste des cercles, des caïdats et des communes de 2008[5], telle que modifiée en 2011[6], la province de Figuig est composée de 13 communes dont :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] Ministère de l'Intérieur, Monographie de la province de Figuig, Agence de l'Oriental,‎ , 48 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Municipalité de Figuig », portail officiel de la ville de Figuig (consulté le 14 novembre 2011)
  2. MAP, « Activités royales : S.M. le Roi Mohammed VI nomme plusieurs walis et gouverneurs », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  3. a, b, c, d, e, f et g [PDF] « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com, haut-commissariat au Plan (consulté le 7 juin 2012)
  4. Monographie de la province de FIguig
  5. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1603 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  6. [PDF] « Décret no 2-10-574 du 7 joumada I 1432 (11 avril 2011) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5940,‎ , p. 1593 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)