Province de Nador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nador
Drapeau de Nador
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Municipalité(s) Nador, Zeghanghane, Beni Ensar, Al Aaroui, Zaïo, Selouane et Ras El Ma[1]
Chef-lieu Nador
Gouverneur El Mostapha El Attar[2]
Démographie
Population 505 647 hab. (2004[3])
Densité 155 hab./km2
Géographie
Superficie 326 300 ha = 3 263 km2
Localisation
Localisation de Nador

La province de Nador est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de l'Oriental. Elle tire son nom de son chef-lieu, Nador. La province fait partie du Rif oriental.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La province de Nador, d'une superficie de 3 263 km2[3], est située au nord-est du Maroc, dans la région montagneuse du Rif. Elle est limitée[4] :

La ville de Melilla (préside espagnol), sur la côte méditerranéenne, forme une encoche au sein de son territoire.

Urbanisation[modifier | modifier le code]

La province de Nador comporte dix villes : sept municipalités (Nador, Zeghanghane, Bni Ansar, Al Aaroui, Zaïo, Selouane et Ras El Ma) et trois centres urbains de communes rurales (Ihddaden, dans la commune d'Ihaddadene, ainsi que Bni Chiker et Tiztoutine, dans les communes du même nom).

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Selon la liste des cercles, caïdats et communes de 2009[1], la province de Nador est composée de 23 communes dont :

Démographie[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2004, selon les recensements, la population de la province de Nador est passée de 683 914 à 728 634 habitants[5].

Suite au rattachement, en 2009, d'une vingtaine de ses communes à la nouvelle province de Driouch, sur la base des données communales du recensement de 2004, sa population est ramenée à 505 647 habitants[3].

Municipalités Population en 1994[5] Population en 2004[5]
Nador 112 450 126 207
Al Aaroui 27 049 36 021
Beni Ensar 23 897 31 800
Zaïo 25 920 29 851
Selouane 18 334 24 877
Zeghanghane 19 012 20 181
Ras El Ma 10 678 9 888

Remarque : Lors du recensement de 2004, Selouane et Ras El Ma étaient encore des communes rurales, avec des centres urbains respectivement composés de 9 211 et 4 532 habitants[5].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] « Décret no 2-09-320 du 17 joumada II 1430 (11 juin 2009) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5744,‎ , p. 1027 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  2. MAP, « S.M. le Roi nomme plusieurs walis et gouverneurs », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  3. a, b et c [PDF] Nations unies, Guide de l'investissement dans la région de l'Oriental du Maroc,‎ , 91 p. (lire en ligne), p. 12
  4. [PDF] Commission consultative de la régionalisation, Rapport sur la régionalisation avancée, 47 p. (lire en ligne), p. 36
  5. a, b, c et d [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 26 novembre 2011)