Préfecture de Tanger-Assilah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture de Tanger-Assilah
Blason de Préfecture de Tanger-Assilah
Héraldique
Drapeau de Préfecture de Tanger-Assilah
Drapeau
Vue sur la ville de Tanger, chef lieu de la préfecture
Vue sur la ville de Tanger, chef lieu de la préfecture
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma
Municipalité(s) Tanger et Assilah
Chef-lieu Tanger
Démographie
Population 762 583 hab. (2004[1])
Population urbaine 703 614 hab. (2004[1])
Population rurale 58 969 hab. (2004[1])
Localisation
Localisation de Préfecture de Tanger-Assilah

La préfecture de Tanger-Assilah (en arabe : إقليم طنجة أصيلة) est une subdivision à dominante urbaine de l'ancienne région marocaine de Tanger-Tétouan et depuis 2015 de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Selon la liste des cercles, des caïdats et des communes de 2008[2], telle que modifiée en 2009[3], la préfecture de Tanger-Assilah est composée de douze communes, dont les trois communes urbaines – ou municipalités – de Tanger, d'Assilah et de Gueznaia. Les neuf autres sont des communes rurales, ainsi réparties par caïdat au sein du cercle d'Assilah :

Quatre de ses localités sont considérées comme des villes : les municipalités de Tanger, et d'Assilah, et les centres urbains des communes rurales de Dar Chaoui, et de Sidi Lyamani.

La commune urbaine de Tanger est divisée en quatre arrondissements : Bni Makada, Charf-Mghogha, Charf-Souani et Tanger-Médina[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la préfecture de Tanger-Assilah est passée, de 1994 à 2004, de 591 858 à 762 583 habitants[1].

Municipalités 1994 2004 Taux d'accroissement
Tanger 494 234 669 685 35,5 %
Assilah 24 588 28 217 14,7 %
Gueznaia 1 967 3 187 62 %
Données issues de recensements[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f [PDF] Haut-commissariat au Plan, Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 : Population légale du Maroc (lire en ligne)
  2. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1597 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  3. [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1031 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]