Banu Sulaym

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hilaliens.

Banu Sulaym (en arabe: بنو سليم) est une tribu arabe principalement présente en Tunisie notamment dans le sud, en Libye et en moindre mesure en Algérie.

Origine[modifier | modifier le code]

Ils remontent leur origine à Qais Ailan bin Mudhar bin Nizar bin Ma'ad bin Adnan. Ils vivent dans le Hijaz avec les autres tribus arabes Qaisi, Hawazin et Ghatafan et avaient pris part à la Bataille de la Tranchée, inclus dans l'armée musulmane, ils avaient défait les Banu Hilal et les Hawazin à la Bataille de Hunayn. Ils ont contribué à l'arabisation linguistique, culturelle et ethnique du Maghreb et dans la propagation du nomadisme dans les zones où l'agriculture avait déjà été dominante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ils vivent principalement en Ifriqiya ainsi qu'au sud algérien et sont issus des Banu Hilal qui s'étaient installés vers le XIIe siècle. Ils sont divisés en plusieurs parties :

  • Debbab : Oulad-Ah’med. Beni-Yezid. Sobh’a. H’amarna. Khardja. Oulad-Ouchah’ (Mehamid, Djouari, Hariz). Oulad-Sinane. Nouaïl. Slimane.
  • Heïb : Chemmakh. Sâlem (Ah’med, Amaïm, Alaouna, Oulad-Merzoug). Beni-Lebid. -Zir’b : Aouf : Mirdas. Allak. Kaoub (Beni-’All, Beni-Bou-Leil). Dellab (Troud). Hisn. (Beni-Ali, H’akim). Mohelhel. Riah’-ben-Yah’ïa et H’abih.
    • Détails des Hisn :
  • Beni-Ali : Oulad-Soura. Oulad-Nemi. Bedrâna. Oulad-Oum-Ah’med. Hâdra. Redjelane. Djoméïate. H’omr. Meçanïa. Ahl-Hocéïne. H’edji. H’akim.
  • Oulad-Mrai : Oulad-Djaber. Chr’aba. Naïr. Djouïne. Zéïad. Noua. Makâd. Molâb. Ah’med.
    • Tribus d'origine indécise, alliées aux Sulaym :
  • Troud & Adouane : Nacera : Azza : Chemal, Mehareb. Korra :

Notes et références[modifier | modifier le code]