Province de Fahs-Anjra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Maroc
Cet article est une ébauche concernant l’administration territoriale et le Maroc.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Province de Fahs-Anjra
Blason de Province de Fahs-Anjra
Héraldique
Drapeau de Province de Fahs-Anjra
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma
Chef-lieu Anjra
Gouverneur Mohamed Benribag[1]
Démographie
Population 97 295 hab. (2004[2])
Densité 122 hab./km2
Population urbaine hab. (2004[2])
Population rurale 97 295 hab. (2004[2])
Géographie
Superficie 79 900 ha = 799 km2 [3]
Divers
Site(s) touristique(s) Ksar Sghir et le djebel Musa
Localisation
Localisation de Province de Fahs-Anjra

La province de Fahs-Anjra est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province de Fahs-Anjra a été créée par le décret no 2-03-527 du 10 septembre 2003[4]. Son territoire provient de la réunion de l'ensemble des communes rurales de la province de Fahs Bni Makada[5],[6] (Al Bahraoyine, Ksar Sghir, Laaouama et Malloussa) et de quatre communes rurales de la province de Tétouan[5] (Anjra, Jouamaa, Ksar El Majaz et Taghramt).

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Fahs-Anjra, située au nord de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, est limitée par :

En 2004, elle comportait 97 295 habitants.

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Selon le découpage administratif de juin 2009[8], la province de Fahs-Anjra est composée de 8 communes rurales rattachées à 5 caïdats, eux-mêmes rattachés à 2 cercles :

  • cercle de Fahs :
    • caïdat de Laaouama : Laaouama,
    • caïdat de Malloussa : Al Bahraoyine et Malloussa,
    • caïdat de Ksar Sghir : Ksar Sghir ;
  • cercle d'Anjra :
    • caïdat d'Anjra : Jouamaa et Anjra,
    • caïdat de Taghramt : Ksar El Majaz et Taghramt.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MAP, « S. M. le Roi nomme plusieurs walis et gouverneurs », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c [PDF] « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com, haut-commissariat au Plan (consulté le 7 novembre 2011)
  3. « Fahs-Anjra », Agence pour la promotion et le développement du Nord (consulté le 7 novembre 2011)
  4. [PDF] « Décret no 2-03-527 du 13 rejeb 1424 (10 septembre 2003) modifiant et complétant le dahir no 1-59-351 du 1er joumada II 1379 (2 décembre 1959) relatif à la division administrative du Royaume », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5144,‎ , p. 853 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  5. a et b [PDF] « Diagnostic Tanger », Fédération des chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (consulté le 7 novembre 2011)
  6. La province de Fahs Bni Makada disparut alors, son unique commune urbaine, Bni Makada, devenant un arrondissement de la préfecture de Tanger-Assilah.
  7. [PDF] Commission consultative de la régionalisation, Rapport sur la régionalisation avancée, 47 p. (lire en ligne), p. 36
  8. [PDF] « Liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5144,‎ , p. 857 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)